Retour

Actualités

Une évolution du concept WTCC pour 2016

Une évolution du concept WTCC pour 2016

02/12/2015 20:30

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme va subir une cure de jouvence en 2016 avec un nouveau format d’épreuves, un calendrier riche en évènements, un nouveau système de poids de compensation et des primes toujours plus conséquentes distribuées aux concurrents indépendants. Des nouveautés destinées à souligner l’évolution constante entreprise par le WTCC.

Outre le concept MAC3, cette course contre la montre inspirée du Tour de France et dévoilée le 2 octobre dernier, ces changements ont été actés aujourd’hui par le Conseil Mondial de la FIA et augurent d’un futur radieux pour le championnat.

Introduction d’une Course d’ouverture et une Course Principale
Si le principe de deux courses par meeting demeure, le format évolue avec la tenue d’une Course d’ouverture et une Course Principale. Pour pimenter les enjeux, la grille de la Course d’ouverture sera déterminée en fonction du classement de la Q2, les 10 premiers s’élançant dans l’ordre inverse du classement. La grille de la Course Principale sera pour sa part établie à l’issue des qualifications et le meilleur chrono, parmi les 5 pilotes qualifiés pour la Q3, partira en pole position, présentée par DHL, de cette manche. Afin d’en accroître encore davantage son importance, la distance sera étendue d’un tour, à l’exception de la Nürburgring Nordschleife dont les deux courses se dérouleront sur trois tours. Ce nouveau format est destiné à susciter un plus vif intérêt pour les fans massés dans les tribunes, devant leur téléviseur ou leur ordinateur, et de patienter jusqu’au feu d’artifice final que représente la Course Principale. Le spectacle sera en outre animé par les pilotes indépendants qui, comme les professionnels, partiront en quête du succès. Ces derniers devront ainsi s’employer à remonter au classement durant la Course d’ouverture avant de profiter d’une position plus favorable au départ de la Course Principale.

François Ribeiro, Responsable d’Eurosport Events, Promoteur du WTCC : “Il n’a jamais été évident d’expliquer aux fans, aux médias et à nos invités le concept de Course 1 / Course 2, avec le poleman qui ne s’élance aux avant-postes de la seconde. En concertation avec la FIA, les constructeurs, teams et pilotes, nous avons donc convenu d’un commun accord de simplifier le format. L’objectif est d’offrir un meilleur spectacle et de fournir une bonne compréhension du déroulement d’un meeting en gardant le meilleur pour la fin. Un principe qui vaut dans la plupart des sports. Il était néanmoins important de conserver le système de grille inversée pour ce qui sera désormais la Course d’ouverture.”

Le calendrier WTCC, un mix de destinations traditionnelles et modernes
Le calendrier 2016 prévisionnel du WTCC promet des escales sur des circuits chargés d’Histoire et d’autres dotés d’infrastructures ultra-modernes. Terres d’accueil de la F1 du passé et du présent – Circuit Paul Ricard et Hungaroring –, ces destinations seront sollicitées en première partie de saison, auxquelles il faut ajouter le Slovakia Ring. Au menu également, deux circuits urbains (le nouveau tracé imaginé par Hermann Tilke et homologué Grade II par la FIA à Marrakech, ainsi que la piste de Vila Real au Portugal) qui feront office de tests pour les pilotes du WTCC. Lesquels pourront aussi évaluer leur bravoure sur la légendaire Nürburgring Nordschleife, en Allemagne. Au sortir du break estival, les moteurs redémarreront à Termas de Río Hondo, début août en Argentine, où des milliers de fans acclameront leur héro José María López. Le Twin Ring Motegi, qui accueille la manche japonaise du MotoGP et où les dépassements ont été légions lors de la première venue du WTCC en 2015, marquera ensuite le point de départ de la tournée asiatique. Celle-ci se poursuivra en effet sur le Shanghai International Circuit, théâtre du Grand Prix de Chine, qui offre une ouverture sur la plus forte population mondiale, puis sur le Chang International Circuit, à Buriram, où la WTCC to Thailand se courra une nouvelle fois au crépuscule. Spectaculaire pour sa première édition cette année, l’épreuve nocturne au Qatar conclura enfin la campagne 2016 fin novembre. Onze meetings sont pour l’heure inscrits au calendrier, mais une douzième épreuve doit s’ajouter à cette liste, qui ouvrirait la saison et dont l’annonce sera faite lorsque l’accord aura été conclu. Le WTCC totalisera alors 24 courses, 12 pole position présentées par DHL et 12 MAC3.

François Ribeiro, Responsable d’Eurosport Events, Promoteur du WTCC : “Notre intention est de proposer 12 meetings, mais l’accord avec une potentielle manche d’ouverture n’a pas encore été acté. Si tous les éléments sont réunis selon nos échanges, nous devrions pouvoir l’officialiser juste avant les fêtes de Noël. Nous avons par ailleurs conservé les mêmes circuits, implantés dans des destinations importantes qui combinent challenge, prestige et variété.”

Calendrier 2016 prévisionnel du FIA World Touring Car Championship
20 mars 2016: A déterminer
3 avril 2016: FIA WTCC Race of France (Circuit Paul Ricard)
17 avril 2016: FIA WTCC Race of Slovakia (Slovakia Ring)
24 avril 2016: FIA WTCC Race of Hungary (Hungaroring)
8 mai 2016: FIA WTCC Race of Morocco (Circuit Moulay El Hassan, Marrakech) U
28 mai 2016: FIA WTCC Race of Germany (Nürburgring Nordschleife)
12 juin 2016: FIA WTCC Race of Portugal (Circuito Internacional de Vila Real) U
7 août 2016: FIA WTCC Race of Argentina (Autódromo Termas de Río Hondo)*
4 septembre 2016: FIA WTCC Race of Japan (Twin Ring Motegi)
25 septembre 2016: FIA WTCC Race of China (Shanghai International Circuit)
6 novembre 2016: FIA WTCC Race of Thailand (Chang International Circuit)*
27 novembre 2016: FIA WTCC Race of Qatar (Losail International Circuit) N

U Indique les circuits urbains, N ceux dont les courses se déroulent en nocturne

*Dépend de la signature d’un accord, ainsi que la tenue d’un 12e meeting.

Le poids augmente en WTCC
Le champion constructeur en titre débutera la saison 2016 avec le lest maximal de 80 kilos, au lieu des actuels 60 kilos. Les poids de compensations seront quant à eux recalculés après chaque épreuve, le premier réajustement n’étant appliqué qu’à l’issue de la troisième manche du calendrier.

De plus grosses primes pour les pilotes indépendants
Les pilotes privés engagés en 2016 bénéficieront d’une augmentation des primes, dont la somme totale de 500 000 € sera partagée tout au long de la saison, soit deux fois plus qu’en 2015. Eurosport Events, Promoteur du WTCC, souhaite par cela augmenter son soutien auprès des pilotes et écuries indépendantes.

Des meetings extra-européens plus compacts
Dans sa volonté de réduire les coûts, les meetings WTCC se déroulant en dehors de l’Europe se tiendront désormais sur deux jours alors que trois prévalaient jusqu’alors. Essais Libres seront organisée lors du premier, puis qualifications et courses le second. La traditionnelle séance de 30 minutes de tests sera toujours de mise sur les circuits européens, tandis qu’un shakedown sera autorisé, derrière le Safety Car, lors des destinations lointaines.

Nicky Catsburg a dévoilé sa solution pour obtenir de meilleur résultat dès la reprise du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme le mois prochain.

Norbert Michelisz, le pilote hongrois de Honda, ne serait pas surpris de voir des temps record ce week-end au Grand Prix de Hongrie de Formule 1.

Ryo Michigami a expliqué qu’il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour réaliser de bonnes performances pour ses débuts en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme avec Honda à la WTCC Race of Japan du 2 au 4 septembre.

Honda va augmenter sa force d’attaque en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme à quatre voiture lorsque le Japonais Ryo Michigami rejoindra l’équipe pour la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan du 2 au 4 septembre.

Avant qu’il ne débute en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sur ses terres le mois prochain, voici quelques faits sur Esteban Guerrieri, le compatriote du double champion WTCC José María López.

Esteban Guerrieri va suivre les traces de son compatriote José María López et va faire ses débuts en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sur ses terres le mois prochain.