Retour

Actualités

Q&R François Ribeiro

Q&R François Ribeiro

02/10/2015 13:00

François Ribeiro, l’homme à la tête d’Eurosport Events, s’exprime sur le nouvel et excitant “Manufacturers Against the Clock” (MAC3), ce concept de contre-la-montre imaginé pour la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Pourquoi ce MAC3?

Tous les constructeurs engagés dans un championnat du monde FIA vous le diront, c’est le titre le plus important à leurs yeux. Mais paradoxalement, c’est celui des Pilotes qui bénéficie de la meilleure couverture médiatique. Le MAC3 a donc été imaginé pour promouvoir le championnat Constructeurs d’une différente façon et de le mettre en valeur. Cela ne se résumera plus à l’addition des résultats des deux meilleurs pilotes à chaque course.

Qu’espérez-vous atteindre ?

Le MAC3 donnera encore une fois plus de valeur aux teams officiels du WTCC, et sera une source d’attrait supplémentaire pour les spectateurs après les qualifications. Nous allons également pouvoir augmenter notre volume de diffusion, offrir aux médias de nouvelles histoires à raconter, et apporter un facteur supplémentaire à la quête du championnat Constructeurs qui ne peut qu’être bénéfique pour une marque. Chaque « team » se devra donc d’aligner trois pilotes rapides et constants, qui devront rouler ensemble et s’aider les uns les autres après avoir couru individuellement durant les qualifications. Ce sera intéressant d’observer la dynamique au sein de chaque team officiel. Il y a eu en de nombreuses occasions des erreurs commises en Q3. Si l’un des pilotes sélectionnés surconduit pendant le MAC3, cera l’ensemble de l’équipe qui sera pénalisée. S’ils roulent trop éloignés les uns les autres, ils adopteront en revanche une attitude conservatrice car plus on évolue rapproché, plus cela augmente le risque de contact. Je suis curieux d’observer la stratégie employée par chaque constructeur en fonction des circuits, en particulier les rapides comme la Nürburgring Nordschleife, et de voir comment les pilotes les exécuteront. Nous avons certaines idées créatives pour pouvoir suivre l’action de manière innovante.

Est-ce risquer de reproduire un concept inspiré du cyclisme en sport automobile ?

Eurosport Events est non seulement promoteur, mais également diffuseur. Nous sommes donc dans une bonne position pour innover avec de nouveaux formats et offrir aux fans une nouvelle expérience de la course. En 2009, les membres d’Eurosport Events se sont assis autour d’une table avec des experts du monde du ski et du cyclisme pour évaluer un moyen de rendre attractif la diffusion du rallye à une large échelle. Et au Monte Carlo, ça a parfaitement fonctionné. Il n’y a jamais rien de mal à prendre des risques et nous ne forçons pas les teams à disputer le MAC3. Nous leur expliquons en revanche les bénéfices qu’ils peuvent en retirer, que la FIA est impliquée dans le processus de réalisation, et nous avons eu des retours très positifs de leur part. Nous allons devoir être efficaces sur la manière de filmer et communiquer autour du MAC3 afin que chacun comprenne exactement de quoi il en ressort. Mais j’ai le sentiment que le risque avait été bien plus important d’amener le WTCC sur la Nordschleife dans le cadre des 24 Heures du Nürburgring !”

Le MAC3 n’est pas ouvert à tous les pilotes engagés en WTCC. Pourquoi ?

Le MAC3 doit apporter une valeur ajoutée au titre Constructeurs, il sera donc restreint aux constructeurs qui se sont engagés en WTCC auprès de la FIA. Les équipes officielles pourront cependant nominé le pilote de leur choix, qu’il soit officiel ou privé du moment qu’il pilote pour la même marque. Citroën Racing pourra très bien faire appel à Mehdi Bennani lors de son rendez-vous à domicile à Marrakech, par exemple.”

N’est-ce pas une source d’augmentation des budgets pour courir en WTCC ?

Vous avez raison, car cela implique pour chaque constructeur un train de pneus neufs et quelques litres de carburant supplémentaires, ainsi que quelques essais pour peaufiner ce nouveau type de stratégie. Mais en retour, nous augmentons de 20% la visibilité du WTCC sur les réseaux de diffusion et nous introduisons un format totalement nouveau en sport automobile qui suscitera un intérêt nouveau auprès des spectateurs et téléspectateurs. A mes yeux un très bon investissements.

The FIA World Touring Car Championship resumes in Japan next week when Twin Ring Motegi hosts the country’s round of the WTCC. Here are some essential facts and stats.

Gabriele Tarquini était en Russie cette semaine, pays où il a remporté sa dernière victoire en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, pour aider LADA a promouvoir différents modèles dont la dernière version de la Vesta TC1 World Touring Car adaptée pour la route.

Rob Huff a offert une véritable leçon de dépassements au Twin Ring Motegi la saison dernière en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. Le pilote d’usine Honda nous guide sur la piste de 4,801 kilomètres.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme va se rendre au Twin Ring Motegi pour la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan le semaine prochaine (2 au 4 septembre). Voici ce que cinq des pilotes déclarent avant de prendre la piste.

Les points ne seront pas le seul enjeu de la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan (2 au 4 septembre), prochaine manche du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Robert Dahlgren souhaite participer à une saison complète l’année prochaine en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme et pourrait faire son retour dans la compétition en tant que champion régional.