Retour

Actualités

Compte-rendu : Le WTCC est de retour après le break estival avec de nombreux dépassements

Compte-rendu : Le WTCC est de retour après le break estival avec de nombreux dépassements

13/09/2015 13:30

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme reprenait ses droits après la trêve, à l’occasion de deux courses de 13 tours organisées sur le Twin Ring Motegi, qui accueillait pour la première fois la JVC KENWOOD WTCC Race of Japan. Les deux manches ont été animées, marquées par de nombreux dépassements qui ont justifié le déplacement de l’épreuve de Suzuka à cette piste.

Chaussé de pneumatiques Yokohama, le pilote Citroën José María López a remporté sa 7e victoire de la saison à l’issue de la course 1, avant que Tiago Monteiro ne décroche un succès très populaire pour Honda dans la seconde. Si les points marqués par l’Argentin dans la première confrontation lui ont permis d’accentuer son avance en tête du championnat, il fut ensuite victime d’une crevaison provoquée par un contact au départ, et fut contraint à son premier abandon de la saison. Son équipier ayant également dû rétrograder au classement, il se présentera en Chine avec 74 points d’avance et ne pourra désormais plus être battu que par ses équipier Muller et Sébastien Loeb.

Poleman de la course 1, Norbert Michelisz rallie l’arrivée en deuxième position, devant Gabriele Tarquini qui complète le podium sur une autre Honda. Plus tard, à l’instar de Michelisz, Hugo Valente n’a pas profité de sa pole position mais quitte le Japon avec une deuxième place et la victoire dans le Trophée Yokohama. Rob Huff, quant à lui, a démontré qu’il était possible de dépasser sur ce tracé en remontant de la 13e à la 3e place et en offrant au team LADA Sport Rosneft son deuxième podium de la saison. Une belle récompense pour la structure russe qui a travaillé toute la nuit pour remettre en état la Vesta TC1 du Britannique qui avait souffert de plusieurs problèmes techniques, la veille.

COURSE 1 : LÓPEZ EMMÈNE CITROËN AU SEPTIÈME CIEL
Si José María López s’impose à l’issue de la première manche de la JVC KENWOOD WTCC Race of Japan, il reconnait que ce succès était inattendu. Il profita cependant d’un départ canon pour prendre le meilleur sur Norbert Michelisz au premier virage. Le pilote indépendant ne peut ensuite enrayer la marche victorieuse du pilote Citroën. Le Hongrois coupe ainsi la ligne d’arrivée en deuxième position, suivi comme son ombre par l’officiel Honda Gabriele Tarquini. Au prix d’un dernier freinage particulièrement bien maîtrisé, Ma Qing Hua arrache la 4e place à son équipier Yvan Muller, qui se classe donc 5e devant Sébastien Loeb, Mehdi Bennani et Rob Huff, 8e au terme d’une superbe bagarre avec Tiago Monteiro et Hugo Valente. Nicolas Lapierre termine 11e de sa première course en WTCC. Les Chevrolet ROAL Motorsport de Tom Coronel et Tom Chilton doivent toutes deux, tour à tour, jeter l’éponge après que les deux pilotes se sont fait piéger dans le Turn 5.

COURSE 2 : MONTEIRO REMPORTE UNE ÉCRASANTE VICTOIRE POUR HONDA

Monteiro chipe les commandes de l’épreuve au poleman Hugo Valente dès l’extinction des feux. Il aborde ainsi en tête le premier virage et s’impose avec une confortable avance sous le drapeau à damier. Le deuxième succès, en 2015, pour le pilote portugais qui venait juste avant de célébrer son 200e départ en WTCC. Valente, qui se hisse sur la deuxième marche du podium, résiste pour sa part à la pression exercée par Yvan Muller, avant que ce dernier soit contraint de repasser par les stands pour que son team fixe le capot de sa Citroën. Revenu en piste, il abandonne définitivement à trois tours de l’arrivée lorsqu’il comprend qu’il n’était plus envisageable de rentrer dans les points. Les malheurs du Français sont une aubaine pour Rob Huff. Le pilote LADA défend chèrement sa place face à Sébastien Loeb et Gabriele Tarquini pour finalement compléter le trio de tête. Le Français prend pour sa part le meilleur sur l’Italien dans le dernier virage et bat son rival pour 0”089. Ma Qing Hua hérite cependant de la 5e place de ce dernier lorsqu’il écope d’une pénalité de 30 secondes et rétrograde au 12e rang en raison du contact avec Ma à mi-parcours. Le Chinois attend désormais avec impatience le prochain meeting qui se déroulera sur ses terres de Shanghai, théâtre de la ROSNEFT WTCC Race of China du 25 au 27 septembre. López doit pour sa part se retirer lorsqu’une touchette derrière lui l’envoie dans le pare-choc de son équipier Loeb et crève sa roue avant gauche. Derrière Tom Chilton et Coronel, Lapierre inscrit les points de la 8e place dès ses débuts en WTCC et devance Stefano D’Aste qui s’était élancé en fond de grille. Mehdi Bennani, enfin, complète ce Top-10, alors que Nicky Catsburg n’a pas connu cette chance, ayant dû baisser les armes dans les deux manches.

YOKOHAMA DRIVERS’ TROPHY : MICHELISZ ET VALENTE SE PARTAGENT LES VICTOIRES
Norbert Michelisz et Hugo Valente s’imposent tous deux dans le Trophée Yokohama depuis la pole position des deux courses, qu’il concluent également tous deux sur la deuxième marche du podium. Mehdi Bennani termine 2e du classement en première manche devant Valente, Grégoire Demoustier, John Filippi et Stefano D’Aste. Tom Chilton se rattrape ensuite de la sortie dont il fut victime précédemment en terminant 2e de la course 2 devant Tom Coronel et D’Aste. Bennani est cette fois envoyé en tête à queue au premier virage, mais se bat pour engranger les points de la 5e place. Filippi et Demoustier ferment ensuite le classement où n’apparait pas Michelisz, contraint d’abandonner lorsque sa Honda s’est mise à tourner sur deux cylindres.

REACTIONS DES VAINQUEURS :
José María López (Course 1): “Le Japon me réussit plutôt bien ! J’ai pris un très bon départ en course 1 et j’ai pu dépasser Michelisz avant le premier virage. Je pensais avoir plus de mal à le contenir, car nos 60 kg de lest étaient très handicapants sur ce circuit. Mais j’ai pu m’échapper et gagner. Dans la course 2, un autre concurrent m’a percuté et je n’ai rien pu faire pour éviter de toucher Seb. Je suis désolé, heureusement cela n’a pas totalement ruiné sa course. Comme Yvan n’a pas connu plus de réussite que moi, l’écart entre nous augmente. Cela me permettra d’aborder les prochaines courses avec sérénité, mais sans me relâcher. Je voulais faire la différence à mon arrivée ici et avec 74 points d’avance, l’opération est plutôt bonne.”

Tiago Monteiro (Course 2): “C’est encore plus incroyable et plaisant de remporter l’épreuve à domicile de Honda, qui est aussi un peu la mienne. Après avoir démarré dans la difficulté avec un changement de moteur dès vendredi, nous savions que nous allions devoir utiliser le règlement à notre avantage. Oublier les pénalités et réaliser le meilleur travail pour que la voiture soit la meilleure possible. Je savais que la deuxième course serait importante et que quelque chose était possible. Je me suis parfaitement élancé et j’ai ensuite géré mes pneus pour attaquer comme un dingue dans les premiers tours pour creuser l’écart. C’était important car j’ai été trop souvent frappé de malchance et cela m’a coûté de nombreux points. Ce week-end, j’étais confiant car notre voiture bénéficiait d’un bon équilibre. Je remercie Honda pour son soutien et j’espère que c’est une belle récompense pour leur épreuve à domicile.”

FAITS DE COURSES :
Pole position Course 1 (présentée par  DHL): Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC)
Yokohama Performer Course 1: Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC)
pole position Course 2 (présentée par  DHL): Hugo Valente (Chevrolet RML Cruze TC1)
Yokohama Performer Course 2 : Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)

 

Cinq questions à Rob Huff

24/08/2016 12:00 - 2016

Le pilote ayant disputé le plus de course du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme et champion 2012 du WTCC nous parle de sa course “à domicile”, des fans japonais, de nourriture et de conditions météo extrêmes.

Avec la FIA WTCC JVCKENWOOD Race of Japan qui approche, voici un rappel rapide de ce qui attend les pilotes du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Twin Ring Motegi du 2 au 4 septembre.

Néstor Girolami, dont le retour en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Japon du 2 au 4 septembre a été confirmé aujourd’hui, avait littéralement marqué des points lors de son premier passage.

Qui est Néstor Girolami ?

22/08/2016 14:00 - 2016

Le pilote argentin Néstor Girolami fera son retour en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Japon le mois prochain. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau pilote Polestar Cyan Racing.

La persévérance et la vitesse de Néstor Girolami ont été récompensés avec l’opportunité de décrocher une place à temps plein en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

LADA devrait être de retour en bonne forme lors de la reprise du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Japon, le mois prochain.