Retour

Actualités

De l’enfer au septième ciel pour Coronel

De l’enfer au septième ciel pour Coronel

01/07/2015 23:05

Tom Coronel, pour expliquer sa prestation dans la première course de la JVC KENWOOD WTCC Race of France, estime avoir roulé sur des fils barbelés avec sa Chevrolet RML Cruze TC1 du ROAL Motorsport.

Le Hollandais qui porte les couleurs de DHL fut en difficulté lors de cette épreuve d’ouverture au Paul Ricard, dimanche, mais se rattrapa en démontrant sa vélocité dans la seconde en arrachant les points de la 7e place, qui lui permettent de remonter en 12e position au classement du championnat.

“La voiture n’a pas fonctionné parfaitement, il n’y avait ni grip, ni accélération, confie Coronel. C’était comme conduire sur des barbelés. Je me suis battu et pourtant, j’ai dû céder une place à Rickard Rydell sous le drapeau à damier. Ça allait mieux, en revanche, en course 2. Les pneus m’offraient enfin de la motricité et la réponse à l’accélération était nettement meilleure. J’ai ainsi pu lutter face aux pilotes qui m’entouraient, et en dépasser.”

Coronel termina ainsi sur la troisième marche du podium du Trophée Yokohama.

Le pilote officiel Honda Norbert Michelisz reconnait que le meilleur chrono signé hier lors des premiers essais à Vila Real représente un coup de pouce opportun.

Zengő Motorsport devrait passer une nuit blanche pour finalement permettre au jeune pilote prometteur Dániel Nagy de courir au Portugal, ce week-end, dans le cadre du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Le pilote Honda Norbert Michelisz a signé le meilleur chrono des tests marquant le coup d’envoi du meeting FIA WTCC Race of Portugal, à Vila Real.

Les scrutins sont ouverts pour élire la plus belle WTCC ART CARS, le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme participant cette année à sa première édition du célèbre Goodwood Festival of Speed.

Gabriele Tarquini met la domination de LADA, lors du meeting WTCC Race of Russia, sur le compte d’une “combinaison de facteurs”.

Que les fans de Tiago Monteiro se rassurent, leur héro entend continuer à mettre la pression sur José María López pour décrocher la couronne suprême du Touring Car mondial.