Retour

Actualités

Preview Slovaquie : La lutte pour la victoire est ouverte !

Preview Slovaquie : La lutte pour la victoire est ouverte !

12/06/2015 11:17

Tout s’enchaîne dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. Moins d’une semaine après le thriller offert par l’escale en Russie, l’attention se

Tout s’enchaîne dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. Moins d’une semaine après le thriller offert par l’escale en Russie, l’attention se porte désormais sur la Slovaquie, du 19 au 21 juin, qui marque la moitié de la saison 2015.

Organisée pour la première fois en 2012, la WTCC Race of Slovakia entra dans l’histoire l’an passé lorsque la pluie diluvienne força l’annulation de la course 2. Une première en WTCC. Et alors qu’il est difficile de prévoir la météo, nul ne peut se livrer au moindre pronostic tant la compétition est serrée dans la première division des courses de Tourisme.

Après 10 rounds, 5 pilotes se sont déjà succédés sur la plus haute marche du podium, tandis que 6 autres autres se sont invités dans le tiercé de tête. Les trois constructeurs officiellement engagés en WTCC – Citroën, Honda et LADA – y goûtèrent également, à l’instar de pilotes Chevrolet qui évoluent, eux, à titre privé.

La course au titre demeure pour sa part très ouverte puisque l’avance de José María López est retombée à 35 points après que l’Argentin, pour la première fois de l’année, soit rentré bredouille de la course 2 en Russie. Le quadruple champion WTCC, Yvan Muller, est pour sa part sur une pente ascendante depuis qu’il décrocha sur le Moscow Raceway son troisième succès 2015. Il ne perd ainsi pas espoir de refaire son retard sur son équipier argentin. “Pour l’instant cela fait beaucoup de points, mais la saison est encore longue et tout est possible”, assure le Français.

Sébastien Loeb remporta l’an passé l’unique course au programme du week-end slovaque. L’objectif du nonuple champion du monde des rallyes sera néanmoins différent, car il n’est pas au sommet de son art actuellement et un retour aux avant-postes ferait office de boost avant son rendez-vous à domicile, au Paul Ricard, à la fin du mois.  Le Chinois Ma Qing Hua complète quand à lui l’effectif des pilotes officiels Citroën et fera ses débuts sur le Slovakia Ring.

Honda débarque en Slovaquie dans la foulée de sa première victoire 2015, signée Tiago Monteiro en Russie, où son équipier Gabriele Tarquini grimpa, lui, sur son premier podium de l’année. Les ambitions de LADA sont tout aussi élevées après que Rob Huff a terminé sur la deuxième marche du podium de la deuxième course de la ROSNEFT WTCC Race of Russia. Lors de ce meeting Nicky Catsburg impressionna également pour ses débuts en WTCC avec la 4e place en course 2, tandis que Jaap van Lagen confirme le vent de fraîcheur qui souffle sur l’effectif russe.

En plus de ces valeurs établies, les fans pourront apporter un soutien tout particulier à Mato Homola qui débutera au volant d’une TC1 et qui disputera un week-end particulièrement chargé. Non content d’être inscrit en WTCC, le Slovaque de 20 ans sera en effet également engagé dans la Coupe d’Europe FIA des Voitures de Tourisme où il est un prétendant à la victoire.

Un autre pilote de talent sera baptisé en WTCC, il se nomme Néstor Girolami. Champion en titre du très relevé Súper TC2000, l’Argentin est habitué à affronter – et à battre – son compatriote José María López. Girolami pilotera une Civic WTCC de Honda Racing team Sweden pour la première de ses deux apparitions en remplacement de Rickard Rydell.

ZOOM SUR…
Mehdi Bennani : Après la déception russe, le Marocain, désormais troisième du Trophée Yokohama, est prêt à repartir au combat.
Tom Chilton : Fortune contraire pour le pilote Britannique du ROAL Motorsport qui, en Russie, se qualifia pour la Q3 et domina le Trophée Yokohama en course 1. Un retour au sommet qui s’explique selon lui par le retour à d’anciens réglages sur sa Chevrolet RML Cruze TC1.
Tom Coronel : Une tactique encore une fois attendue en qualifications pour le Hollandais, qui visera la 9e ou la 10e place pour s’assurer d’un départ en première ligne de la course 2. L’épreuve qui, à ses yeux, lui offre la plus grande chose d’augmenter son compteur de victoires en WTCC.
Stefano D’Aste : Après deux déplacements frustrants en Allemagne puis en Russie, l’Italien entend décrocher des résultats solides. Il se classa 5e pour ses débuts en Slovaquie en 2012.
Grégoire Demoustier : Pour sa première saison en WTCC, Demoustier continue à privilégier l’expérience plutôt que l’attaque à outrance pour viser des arrivées dans le Top-10. Il connait le Slovakia Ring pour y avoir couru en FIA GT1.
John Filippi : 20 ans depuis février, Filippi demeure le pilote le plus jeune de la grille malgré la venue de son nouvel équipier Mato Homola, 20 ans aussi, pour cette étape slovaque. Pour sa première apparition sur cette piste en 2014, le Corse termina 4e du TC2T.
Hugo Valente : Avec une Chevrolet RML Cruze TC1 désormais lestée de 40 kilos, Valente se concentra sur les points plutôt que sur le podium en Russie, mais ses perfrmances peuvent lui faire prétendre à mieux.

LE CIRCUIT EN CHIFFRES
Nom : Slovakia Ring
Situation : 800 Orechová Potôň 930 02, Slovakia (40 kilomètres à l’est de Bratislava)
Site Web : www.slovakiaring.sk
Longueur : 5,922 kilomètres
Distance de course : 2 x 11 tours
Record du tour (qualifications): José María López (Citroën C-Elysée), 2m03.912s (172,05 km/h), 11/05/2014
Record du tour (course): Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC), 2m12.918 (160,39 km/h), 28/04/2013
Apparitions en WTCC : 3 (2012, 2013 and 2014)
Fuseau horaire : GMT +2
Lever/coucher du soleil : 04h51/20h55 (dimanche 21 juin)
Températures moyennes : 13°C – 24°C (juin)

LE SAVIEZ-VOUS ?
La Slovaquie est le plus gros producteur mondial de voitures par habitant, avec 571 071 véhicules en 2007. KIA, PSA Peugeot Citroën et Volkswagen y ont tous implanté des usines des production.

Promoteur du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, François Ribeiro prédit une course au titre particulièrement ouverte la saison prochaine.

James Thompson a conclu la semaine dernière son come-back en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sur deux podiums en WTCC Trophy au Qatar.

Le podium de Thed Björk lors du meeting FIA WTCC DHL Race of Qatar tombe au pire moment possible pour le Polestar Cyan Racing. Sérieusement

L’introduction des “tours jokers”, la saison prochaine, en Championnet du Monde FIA des Voitures de Tourisme, va donner une nouvelle dimension aux circuits urbains de Marrakech et de Vila Real.

Plusieurs changements excitants ont été apportés à la règlementation sportive du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, et approuvés par le Conseil Mondial de la FIA qui s’est tenu aujourd’hui à Vienne. En voici les grandes lignes.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme propose une nouvelle catégorie en 2017, dévoilant le FIA WTCC-2, fruit du remodelage de la règlementation, approuvé par Conseil Mondial de la FIA qui s’est tenu aujourd’hui à Vienne. Le gage d’un spectacle toujours plus intense, qui a fait la réputation du WTCC.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme propose une nouvelle catégorie en 2017, dévoilant le FIA WTCC-2, fruit du remodelage de la règlementation, approuvé par Conseil Mondial de la FIA qui s’est tenu aujourd’hui à Vienne. Le gage d’un spectacle toujours plus intense, qui a fait la réputation du WTCC.