Retour

Actualités

Q&R : John Filippi

Q&R : John Filippi

26/06/2015 17:51

Le Corse John Filippi, plus jeune pilote du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme (20 ans), nous parle de sa saison et de ses espoirs pour la fin de saison.

Comment se déroule votre saison jusqu’à présent ?
Pour l’instant elle n’est pas conforme à mes attentes car je m’étais montré rapide lors des essais de pré-saison à Barcelone. Aujourd’hui je rencontre quelques problèmes de feeling avec la voiture. En Espagne et lors du premier meeting en Argentine, je la sentais bien et je parvenais à tutoyer les limites, mais sur des pistes comme le Nürburgring ou le Moscow Raceway, impossible d’être à l’aise. Quand on voit que j’ai enregistré mon meilleur résultat en Allemagne, sur le tracé le plus difficile du calendrier, c’est difficile de comprendre. Mais nous travaillons d’arrache-pied avec le team. Je ne sais pas quand, mais ça va finir par payer !

Même si vous n’obtenez pas les résultats escomptés, prenez-vous tout de même du plaisir ?
La voiture est plus sympa à conduire que celle de l’année dernière. Plus d’aéro et plus de puissance y sont pour beaucoup. Nous avons fait des progrès et la Nordschleife fut un rendez-vous fantastique. C’est incroyable, quand on arrive au terme du circuit GP, de plonger sur cette piste étroite où vous bordez les murs. Au volant de cette voiture je commence à retrouver les sensations de la monoplace, j’approfondis ma connaissance du championnat et tout ça est positif pour moi.

Vous apprenez quelque chose à chaque course ?
J’apprends en permanence, mais le niveau ne cesse d’augmenter, notamment LADA qui se montre plus compétitif chaque année. Il n’y a plus de TC2T, uniquement des TC1. Je demeure toutefois déçu car je sais que je peux produire de meilleures performances. Nous pouvons franchir une étape, mais il me faut encore du temps.

Quel est votre objectif pour la deuxième partie de saison ?
Marquer des points à chaque course, mais mon premier but c’est le Trophée Yokohama. Pas gagner, mais accumuler des gros points à de belles positions. Pour cela je dois pouvoir attaquer.

Tiago Monteiro a déclaré que le Nürburgring Nordschleife, prochain circuit sur lequel se rendent les pilotes du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, est la “piste la plus dure du monde”.

Tout se joue sur la vitesse pour les pilotes du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Nürburgring Nordschleife.

C’est une semaine chargée qui attend le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Nürburgring Nordschleife.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme fait son retour sur le plus difficile des tracés, le légendaire Nürburgring Nordschleife, du 26 au 28 mai. Voici 10 anecdotes pour vous ouvrir l’appétit.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme se rend en Allemagne, sur le légendaire Nürburgring Nordschleife, la semaine prochaine. Voici quelques faits et statistiques importants.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme fait son retour au légendaire Nürburgring Nordschleife du 26 au 28 mai pour la WTCC Race of Germany. Reine du tracé et habitante locale, Sabine Schmitz, sera au volant d’une Chevrolet RML Cruze TC1 pour l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, et nous guide sur la piste de 25,278 kilomètres que l’on surnomme L’Enfer Vert.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme fait son retour au légendaire Nürburgring Nordschleife du 26 au 28 mai pour la WTCC Race of Germany. Reine du tracé et habitante locale, Sabine Schmitz, sera au volant d’une Chevrolet RML Cruze TC1 pour l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, et nous guide sur la piste de 25,278 kilomètres que l’on surnomme L’Enfer Vert.