Retour

Actualités

Sans feeling, pas de plaisir pour Coronel

Sans feeling, pas de plaisir pour Coronel

10/06/2015 23:16

Tom Coronel pointe du doigt des problèmes de set-ups pour n’avoir pas pu améliorer la quatrième place décrochée lors de la visite du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en Russie la saison dernière.

Le Hollandais décrocha en effet une 10e place comme meilleur résultat, obtenue dans la deuxième des deux courses de la ROSNEFT WTCC Race of Russia. Il ne parvint pas, en effet, à adapter à sa convenance le comportement de sa Chevrolet RML Cruze TC1 du ROAL Motorsport.

Tout ce qui pouvait ne pas aller, ça n’a pas été, reconnait Coronel, qui s’élança dans les deux manches de 16 tours depuis la septième ligne de la grille. Dès le moment où nous l’avons mis en piste, la voiture n’a pas voulu fonctionner normalement. Nous avons donc tout modifié : ressorts, amortisseurs, barres anti-roulis… En vain. Nous avons ainsi pris du retard et l’auto n’était absolument pas constante. Une durite de turbo a également rompu, un amortisseur a cassé… Tout ceci explique notre 14e position en qualifications. C’est rageant, car impossible de trouver une solution à nos problèmes.

Mon premier départ fut bon et j’ai pu me mesurer à Jaap van Lagen dans le premier tour, poursuit le pilote soutenu par DHL, lorsqu’il analyse ses performances en course. Je l’ai dépassé à l’intérieur d’une courbe à droite et il semblait que j’étais devant. Ce n’était malheureusement pas le cas… Nous nous sommes touchés, je suis parti en tête à queue et j’ai ensuite chuté au 17e rang. A un tour de l’arrivée, j’ai préféré regagner les stands pour que l’on ajuste encore les réglages du train avant. Ce fut payant, car j’ai ensuite pu reprendre confiance au volant. La vitesse est revenue et j’ai ainsi pu me battre. Mais de la 14e place au départ, difficile d’espérer jouer devant. Après tout ce qu’il nous est arrivé ce week-end, 10e, c’était le meilleur résultat que l’on pouvait espérer. En tout cas, ça nous redonne un moral tout neuf avant le prochain meeting !

Yvan Muller approuve le retour de Macao et de Monza en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Le Polestar Cyan Racing a conclu la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sur une excellente note, puisque Thed Björk s’est de nouveau hissé sur le podium à bord de sa Volvo S60 Polestar TC1, s’assurant de terminer dans le Top-10 final du championnat Pilotes.

Moins de 24 heures après avoir été sacré Champion du Monde des Voitures de Tourisme, pour la troisième année consécutive, lors de la cérémonie de remise des prix de la FIA, à Vienne, José María López a reçu avec fierté le WTCC Nürburgring Nordschleife Best Driver Trophy. La reconnaissance de ses deux victoires inscrites en 2016 sur cette piste mythique.

Moins de 24 heures après avoir été sacré Champion du Monde des Voitures de Tourisme, pour la troisième année consécutive, lors de la cérémonie de remise des prix de la FIA, à Vienne, José María López a reçu avec fierté le WTCC Nürburgring Nordschleife Best Driver Trophy. La reconnaissance de ses deux victoires inscrites en 2016 sur cette piste mythique.

Les pilotes qui ont terminé dans le tiercé de tpete de la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme ont été célébrés, vendredi soir (2 décembre), lors de la cérémonie de la Remise des Prix de la FIA organisée à Vienne. Soirée durant laquelle Citroën a reçu son trophée pour sa performance au championnat Constructeurs.

Il tarde au triple Champion du Monde des Voitures de Tourisme, José María López, de participer à la soirée de remise des prix de la FIA organisée ce soir à Vienne.

Mehdi Bennani estime que l’attaque fut la clé de sa victoire en Course principale du meeting FIA WTCC DHL Race of Qatar, la semaine dernière.