Retour

Actualités

Q&R : Nicky Catsburg

Q&R : Nicky Catsburg

27/07/2015 08:00

En terminant à la 5e place de la deuxième course à Moscou pour ce qui constituait son baptême dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, Nicky Catsburg est devenu un pilote à surveiller. Il avait, à cette occasion, bénéficié de l’autorisation de manquer une épreuve de Blancpain Sprint Series en Belgique.

Hier, c’est dans ce même pays que le Hollandais de 27 ans remporta les 24 Heures de Spa, associé à Markus Paltalla et Lucas Luhr sur une BMW Z4 GT3 engagée par Marc VDS. Confidences d’un pilote LADA Sport Rosneft (le deuxième en partant de la gauche) heureux !

Est-ce l’une des plus belles victoires de votre carrière ?
Absolument. C’est une grande course que l’on veut accrocher à son tableau de chasse, mais en arrivant ici je savais qu’avec cette équipe et cette voiture c’était possible. Ne restait plus qu’à le faire !

Quand avez-vous imaginé la victoire possible ?
Pendant un moment nous étions si loin que je pensais que nous pouvions rentrer à la maison. Mais ça a finalement tourné à notre avantage et nous gagnons avec deux tours d’avance. Je suis surpris de la manière dont nous y sommes parvenus, mais tout ce que je retiens c’est que c’est génial.

Quelle est la différence entre la BMW que vous pilotiez à Spa et la LADA Vesta TC1 WTCC ?
Elles sont totalement différentes, et la LADA, ainsi que les voitures du WTCC en général, sont bien plus difficiles à conduire que les GT.  They’re completely different but I must say the LADA and the WTCC in general are a bit more difficult than GT racing. Le WTCC me plait, c’est un beau challenge et j’espère que ça durera car ça m’aide beaucoup sur mon programme GT.

Votre expérience du WTCC et de la LADA vous a-t-il été utile à Spa?
Là encore c’est différent. Mais il y a des choses que j’ai appris au volant de la LADA, de mon équipier Rob Huff, que je peux mettre en application en GT.

Les courses de WTCC durent environs 20 minutes, mais vous devez rester bien plus longtemps dans l’auto en endurance. Quel fut votre relais le plus long ?
C’est plus long, c’est clair ! Mon relais maximum a été de 2h15, mais Lucas a tenu le volant jusqu’à 3h30 consécutivement.

Thed Björk remporte une première manche très disputée à Shanghai dans le cadre du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, s’emparant des commandes à seulement deux virages de l’arrivée à bord de sa Volvo S60 Polestar TC1.

José María López l’emporte largement à l’issue de la Course principale du meeting FIA WTCC Race of China, tandis que Mehdi Bennani s’adjuge provisoirement le titre de champion WTCC Trophy* en assurant le triplé pour Citroën.

Thed Björk décroche sa première victoire en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. Une première pour lui, mais également pour Volvo et le Polestar Cyan Racing, grâce à une manœuvre sur Norbert Michelisz à deux virages de l’arrivée de la Course d’ouverture du meeting WTCC Race of China.

Norbert Michelisz espère réitérer l’exploit réaliser au Japon il y a trois semaine : remporter la Course d’ouverture en s’élançant depuis la première ligne de la grille.

Tom Coronel confie ne pas en avoir cru ses yeux lorsqu’il fut délogé de la pole position de la Course d’ouverture dans les toutes dernières secondes du deuxième segment des qualifications (Q2) du meeting FIA WTCC Race of China.

En devançant son rival Tom Chilton à l’issue des qualifications disputées sur le Shanghai International Circuit, hier, Mehdi Bennani s’est approché encore un peu plus du prestigieux sacre en WTCC Trophy, la catégorie du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme réservées aux concurrents indépendants.