Retour

Actualités

Demoustier reste au combat grâce à un travail acharné

Demoustier reste au combat grâce à un travail acharné

24/06/2015 17:49

Le travail acharné du clan Craft Bamboo Racing a été décisif dans la participation de Grégoire Demoustier à la course slovaque du WTCC le week-end dernier, comme l’explique le patron du team Richard Coleman.

Demoustier a endommagé sa voiture dans les essais libres 2 et n’a de ce fait pas pu participer aux qualifications. Cependant, sa Chevrolet Cruze RML TC1 a été réparée à temps pour les courses du dimanche. Et tandis que sa première course s’est achevée au bout d’un tour, le jeune Français s’est classé 13e de la 2e, inscrivant de précieux points au Trophée Yokohama.

« Après un tel impact avec le rail de sécurité, le team a travaillé incroyablement dur pour être prêt juste à temps pour la première course mais malheureusement ça n’a pas été suffisant et nous avons connu des problèmes techniques, a déclaré Coleman. Mais le team s’est surpassé et les choses se sont nettement améliorées pour la deuxième course. Le rythme a permis à Greg d’avoir une belle bataille d’avoir une belle bataille avec John Filippi et d’arriver à domicile avec une 13e place. »

Malgré ces problèmes, Demoustier a déclaré qu’il y avait plein de raisons d’être positif. « Les premiers essais se sont bien passés, j’étais plutôt content mais malheureusement j’ai un peu trop attaqué en FP2 et je suis parti à la faute. Nous n’avons pas été en mesure de participer à la qualification mais j’étais content de la voiture. Si nous avions pu disputer les qualifications je pense que j’aurais signé mon meilleur résultat de l’année. Je suis parti de la dernière place à cause de ces incidents. La e course était plutôt bien. Nous avons terminé 13e. Je pense que le rythme était plutôt bon. J’ai eu une belle bagarre avec John Filippi et je suis parvenu à le passer dans le dernier tour. La voiture s’améliore et je m’améliore. Je suis content.»

Prochaine étape pour Demoustier : son épreuve nationale le JVC KENWOOD WTCC en France du 26 au 28 juin.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme reprend la semaine prochaine en Argentine. Voici ce que déclarent certains des pilotes de tête avant de se rendre à Termas de Río Hondo.

La WTCC Race of Argentina sera plus importante que jamais pour le roi du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, José María López. Non seulement le pilote de 33 ans pourrait se rapprocher un peu plus de sa troisième couronne en WTCC s’il venait à s’imposer à Termas de Río Hondo, mais il passerait également devant la légende Juan Manuel Fangio en terme de victoires dans un Championnat du Monde FIA.

La WTCC Race of Argentina sera plus importante que jamais pour le roi du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, José María López. Non seulement le pilote de 33 ans pourrait se rapprocher un peu plus de sa troisième couronne en WTCC s’il venait à s’imposer à Termas de Río Hondo, mais il passerait également devant la légende Juan Manuel Fangio en terme de victoires dans un Championnat du Monde FIA.

Les Volvo S60 Polestar TC1 de l’équipe Polestar Cyan Racing rouleront sans aucun poids supplémentaire lors de la reprise du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en Argentine la semaine prochaine (5 au 7 août).

Le pilote du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, Nicky Catsburg, va mettre ses talents de pilote d’endurance à l’épreuve et va tenter de remporter les 24 Heures de Spa-Francorchamps, en Belgique, pour la deuxième fois de suite ce week-end.

Alors qu’il est en route pour un troisième titre en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme avec son équipe, Citroën, José María López parle de Messi, Fangio et de steak avant la WTCC Race of Argentina qui se tiendra du 5 au 7 août.

LADA Sport Rosneft s’est préparé pour la WTCC Race of Argentina en menant trois jours d’essais en Espagne.