Retour

Actualités

La malchance est source de contrariété pour Coronel

La malchance est source de contrariété pour Coronel

29/09/2015 08:00

Tom Coronal, l’un des pilotes les plus fidèles du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, qualifie “d’ennuyeuse” la sortie dont il fut victime, dimanche, dans la première des deux manches de la ROSNEFT WTCC Race of China.

Tom Coronel était en route pour disputer un excellent week-end sur le Shanghai International Circuit. Jusqu’à ce qu’une rupture de la suspension arrière droite de sa Chevrolet Cruze se produise quelques virages après le départ.

Qualifié en 4e position, Coronel était non seulement un prétendant aux points, mais il figurait également comme un vainqueur potentiel en course grâce au système de grille inversée qui devait lui permettre de s’élancer depuis la première ligne.

Malheureusement, les dommages dont il fut victime en tentant d’éviter John Filippi dans les premières centaines de mètres de la course 1 ne lui permirent pas de se présenter au départ de la deuxième manche.

C’est extrêmement ennuyeux, déplore le Hollandais. Tout semblait bien parti. En apportant des changements à la voitures, nous étions dans un bon rythme et avions de la performance, comme l’ont démontré les qualifications. Je n’ai pas commis la moindre erreur et bouclé de bons tours. Tout était sous contrôle.”

Coronel poursuit : “Grâce à un bon départ, j’ai rapidement occupé la 5e ou 6e place. Mais Filippi et Tarquini se sont percutés dans le premier virage et j’ai dû sauter sur les freins. Bennani m’a alors percuté à l’arrière et j’ai touché à mon tour Filippi qui était en perdition. La roue arrière endommagée, c’en était terminé.”

Le pire était cependant à venir pour le Hollandais : “Quand je suis sorti de la voiture, j’ai vu qu’il y avait carrément un trou dans le châssis. J’ai alors su qu’il serait impossible de réparer et que ma deuxième place sur la grille partait en fumée. Quelle manœuvre d’amateur !

Après inspection de la voiture, nous avons constaté qu’elle pourrait être remise en état pour la Thaïlande. Oublions donc ce week-end et focalisons-nous sur la prochaine manche. Si la voiture est aussi compétitive, alors nous pourrons terminer haut placés.”

 

Tom Chilton termine 2016 en beauté, invité à assister à la victoire de son club, Chelsea, face à Stoke City, en Premier League, à Londres, cet après-midi.

La C-Elysée WTCC, l’arme victorieuse de Citroën, obtient une nouvelle consécration en occupant le sommet du Top-10 des Voitures de Tourisme établi par TouringCarTimes.com.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme a une nouvelle fois proposé un spectacle grandiose. Mais vos connaissances du WTCC sont-elles aussi bonnes que ne l’est José María López ? Répondez à ce quiz, et jugez par vous-même !

Mehdi Bennani devance Thed Björk et remporte sa première victoire en Course principale à l’occasion du meeting WTCC DHL Race of Qatar.

Thed Björk remporte une première manche très disputée à Shanghai dans le cadre du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, s’emparant des commandes à seulement deux virages de l’arrivée à bord de sa Volvo S60 Polestar TC1.

Norbert Michelisz mène un triplé Honda sur les terres du constructeur japonais, tandis que José María López est sacré Champion FIA des Voitures de Tourisme au terme des deux courses animées organisées sur le Twin Ring Motegi, théâtre du meeting WTCC JVCKENWOOD Race of Japan, le 4 septembre.