Retour

Actualités

Borković explique les raisons de son forfait en courses au Maroc

Borković explique les raisons de son forfait en courses au Maroc

22/04/2015 10:44

Le Serbe Dušan Borković déclara forfait avant le départ des troisième et quatrième manches de la saison 2015 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme à Marrakech.

En dépit des modifications apportées sur sa Honda Civic WTCC pour lui permettre de caser ses 2,07 mètres dans l’habitacle, Borković a préféré ne pas prendre le départ des deux courses de 14 tours au programme de l’Eurodatacar WTCC Race of Morocco.

Une annonce du pilote NIS Petrol by Proteam précise : “Dušan a dû prendre la difficile décision de ne pas participer aux deux manches de Marrakech pour des raisons de sécurité. Sa position de conduite s’est améliorée grâce au déplacement de la barre antiroulis vers la colonne de direction et au recul du siège, mais elle demeure un réel problème et lui coupe la circulation. Les jambes engourdies, il lui est impossible d’être concentré à 100% sur son sujet.”

“Borković a disputé les essais et les qualifications la veille et a attaqué à la limite, mais les risques étaient trop importants. Dušan est néanmoins parvenu à garder le contrôle de sa voiture à chaque séance.  to avoid crashing each time his car lost control. Pour ajouter à cette difficulté, le père de Dušan, qui était l’un de ses plus fervents soutiens, s’est éteint la semaine dernière et Dušan est encore très marqué par cette soudaine tragédie.”

Borković, membre très populaire de la communauté du WTCC et qui avait décroché l’an passé son premier podium en WTCC, confie pour sa part : “J’apprécie beaucoup ce circuit. L’an passé déjà, sans expérience de la piste, je m’étais hissé en Q3. Mais aujourd’hui j’attaque encore plus fort sans que les résultats suivent. On a pu observer que je poussais ma voiture à sa limite. Les freins et les amortisseurs ne semblaient pas prêts pour la course, et si l’on ajoute à cela ma position de conduite, je ne me sentais pas disposer des bonnes conditions pour me battre dans le peloton, en particulier ici. Cela aurait été une mauvaise décisions, peut-être également, de courir si tôt après le décès de mon père. Je veux continuer pour lui, mais je ne suis pas concentré à 100% et c’est difficile pour moi de devoir composer dans ces moments-là avec des problèmes techniques aussi ridicules. Dans cet état, la sécurité n’était pas assurée, et je voulais qu’il arrive quelque chose aux autres pilotes et à moi-même.”

La MOL Group WTCC Race of Hungary accueillera les 5e et 6e rounds de la saison 2015. Une importante délégation de médias serbes y feront le déplacement pour assister aux exploits de ce héros national.

Gabriele Tarquini était en Russie cette semaine, pays où il a remporté sa dernière victoire en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, pour aider LADA a promouvoir différents modèles dont la dernière version de la Vesta TC1 World Touring Car adaptée pour la route.

Rob Huff a offert une véritable leçon de dépassements au Twin Ring Motegi la saison dernière en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. Le pilote d’usine Honda nous guide sur la piste de 4,801 kilomètres.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme va se rendre au Twin Ring Motegi pour la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan le semaine prochaine (2 au 4 septembre). Voici ce que cinq des pilotes déclarent avant de prendre la piste.

Les points ne seront pas le seul enjeu de la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan (2 au 4 septembre), prochaine manche du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Robert Dahlgren souhaite participer à une saison complète l’année prochaine en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme et pourrait faire son retour dans la compétition en tant que champion régional.

Cinq questions à Rob Huff

24/08/2016 12:00 - 2016

Le pilote ayant disputé le plus de course du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme et champion 2012 du WTCC nous parle de sa course “à domicile”, des fans japonais, de nourriture et de conditions météo extrêmes.