Retour

Actualités

Coronel, au creux de la vague, entend vite rebondir !

Coronel, au creux de la vague, entend vite rebondir !

17/07/2015 08:00

Tom Coronel a peut-être quitté le Portugal délesté de 1000 Euros et sans point marqué à son compteur en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, mais le Hollandais assure que son regard se porte plus que jamais devant lui. S’appesantir sur hier, ce n’est pas son style !

Pour son écart de langage à l’égard de Ma Qing Hua à la suite d’un incident survenu durant les qualifications de l’OSCARO.com WTCC Race of Portugal, lorsqu’il accusa le Chinois d’avoir ruiné son tour chrono, Coronel dut s’acquitter de cette amende. Il était néanmoins confiant d’accrocher un solide résultat après avoir réalisé de bon tests, en France, à la veille de l’épreuve.

Ma lumière était allumées et j’avais fait des appels de phares pour prévenir les pilotes devant moi que j’étais dans un tour lancé, explique le pensionnaire du ROAL Motorsport. Officiellement, on doit se ranger pour ne pas gêner le plus rapide. Mais juste avant la chicane, j’ai été bloqué par Ma. Il était dans son tour de décélération et aurait dû laisser la place. J’ai perdu plusieurs dixièmes de seconde dans ce passage et j’ai chuté en 15e position. Il a ruiné mon tour et je ne me suis pas gêné de lui dire. Bizarrement, c’est moi qui a été pénalisé et non lui. A la fin, vous pouvez voir ce que ça donne de partir en pole position : il a gagné. Enfin, c’est de l’histoire ancienne désormais. Je suis bien sûr déçu car j’aurais pu espérer beaucoup mieux. Mais nous nous concentrons déjà sur le Japon !

C’est le circuit où la carrière internationale de José María López est revenue sur de bons rails grâce à sa victoire pour ses débuts en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en 2013. Le pilote Citroën vous guide sur le circuit de 4,806 kilomètres de Termas de Río Hondo.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme reprend la semaine prochaine en Argentine. Voici ce que déclarent certains des pilotes de tête avant de se rendre à Termas de Río Hondo.

La WTCC Race of Argentina sera plus importante que jamais pour le roi du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, José María López. Non seulement le pilote de 33 ans pourrait se rapprocher un peu plus de sa troisième couronne en WTCC s’il venait à s’imposer à Termas de Río Hondo, mais il passerait également devant la légende Juan Manuel Fangio en terme de victoires dans un Championnat du Monde FIA.

La WTCC Race of Argentina sera plus importante que jamais pour le roi du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, José María López. Non seulement le pilote de 33 ans pourrait se rapprocher un peu plus de sa troisième couronne en WTCC s’il venait à s’imposer à Termas de Río Hondo, mais il passerait également devant la légende Juan Manuel Fangio en terme de victoires dans un Championnat du Monde FIA.

Les Volvo S60 Polestar TC1 de l’équipe Polestar Cyan Racing rouleront sans aucun poids supplémentaire lors de la reprise du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en Argentine la semaine prochaine (5 au 7 août).

Le pilote du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, Nicky Catsburg, va mettre ses talents de pilote d’endurance à l’épreuve et va tenter de remporter les 24 Heures de Spa-Francorchamps, en Belgique, pour la deuxième fois de suite ce week-end.

Alors qu’il est en route pour un troisième titre en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme avec son équipe, Citroën, José María López parle de Messi, Fangio et de steak avant la WTCC Race of Argentina qui se tiendra du 5 au 7 août.