Retour

Actualités

Spécial et inhabituel… Ce que les pilotes pensent du circuit de Marrakech

Spécial et inhabituel… Ce que les pilotes pensent du circuit de Marrakech

17/04/2015 08:03

Pour la sixième fois de son histoire, l’Eurodatacar WTCC Race of Morocco prend ses quartiers sur le Circuit Moulay El Hassan. Voici ce que pensent de cette piste de 4,545 kilomètres les pilotes du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Marrakech est un lieu très particulier“, confie Tiago Monteiro, membre du Castrol Honda World Touring Car Team. “Le circuit est incroyablement difficile car il est constitué de deux lignes droites et simplement deux “vrais virages” avec des bordures très agressives. Il est également très exigeant pour les freins. Il est donc nécessaire de débuter le week-end prudemment pour gagner en confiance et se familiariser avec la piste durant chaque séance.”

James Thompson, pilote LADA Sport Rosneft, ajoute : “La clé de la réussite, c’est le freinage et la motricité.”

Pour Sébastien Loeb, enfin, qui s’y imposa pour ses débuts en WTCC en 2014, “Marrakech est un circuit particulier où la Citroën C-Elysée est compétitive. La voiture doit profiter d’une bonne vitesse de pointe et être efficace au freinage. Et c’est ce qui la caractérise !”

Dans exactement quatre mois sera lancée la saison 2017 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. En attendant, voici ce que nous réserve le meeting WTCC Race of Morocco qui se déroulera le 9 avril à Marrakech.

Tiago Monteiro était bien accompagné, à Vienne, le week-end dernier. Et pour cause ! Grâce à sa performance lors du meeting WTCC DHL Race of Qatar qui clôturait la saison du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, il a gagné son invitation pour participer à la cérémonie de Remise de Prix de la FIA, organisée dans la capitale autrichienne.

Le champion FIA World Rallycross, Mattias Ekström, estime que le tour “joker” introduit en 2017 dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sera un régal pour les pilotes.

Tom Chilton ne courra pour rien d’autre que le titre en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, en 2017. Selon lui, le duo Sébastien Loeb Racing / Citroën C-Elysée WTCC représente la combinaison idéale pour devenir le troisième britannique à coiffer la couronne.

Yvan Muller approuve le retour de Macao et de Monza en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Le Polestar Cyan Racing a conclu la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sur une excellente note, puisque Thed Björk s’est de nouveau hissé sur le podium à bord de sa Volvo S60 Polestar TC1, s’assurant de terminer dans le Top-10 final du championnat Pilotes.