Retour

Actualités

Du sous-virage prive Mulle de Q3

Du sous-virage prive Mulle de Q3

13/09/2015 06:20

Yvan Muller confie que son absence dans la dernier segments des qualifications de la JVC KENWOOD WTCC Race of Japan est dû à un sous-virage chronique sur sa Citroën C-Elysée.

Le Français, qui est cette saison en quête d’un cinquième titre WTCC, n’a pu dépasser le cap de la Q2 alors que son rival et équipier José María López s’est hissé en 2e position sur la grille et ainsi engrangé quatre points supplémentaires, portant son avance à 59 unités avant le début de la première course sur le Twin Ring Motegi.

Je ne parviens pas à me débarrasser d’un sous-virage chronique depuis que nous avons posé les roues sur ce circuit, déplore Muller. Nous avons essayé beaucoup de configurations, en parvenant à gommer partiellement ce souci… mais jamais totalement. Mon tour de Q2 était plutôt bon par rapport à ce que permettait la voiture, je ne pouvais pas aller plus vite !

Mais s’il s’élance depuis le 7e rang en course 1, il occupera la deuxième ligne dans la seconde.

Les ambitions de John Filippi de convertir sa pole position de la Course d’ouverture en un solide résultat à l’issue de la Course d’ouverture du meeting FIA WTCC Race of China ont été annihilées lorsqu’un contact a mis un terme à sa prestation dans le troisième tour sur le Shanghai International Circuit.

Nicky Catsburg est passé tout proche de perdre l’avantage de sa première ligne au départ de la Course principale du meeting FIA WTCC Race of China, le week-end, en raison d’une étrange réaction en chaîne sur le Shanghai International Circuit.

Le Qatar constituera le prochain rendez-vous du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, désormais que l’annulation du meeting WTCC Race of Thailand, initialement prévu les 4, 5 et 6 novembre, a été confirmée.

Yvan Muller a débarqué en Chine à égalité de points avec Tiago Monteiro dans la lutte pour la médaille d’argent officieuse du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, mais il en est reparti avec 31 d’avance.

Le pilote LADA Gabriele Tarquini est convaincu qu’il aurait pu remporter sa 22e victoire en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme s’il n’avait pas été victime d’un contact avec Tom Chilton.

José María López s’est doublement illustré le week-end dernier dans le cadre du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, ayant remporté à l’issue de la Course principale du meeting en Chine son cinquième TAG Heuer Best Lap Trophy cette saison.