Retour

Actualités

Paroles de pilotes avant la WTCC Race of Thailand

Paroles de pilotes avant la WTCC Race of Thailand

29/10/2015 06:27

Nicolas Lapierre, Sébastien Loeb, Tiago Monteiro et Tin Sritrai ont participé ce matin à Bangkok à la conférence de presse de la WTCC Race of Thailand. Voici leur sentiment à l’aube de la première visite du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme dans ce pays du sud-est asiatique.

Q : Bienvenue en Thaïlande Sébastien. Quelles ont été vos premières impressions ?
SL : Je suis très heureux d’être ici. C’est la première fois que je viens dans ce pays et c’est un lieu qui semble très agréable, en particulier pour les vacances. Nous sommes cependant ici pour la course et je dois reconnaître être particulièrement excité. Le circuit semble très sympa et j’ai senti que les gens étaient très heureux de nous accueillir. C’est toujours très plaisant à constater. Je n’ai pas encore eu le temps de découvrir le tracé, mais je vais rapidement m’y atteler.

Q : Quelle pression ressentez-vous avant cette épreuve ?
SL : Le classement au championnat est plus ou moins établi maintenant. Il n’y a donc pas de grosse pression, simplement celle que l’on ressent avant une course quand on veut décrocher de bons résultats. Mais est-ce plutôt de la pression, ou de l’excitation ?

Q : Quelle sera votre objectif ce week-end ?
SL : D’abord disputer de bonnes courses. Nous avons vu lors de la dernière manche à Shanghai que c’est très serré entre tous les pilotes, je vais donc faire le travail le mieux possible pour essayer de trouver les meilleurs sensations avec mes réglages durant les essais libres. Mais l’objectif reste comme toujours de gagner des courses.

Q :Nicolas, que ressentez-vous pour votre part de courir en Thaïlande ?
NL : Comme pour Sébastien, c’est un énorme plaisir d’être ici. Je suis venu à plusieurs reprises pour les vacances, mais y courir va me procurer de nouvelles sensations. Tout le monde semble excité à l’aube de cette manche, et j’ai d’ores et déjà pu visionner quelques caméras embarquées. C’est une belle piste, intéressante, qui semble très rapide. J’ai hâte de l’affronter.

Q : Où étiez-vous venu précédemment pour les vacances ?
NL : Je suis allé deux fois à Pukhet. De belles plages et de la très bonne nourriture. J’ai adoré !

Q : Comment vous êtes vous préparé à cette course ?
NL : Comme à chaque fois que l’on découvre un circuit. J’ai comme je le disais regardé des caméras embarquées ainsi que des datas, mais ce qui fera la différence dans toute cette préparation, c’est la chaleur. Les températures sont très élevées et nous n’y sommes pas habitués. C’est un gros challenge pour les pilotes, mais je me suis bien entraîné pour être prêt.

TM : Je suis moi aussi déjà venu ici en famille pour les vacances. La météo est fantastique, les plages tout autant, tandis que la nourriture, comme le souligne Nicolas, et les gens, sont géniaux. C’est un endroit parfait pour se ressourcer avec les enfants, mais cette fois ce sera du sérieux. Nous sommes fiers de nous produire ici et nous voulons faire du spectacle. Nous sommes très motivés.

Q : Quel est votre plat thaïlandais favoris ?
TM : J’adore la nourriture épicée, je ne peux donc pas être dans un meilleur endroit. Le curry vert et sans doute ce que je préfère. Le Pad Thaï est également délicieux, mais peut-être pas assez épicé à mon goût.

Q : Qu’est-ce que signifie pour vous de discuter la WTCC Race of Thailand ?
TS : Je ressens une extrême fierté, car toutes mes idoles dans les courses de Tourisme sont réunis ici autour de moi. Je suis donc très excité d’effectuer mes débuts en WTCC cette année en Thaïlande.

Q : Quelle pression ressentons de débuter à domicile ?
TS : Je n’en ressens pas tellement, car je dispute cette épreuve pour le plaisir et je vais bien entendu donner le meilleur.

Q : Comment vous y êtes-vous préparé ?
TS : En disputant des courses toute l’année, et le week-end dernier j’ai pu courir à Buriram. Je me sens donc parfaitement prêt.

Q : Quel plaisir de pilotage procure le Chang International Circuit ?
TS : Je suis sûr que les voitures et les pilotes rouleront dans un mouchoir de poche et je pense qu’il y aura de belles courses et de belles confrontations durant ces deux manches du WTCC ?

Q : Expliquez-nous quel est le meilleur de la Thaïlande.
TS : Non seulement, déjà, nous avons un superbe circuit à Buriram, mais le pays possède de nombreuses attractions touristiques comme les plages et bien d’autres centres d’intérêts. Nous accueillons les touristes avec la volonté de leur offrir le meilleur moment possible.

L’équipe WTCC ALL-INKL.COM Münnich Motorsport disputera deux manches de Championnat du Monde de la FIA sur deux continents différents lors du même week-end d’août. Les deux circuits sont séparés par 8244 kilomètres.

C’est le circuit où la carrière internationale de José María López est revenue sur de bons rails grâce à sa victoire pour ses débuts en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en 2013. Le pilote Citroën vous guide sur le circuit de 4,806 kilomètres de Termas de Río Hondo.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme reprend la semaine prochaine en Argentine. Voici ce que déclarent certains des pilotes de tête avant de se rendre à Termas de Río Hondo.

La WTCC Race of Argentina sera plus importante que jamais pour le roi du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, José María López. Non seulement le pilote de 33 ans pourrait se rapprocher un peu plus de sa troisième couronne en WTCC s’il venait à s’imposer à Termas de Río Hondo, mais il passerait également devant la légende Juan Manuel Fangio en terme de victoires dans un Championnat du Monde FIA.

La WTCC Race of Argentina sera plus importante que jamais pour le roi du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, José María López. Non seulement le pilote de 33 ans pourrait se rapprocher un peu plus de sa troisième couronne en WTCC s’il venait à s’imposer à Termas de Río Hondo, mais il passerait également devant la légende Juan Manuel Fangio en terme de victoires dans un Championnat du Monde FIA.

Les Volvo S60 Polestar TC1 de l’équipe Polestar Cyan Racing rouleront sans aucun poids supplémentaire lors de la reprise du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en Argentine la semaine prochaine (5 au 7 août).

Le pilote du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, Nicky Catsburg, va mettre ses talents de pilote d’endurance à l’épreuve et va tenter de remporter les 24 Heures de Spa-Francorchamps, en Belgique, pour la deuxième fois de suite ce week-end.