Retour

Actualités

Pour Muller, être reçu 5/5 en Hongrie n’est pas garanti

Pour Muller, être reçu 5/5 en Hongrie n’est pas garanti

25/04/2015 23:00

Yvan Muller certifie que remporter une cinquième victoire consécutive dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en Hongrie est loin d’être assuré !

Le Français Yvan Muller s’imposa en effet sur le Hungaroring chaque année depuis que le WTCC a commencé à s’y produire en 2011.

Triompher lors de la Mol Group WTCC Race of Hungary est donc un souhait pour l’Alsacien, mais pas une fatalité.

« C’est un circuit que j’apprécie, avec beaucoup de rythme », confie le quadruple champion du monde. « Il est vrai que les statistiques plaident en ma faveur, mais je crois que nous allons souffrir avec le jeu du lest, tout particulièrement sur ce circuit. Nous devrons sortir le grand jeu en qualifications pour avoir une chance de nous imposer. »

Muller et ses équipiers chez Citroën embarqueront en effet 60 kilos de lest de compensation en raison de la domination affichée par la C-Elysée depuis le début de saison.

Entrance tickets to one of the most popular events of the FIA World Touring Car Championship season are now on sale.

Tom Chilton termine 2016 en beauté, invité à assister à la victoire de son club, Chelsea, face à Stoke City, en Premier League, à Londres, cet après-midi.

La C-Elysée WTCC, l’arme victorieuse de Citroën, obtient une nouvelle consécration en occupant le sommet du Top-10 des Voitures de Tourisme établi par TouringCarTimes.com.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme a une nouvelle fois proposé un spectacle grandiose. Mais vos connaissances du WTCC sont-elles aussi bonnes que ne l’est José María López ? Répondez à ce quiz, et jugez par vous-même !

Mehdi Bennani devance Thed Björk et remporte sa première victoire en Course principale à l’occasion du meeting WTCC DHL Race of Qatar.

Thed Björk remporte une première manche très disputée à Shanghai dans le cadre du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, s’emparant des commandes à seulement deux virages de l’arrivée à bord de sa Volvo S60 Polestar TC1.