Retour

Actualités

Compte-rendu des qualifications : Muller revient au niveau de López dans l’exercice

Compte-rendu des qualifications : Muller revient au niveau de López dans l’exercice

20/06/2015 19:02

Yvan Muller a mis de son côté les chances de victoire dans la WTCC Race of Slovakia après avoir devancé le champion José María López pour le gain de la pole position.

Muller, au volant de sa Citroën C-Elysée WTCC chaussée de pneumatiques Yokohama, était le dernier à prendre la piste dans le “shootout” réunissant les cinq plus rapides de la Q2. Et grâce à une grosse attaque sur les 5,922 kilomètres du tracé, il décroche la pole posion présentée par DHL. Sa performance lui permet d’égaler López cette saison dans cet exercice, avec trois réalisations chacun, et grappille un point supplémentaire à son rival au championnat.

La troisième place de Sébastien Loeb marque le retour aux avant-postes du nonuple champion du monde des rallyes, victorieux sur le Slovakia Ring l’an passé. LADA, également, poursuit ses belles prestations avec la présence de Rob Huff et Nicky Catsburg en Q3, tandis que le constructeur russe pourra compter sur la présence de Jaap van Lagen en première ligne de la course 2 grâce à sa 10e place et au principe de la grille inversée. Le Hollandais s’élancera au côté du pilote officiel Honda Gabriele Tarquini.

« Nous avons progressé tout au long des essais libres, puis pendant les différentes phases de qualifications, se félicite Muller. J’étais content de l’équilibre de ma Citroën C-Elysée WTCC en Q1, et nous avons encore amélioré les réglages en Q2 avant de faire un dernier step en Q3. La voiture était vraiment parfaite, j’ai pu mettre mes roues où je le souhaitais et mon tour a été quasiment parfait. Maintenant je vais un peu savourer cette pole position avant de penser aux courses ! Ce n’est pas un circuit facile pour une traction et nous devrons gérer le lest de 60 kg, dont sont dispensées les deux voitures qualifiées juste derrière nous. »

Hugo Valente et sa Chevrolet du Campos Racing échouent aux portes du quinté final des qualifications et partira de la troisième ligne devant Ma Qing Hua, Tom Chilton, Tarquini et van Lagen. Le héro local Mato Homola impressionne pour ses débuts en WTCC en accédant à la Q2. Il y signe le 11e chrono et précède Mehdi Bennani.

Norbert Michelisz est pour sa part l’un des sérieux prétendant à avoir été éliminé dès la Q1. Il sera ainsi en 13e position devant John Filippi, Tom Coronel, Stefano D’Aste et Tiago Monteiro. Le champion argentin de Súper TC2000 Néstor Girolami termine 18e pour son baptême dans le championnat. Quant à Grégoire Demoustier, il ne put prendre part à cette session, sa Chevrolet ayant été trop sérieusement endommagée dans un accident survenu ce matin durant les Essais Libres 2.

Points de qualifications :
Yvan Muller : 5 pts
José María López : 4 pts
Sébastien Loeb : 3 pts
Rob Huff : 2 pts
Nicky Catsburg : 1 pts

Avec la FIA WTCC JVCKENWOOD Race of Japan qui approche, voici un rappel rapide de ce qui attend les pilotes du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Twin Ring Motegi du 2 au 4 septembre.

Néstor Girolami, dont le retour en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Japon du 2 au 4 septembre a été confirmé aujourd’hui, avait littéralement marqué des points lors de son premier passage.

Qui est Néstor Girolami ?

22/08/2016 14:00 - 2016

Le pilote argentin Néstor Girolami fera son retour en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Japon le mois prochain. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau pilote Polestar Cyan Racing.

La persévérance et la vitesse de Néstor Girolami ont été récompensés avec l’opportunité de décrocher une place à temps plein en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

LADA devrait être de retour en bonne forme lors de la reprise du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme au Japon, le mois prochain.

Il ne reste plus que deux semaines d’attente avant la FIA WTCC JVCKENWOOD Race of Japan qui se tiendra au Twin Ring Motegi et voici les moments importants du week-end.