Retour

Actualités

Mon week-end de course, par Tom Coronel

Mon week-end de course, par Tom Coronel

23/06/2015 22:37

Tom Coronel a inscrit des points à chacune des deux courses lors de la venue du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en Slovaquie le week-end dernier. Voici ce que le Néerlandais a déclaré après avoir décroché les 9e et 10e places au volant de sa Chevrolet RML Cruze TC1 du ROAL Motorsport.

« Pour le moment, nous tentons de résister. Ce fut de nouveau un week-end difficile, au cours duquel je n’ai jamais réussi à rester au milieu de peloton. Les pilotes de devant sont vraiment trop loin, j’aurais voulu être un peu mieux placé en qualifications. Une fois de plus, tout avons tout essayé mais nous n’avons pas trouvé les bons réglages alors que les autres Chevrolet ont de la vitesse. L’adhérence lorsque j’accélère à la sortie des virages est clairement un de nos points faibles et c’est la raison pour laquelle je manque également de vitesse dans les lignes droites. En plus de ça, nous avons un handicap de 50 kg sur la voiture, qui ne rende pas les choses plus simples. Je suis également ravi car le team-manager Roberto Ravaglia nous a informés  cet après-midi que nous allions procéder à des tests au lendemain de la course au Paul-Ricard pour améliorer nos réglages. Maintenant, nous avons du boulot ! »

« Si on revient sur ce week-end en Slovaquie, je suis content d’avoir marqué des points. Pour être honnête, ce n’est pas entièrement lié à ma propre réussite. C’est aussi parce que d’autres pilotes se sont retirés. Mais dans ces moments-là, vous devez saisir cette opportunité. Vers la fin de la première course, j’étais plutôt bien, en confiance avec mes pneus. A la fin de la deuxième course, l’affaire était tout à fait différente. J’étais coincé entre trois Honda et je n’avais aucun grip. Il y avait un petit écart entre Michelisz, Monteiro et moi devant mais je savais que j’allais pouvoir bénéficier de l’appui aérodynamique si les choses venaient à aller mal entre eux. Cependant, Nestor Girolami s’est rapproché de moi et j’ai dû me démener pour protéger ma position. Une fois de plus, je suis parvenu à inscrire des points et je m’attends à une deuxième partie de saison meilleure avec ce test à venir. »

Le Nürburgring Nordschleife est peut-être une nouveauté pour l’équipe Polestar Cyan Racing mais pas pour ses pilotes, Thed Björk et Fredrik Ekblom, qui ont déjà participé à des courses sur le tracé de 25,378 kilomètres.

Rob Huff va être énormément sollicité au Nürburging Nordschleife pour la FIA WTCC Race of Germany qui se tient du 26 au 28 mai, mais pense que le temps en piste supplémentaire peut être à son avantage.

Grégoire Demoustier, pensionnaire du Sébastien Loeb Racing, se présentera ce week-end au départ de l’épreuve allemande du Championnat du Monde FIA des Voitures Tourisme dans la foulée d’une première victoire sur la Nürburgring Nordschleife.

Prétendant au WTCC Trophy, Tom Chilton veut ressentir ce que c’est qu’être une rock-star lorsque le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme fera escale, ce week-end, sur la mythique Nürburgring Nordschleife.

Le Manufacturers Against the Clock (WTCC MAC3), contre-la-montre inspiré du Tour de France cycliste, se déroulera vendredi, dans la foulée de la séance qualificative. La promesse, une nouvelle fois, d’assister à une lutte chronométrique serrée.

Les fans de Touring Car présents sur la Nürburgring Nordschleife seront servis. Outre l’épreuve de WTCC, la Coupe d’Europe FIA des Voitures de Tourisme (FIA ETCC) complètera l’affiche pour toujours plus d’action, pare-choc contre pare-choc.