Retour

Actualités

Cinq raisons pour lesquelles LADA peut briller en WTCC

Cinq raisons pour lesquelles LADA peut briller en WTCC

22/01/2016 12:00

LADA part en quête de nouvelles consécrations dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. Voici cinq raisons pour lesquelles le team portant les couleurs de Rosneft peut parvenir à ses fins.

1 : Les pilotes
Si Rob Huff, champion WTCC 2012 et désormais pensionnaire de l’écurie Honda, ne fait désormais plus partie de l’effectif, de nombreux pilotes tout aussi rapides lorgnent sur son baquet. L’équipe russe devrait dévoiler prochainement l’identité de l’heureux élu.

2 : La voiture
Même si la Vesta TC1 a démontré un beau potentiel en 2015, elle manque encore de performance si l’ambition est de se battre pour la victoire lors de chaque meeting. LADA entend y remédier en introduisant plusieurs évolutions autour des suspensions, du châssis et de la direction.

3 : Le moteur
Mais ce n’est pas tout ! Le bloc de 380 chevaux qui propulse la LADA a subi lui aussi une cure de vitamine, en particulier grâce à l’optimisation du système de gestion du moteur.

4 : L’équipe
Une préparation méticuleuse est la clé de la réussite en sport automobile, et pour la première fois de son Histoire, LADA Sport Rosneft a pu se concentrer durant l’hiver sur les essais et le développement de sa voiture, plutôt que devoir entreprendre la conception d’un tout nouveau modèle.

5 : Les tests
A l’image de ses concurrents en WTCC, LADA Sport Rosneft n’a pas chômé durant la trêve, effectuant des essais sur sa base technique de Magny-Cours, mais également sur plusieurs pistes européennes.

LADA s’est imposé à deux reprises en WTCC et semble disposer de tous les ingrédients pour que cette saison 2016 soit couronnée de succès.

Dans exactement quatre mois sera lancée la saison 2017 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. En attendant, voici ce que nous réserve le meeting WTCC Race of Morocco qui se déroulera le 9 avril à Marrakech.

Tiago Monteiro était bien accompagné, à Vienne, le week-end dernier. Et pour cause ! Grâce à sa performance lors du meeting WTCC DHL Race of Qatar qui clôturait la saison du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, il a gagné son invitation pour participer à la cérémonie de Remise de Prix de la FIA, organisée dans la capitale autrichienne.

Le champion FIA World Rallycross, Mattias Ekström, estime que le tour “joker” introduit en 2017 dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sera un régal pour les pilotes.

Tom Chilton ne courra pour rien d’autre que le titre en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, en 2017. Selon lui, le duo Sébastien Loeb Racing / Citroën C-Elysée WTCC représente la combinaison idéale pour devenir le troisième britannique à coiffer la couronne.

Yvan Muller approuve le retour de Macao et de Monza en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Le Polestar Cyan Racing a conclu la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sur une excellente note, puisque Thed Björk s’est de nouveau hissé sur le podium à bord de sa Volvo S60 Polestar TC1, s’assurant de terminer dans le Top-10 final du championnat Pilotes.