Retour

Actualités

Interview: Nasser Al-Attiyah

Interview: Nasser Al-Attiyah

21/11/2015 12:00

Nasser Al-Attiyah débutera dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme à l’occasion d’un meeting exceptionnel organisé sur ses terres, au Qatar, où le dénouement de la saison 2015 sera jugé à l’issue de la première course nocturne de l’Histoire du WTCC. Voici les confidences de la star du sport automobile au Moyen-Orient avant de prendre la piste du Losail International Circuit.

Que représente pour vous la venue du WTCC au Qatar ?
J’étais très fier que le WTCC se produisent dans mon pays, mais je le suis encore davantage maintenant que je sais que je serai au départ. Ce sera un honneur pour moi de représenter mon pays pour la première apparition du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. L’organisation du MotoGP a toujours été un succès depuis plusieurs années et parvenir à accueillir un championnat du monde FIA participe à la réputation du pays en tant que destination sportive automobile.

Expliquez-nous l’excitation qui vous anime de concourir lors du meeting inaugural de la WTCC Race of Qatar ?
C’est un sentiment particulier car je n’ai jamais disputé ce genre de compétition auparavant. Je suis impatient de voir les meilleurs pilotes mondiaux en action dans mon pays, et c’est très excitant d’être parmi eux. Je connais très bien certains concurrents comme Sébastien Loeb, depuis le rallye, ou José-Maria Lopez que j’ai rencontré en Argentine. C’est une course très importante et j’ai vraiment poussé auprès de ma fédération, la QMMF, pour qu’elle puisse se dérouler.

Vous attendez-vous à un challenge difficile ?
Ce sera bien entendu très compliqué car je n’ai jamais piloté de voitures de Tourisme auparavant, ni même une traction. J’ai cependant l’opportunité de participer à ce championnat pour un one-shot, je réalise que ce ne sera pas simple, mais je ferai de mon mieux pour prendre du plaisir et pourquoi pas tenter de me hisser dans le top 8 des deux courses.

Vous possédez une grande expérience en rallye, mais qu’en est-il du circuit ?
Il y a quelques années j’ai piloté une Porsche Cup en GT3. C’était super j’ai beaucoup apprécié. Cela n’a duré qu’une saison car j’étais très occupé par le rallye et le rallye-raid, il ne m’a donc pas été possible d’approfondir cette expérience.

Quel sera votre objectif lors de la WTCC Race of Qatar ?
Il sera d’abord d’engranger de l’expérience dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme et de voir l’arrivée des deux  courses. Je souhaite également parvenir à atteindre les limites de ce genre d’épreuve. Je connais très bien le Losail International Circuit et ce sera sans doute la clé pour disputer un bon week-end. J’ai déjà effectué de nombreux essais et plusieurs courses sur cette piste, je connais donc son tracé est ses spécificités. Ce genre de compétition sera totalement nouveau pour moi, c’est donc important de connaître les lieux. Et si mon objectif sera d’être compétitif, il sera toutefois différent de celui de mes rivaux : je suis ambassadeur du sport automobile au Moyen-Orient et je souhaite pouvoir placer le Qatar sur la carte du sport automobile mondial.

Quel est le point de vue du pilote sur ce circuit ?
Le tracé est très rapide et certaines portions sont vraiment compliquées à appréhender. Vous devez respecter la bonne trajectoire, et si vous vous en écartez, cela compromet généralement le virage suivant. Comme la course se déroule en nocturne, ce sera différent et une grande première pour les pilotes. La plupart appréciera, mais contrairement d’autres tracé, celui-ci sera recouvert d’une fine pellicule de sable et ils devront s’y acclimater. Le niveau d’adhérence est assez différent.

La saison 2015 fut riche en succès pour vous. Quelle satisfaction vous a apporté tous ces résultats ?
Un grand bonheur. Remporter le Dakar, la Coupe du monde FIA des Rallyes TT, le Championnat du Moyen-Orient FIA des Rallyes et le championnat FIA WRC2, c’est fantastique. Et ça l’est d’autant plus de pouvoir mettre un terme à cette brillante saison en profitant de cette participation au WTCC, dans mon pays. Je suis désormais à la recherche d’une personne qui m’accompagnera pour récupérer tous les trophées qui me seront remis lors de la remise des prix FIA à Paris !

Vous avez acquis votre réputation avec vos résultats en rallye, mais vous excellez également dans le tir sportif. Êtes-vous toujours actif dans ce sport et quelles sont les chances de vous voir à l’œuvre lors des JO de 2016 à Rio ?
Absolument ! Je m’entraîne encore beaucoup. Je participerai à une compétition en février 2016 qui sera ma qualification pour Rio. J’ai vraiment envie de m’y rendre car ce serait la sixième fois que je représente mon pays, le Qatar. Après avoir décroché la médaille de bronze à Londres, en 2012, mon objectif sera de faire encore mieux au Brésil !

Photo: MINI Motorsport Communications

Tom Chilton est monté sur son troisième podium de la saison en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme et a tenu à remercier les fans portugais pour ce super week-end.

Tiago Monteiro a battu Yvan Muller dans la course à la victoire au Portugal, presque un mois après leur accident sur la Nürburgring Nordschleife. D’après Muller, c’est la bonne personne qui s’est imposée à l’issue de leur bataille dans les rues de Vila Real.

Tiago Monteiro a remporté sa course à domicile devant une foule en délire en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme le week-end dernier au Portugal. Revivez son week-end avec ses mots.

Robert Dahlgren est impatient d’échanger son volant contre un ordinateur après son retour en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Portugal.

Nicky Catsburg a mis son horrible course de 2015 à Vila Real derrière lui en grimpant une nouvelle fois sur le podium en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Mehdi Bennani a tenu a loué le travail de l’équipe Sébastien Loeb Racing après une FIA WTCC Race of Portugal réussie qui permet au constructeur de décoller au classement.