Retour

Actualités

Résumé des courses : Lopez entre dans l’histoire du Nurburgring, Muller brille grâce à l’aspiration

Résumé des courses : Lopez entre dans l’histoire du Nurburgring, Muller brille grâce à l’aspiration

16/05/2015 19:12

José Maria Lopez est devenu le premier pilote depuis Jacky Ickx et Jochen Mass en 1983, à remporter une course de Championnat du Monde sur le tracé de la Nurburgring Nordschleife. Vainqueur de la première épreuve, l’Argentin a bien failli récidiver dans la deuxième.

José Maria Lopez est devenu le premier pilote depuis Jacky Ickx et Jochen Mass en 1983, à remporter une course de Championnat du Monde sur le tracé de la Nurburgring Nordschleife. Vainqueur de la première épreuve, l’Argentin a bien failli récidiver dans la deuxième.

Parti de la 10e place sur la grille de course 2, le tenant du titre s’est montré très menaçant dans les dernier instants. Il termine finalement à 0.173 secondes de son coéquipier Yvan Muller, qui s’adjuge la victoire.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme faisait escale pour la toute première fois sur ce tracé de 25 km, qui combine la boucle légendaire du Nordschleife à une portion plus moderne. Lopez est parvenu à conserver sa position au départ devant l’impressionnant Hugo Valente, qui s’élançait de la première ligne lui aussi. Lequel connaitra finalement une sortie de piste dans le 2e tour.

Sébastien Loeb, dans le rôle du chasseur, décroche la 2e place sur ce légendaire tracé devant  le quadruple Champion Yvan Muller pour un podium 100% Citroën. Norbert Michelisz hérite de la 4e place sur sa Honda et du trophée Yokohama.

Tiago Monteiro était parti en pole de la course 2 mais il ne put résister à Muller dans la longue ligne droite de Dottinger Hole, au premier tour. Monteiro est tout de même resté accroché au Français avant de se faire griller la politesse par Lopez à quelques encablures de l’arrivée. Gabriele Tarquini avait subi le même sort à peine quelques secondes plus tôt. Cette action s’est déroulée sous les yeux des caméras du monde entier  et devant les milliers de fans, qui étaient venus se masser au bord du circuit.

Sabine Schmitz, qui évoluait devant son public, se classe 10e ; devenant ainsi la première femme à inscrire des points en WTCC. L’Allemande a su résister à la pression du pilote LADA Jaap ven Lagen, qui s’était montré le plus rapide des FP1 ce vendredi

COURSE 1 : Lopez gagne pour l’Argentine, 40 ans aorès Reuteman
José Maria Lopez a transformé sa 10e pole position par une victoire, s’inscrivant dans la lignée de ses compatriotes : Carlos Reutemann y avait remporté le GP d’Allemagne en 1975 et Juan Manuel Fangio y avait triomphé pour la dernière fois il y a 58 ans. Le pilote Citroën, qui a gagné sur chacune des courses inaugurales cette année, fait grimper son avance à 50 points. Hugo Valente, qui avait fait forte impression en décrochant la 2e place des qualifications, a raté son envol. Norbert Michelisz en profite pour passer le Français. Et un contact entre ces deux hommes va endommager la direction de Valente qui se voit repousser derrière le Hongrois. Valente est ensuite parti à la faute alors qu’il était au coude à coude avec Ma Qing Hua. Le Chinois prive Gabriele Tarquini de la 5e place dans le dernier tour. Medhi Bennani, Stefano D’Aste, Chilton et Sabine Schmitz complètent le top 10. Jeep Van Lagen se classe 11e devant John Filippi et Grégoire Demoustier. Tiago Monteiro a été contraint de se retirer à cause d’une crevaison de l’avant gauche, provoquée par un accrochage. Tom Coronel et Rob Huff ont tous deux connus des problèmes mécaniques.

COURSE 2 : Muller triomphe avec panache
Yvan Muller a remporté la deuxième course grâce à une Citroën C-Elysée configurée de façon très agressive. Rapide dans les longues lignes droites, Muller a néanmoins connu quelques problèmes de grip sur la fin de course qui ont rendu sa voiture, moins précise dans certains virages. Lopez, qui a pu éviter de justesse Ma Qing Hua en perdition, s’est rapproché de Gabriele Tarquini et de Tiago Monteiro avant d’en faire une bouchée. L’Argentin se classe 2e devant les deux Honda. Sébastien Loeb termine 5e devant Medhi Bennani, Rob huff, Tom Coronel, Jaap ven Lagen et John Filippi. Sabine Schmitz, qui portait les couleurs du FIA Women in Motorsport, est crédité de la 11e place et Grégoire Demoustier de la 12e. Tom Chilton n’a pas pu être au départ de la 2e course à cause d’un problème moteur, tout comme Hugo Valente dont la Chevrolet n’a pas pu être réparée à temps. Stefano D’Aste et Norbert Michelisz se sont retirés suite à un contact.

Trophée Yokohama : Bennani de retour aux affaires
Une victoire de Medhi Bennani dans la deuxième course permet au Marocain de se replacer pour la course au titre, après la contreperformance de la Hongrie au début du mois. Le pilote du Sébastien Loeb Racinf pointe désormais à trois longueurs de Norbert Michelsz (Zengo Motorsport). L’absence de Tom Chilton dans la 2e course, le repousse au 3e rang. Grégoire Demoustier, John Filippi et Sabine Schmitz inscrivent également des points à la différence de Stefano D’Aste, Tom Coronel et Hugo Valente qui n’ont pas pu rallier l’arrivée.

Déclarations des vainqueurs
José Maria Lopez : « Je me suis senti très à l’aise avec la voiture et je tiens à remercier Citroën de m’avoir permis d’être aussi compétitif, déclare Lopez, qui s’est illustré sur chaque première manche depuis le début de saison. J’ai pris beaucoup de plaisir. J’ai eu l’impression de piloter dans un tunnel à travers les collines. Le circuit est extraordinaire et j’avais à cœur de décrocher cette victoire. »

Yvan Muller : « Je n’ai pas seulement apprécié le dernier tour mais chaque instant de la course. J’étais focalisé sur mon départ et nous avons joué la carte de l’agressivité. C’était pas terrible dans le secteur 4 mais dans les longues lignes droites, notre stratégie a fonctionné à merveille. La fin de course était vraiment sympa. »

Pour la première fois depuis six ans, Tiago Monteiro décroche la pole position, sur ses terres, dans le cadre du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Tom Chilton remplacera Mehdi Bennani au sein du trio de pilotes choisi par Citroën pour disputer le Manufacturers Against the Clock (MAC3)

José Maria López met un terme à la mainmise Honda en signant le meilleur temps des Essais Libres 2 du meeting FIA WTCC Race of Portugal, à Vila Real.

Le rêve de Dániel Nagy de courir en Championnat du Monde des Voitures Tourisme est finalement devenu réalité. Le jeune Hongrois a en effet été en mesure de boucler, ce matin, deux tours durant les Essais Libres 1 du meeting FIA WTCC Race of Portugal.

Q&R WTCC : Rob Huff

25/06/2016 11:01 - 2016

Rob Huff s’est montré le plus rapide des Essais Libres 1 du meeting FIA WTCC Race of Portugal. Voici les réactions du pilote Castrol Honda World Touring Car Team.

Le trio de pilotes officiels Honda monopolise les trois premières places des Essais Libres 1 du meeting FIA WTCC Race of Portugal.