Retour

Actualités

Preview Thaïlande : Le crépuscule apparait et López se dirige vers un deuxième titre

Preview Thaïlande : Le crépuscule apparait et López se dirige vers un deuxième titre

23/10/2015 09:00

José María López pourrait célébrer son deuxième sacre consécutif dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme* au crépuscule, lors de la première visite du WTCC en Thaïlande, les 31 octobre et 1er novembre.

*La star argentine de Citroën se rapproche à grand pas d’une deuxième couronne mondiale
*L’espoir Honda Norbert Michelisz peut pour sa part s’adjuger définitivement le Trophée Yokohama
*Le trio LADA veut impressionner en Thaïlande, le qui accueille sa toute première épreuve de Championnat du Monde FIA
*Le héro local Tin Sritrai entrera dans les annales du WTCC en étant le premier pilote Thaïlandais engagé

Le départ de la deuxième course de 11 tours organisée sur le Chang International Circuit, à Buriram, sera donné au crépuscule de la journée du 1er novembre, à 17h30 locales. Le pilote Citroën López pourra alors sans doute voir poindre les contours du titre, rejoignant à cette occasion un groupe restreint de pilotes parvenus à conserver leur couronne en WTCC.

Si l’Argentin s’apprête à marcher dans les traces d’Andy Priaulx (champion de 2005 à 2007) et Yvan Muller (2010-2011), il doit cependant quitter la Thaïlande avec des points à ajouter aux 396 qui lui permettent aujourd’hui de compatbiliser 75 unités d’avance sur Muller à quatre courses de la fin.

De nombreux scénarios sont possibles, mais il suffit à López de s’imposer en première manche, depuis la pole position et quel que soit le résultat de son rival, pour asseoir définitivement sa domination. Et si d’aventure le Français gagnait la première depuis la pole, et que José-Maria termine dans ses talons depuis la 2e ou 3e place sur la grille, il lui faudra – en cas de nouvelle victoire de Muller – conclure la deuxième au 3e rang. Mais avec huit succès, cinq poles et neuf meilleurs tours en course, López a le vent en poupe et il s’est à ce jour imposé sur tous les circuit de la saison 2015.

Mais López ne sera pas le seul pilote à vouloir décrocher l’or d’un pays, la Thaïlande, qui n’encore jamais accueilli d’épreuve de Championnat du Monde auparavant. Norbert Michelisz possède en effet 25 points d’avance  au classement du Trophée Yokohama et le pilote Zengő Motorsport Honda peut lui aussi s’assurer définitivement de la consécration à Buriram. Ce championnat dans le championnat, réservé aux pilotes indépendants, n’est cependant pas la seule ambition du Hongrois, qui peut encore prétendre au Top-4 final, et avoir le privilège de boucler l’année devant les pilotes officiels Honda Tiago Monteiro et Gabriele Tarquini.

Dans la lutte pour la place de dauphin, Muller possède aujourd’hui 39 points d’avance sur son équipier Sébastien Loeb, lequel excelle pour sa deuxième saison en WTCC après s’être retiré des routes du Championnat du Monde des Rallyes. Le Français, qui a récemment annoncé son engagement au prochain Dakar, a d’ores et déjà remporté trois manches en 2015, soit seulement deux de moins que le quadruple champion WTCC.

Ma Qing Hua, qui complète l’effectif Citroën Total WTCC, s’est également imposé cette année et complète le quatuor de tête. Hugo Valente (Campos Racing), Rob Huff (LADA Sport Rosneft) et Tom Chilton (ROAL Motorsport) apparaissent pour leur part dans le Top-10 après s’être chacun invité sur un podium depuis le coup d’envoi. Mehdi Bennani (Sébastien Loeb Racing) frappe à cette porte et devance les Hollandais Tom Coronel et Nicky Catsburg. Stefano D’Aste (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport), Nicolas Lapierre, pilote LADA, vainqueur de catégorie aux 24 Heures du Mans, et son compatriote tricolore Grégoire Demoustier (Craft-Bamboo Racing) seront également opposés à un débutant en WTCC, le Thaïlandais Tin Sritrai, qui fera équipe avec Valente et John Filippi au sein du Campos Racing.

LE CIRCUIT
Nom : Chang International Circuit
Situation : 444/5 m.15, Buriram-prakhonchai road, Muang Buriram, Buriram, Thailand 31000
Site Web : www.bric.co.th
Longueur : 4,554 kilomètres
Distance de course : 2 x 11 tours
Record du tour (qualifications): Première édition
Record du tour (course): Première édition
Présence en WTCC : aucune (la Thaïlande accueille pour la première fois le WTCC)
Fuseau horaire : GMT +7
Lever/coucher du soleil : 05h40/18h42 (Samedi 31 octobre)
Température moyenne : 24°C-31°C (octobre)

LE SAVIEZ-VOUS ?
Tin Sritrai et Hugo Valente sont les deux seuls pilotes du WTCC à avoir déjà couru sur le Chang International Circuit.

LE CHIFFRE : 1000
La plus longue ligne droite du Chang International Circuit mesures 1000 mètres, ce qui fait du virage n°3 un excellent endroit pour dépasser.

QUATRE PREMIÈRES
1 La WTCC Race of Thailand est la première épreuve de Championnat du Monde à se produire en Thaïlande
2 Il s’agira de la première course WTCC disputée au crépuscule, gage d’un magnifique spectacle télévisé
3 Tin Sritrai sera le premier pilote originaire de Thaïlande à concourir en WTCC
4 S’il marque suffisamment de points, José María López peut devenir le premier pilote WTCC à coiffer deux couronnes consécutives après Yvan Muller en 2010 et 2011

LE POINT SUR LE POIDS
Les LADA Vesta et Chevrolet RML Cruze TC1 n’embarqueront aucun poids de compensation en Thaïlande. Au contraire des Citroën C-Elysée et Honda Civics qui seront respectivement lestées de 60 et 40 kilos.

Dans exactement quatre mois sera lancée la saison 2017 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. En attendant, voici ce que nous réserve le meeting WTCC Race of Morocco qui se déroulera le 9 avril à Marrakech.

Tiago Monteiro était bien accompagné, à Vienne, le week-end dernier. Et pour cause ! Grâce à sa performance lors du meeting WTCC DHL Race of Qatar qui clôturait la saison du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, il a gagné son invitation pour participer à la cérémonie de Remise de Prix de la FIA, organisée dans la capitale autrichienne.

Le champion FIA World Rallycross, Mattias Ekström, estime que le tour “joker” introduit en 2017 dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sera un régal pour les pilotes.

Tom Chilton ne courra pour rien d’autre que le titre en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, en 2017. Selon lui, le duo Sébastien Loeb Racing / Citroën C-Elysée WTCC représente la combinaison idéale pour devenir le troisième britannique à coiffer la couronne.

Yvan Muller approuve le retour de Macao et de Monza en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Le Polestar Cyan Racing a conclu la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sur une excellente note, puisque Thed Björk s’est de nouveau hissé sur le podium à bord de sa Volvo S60 Polestar TC1, s’assurant de terminer dans le Top-10 final du championnat Pilotes.