Retour

Actualités

WTCC 2015 : 15 choses que découvrirez aujourd’hui

WTCC 2015 : 15 choses que découvrirez aujourd’hui

31/12/2015 12:00

Bien que le titre du lauréat 2015 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme ne souffre d’aucune contestation, voici quelques éléments qui étaient jusqu’à présent passés inaperçus.

1 : Les premiers tours de roues de José María López sur la Nürburgring Nordschleife ne l’ont pas été au volant d’une Citroën C-Elysée WTCC, mais il y a 10 ans avec une auto à haillon avec son frère cadet en passager.

2 : La défense du titre de López a débuté un peu plus tard que prévu, ayant été autorisé à ne pas participer aux essais de pré-saison à Barcelone pour demander en mariage sa petite amie. Qui a naturellement accepté.

3 : ROAL Motorsport a résolu le problème d’avoir deux pilotes de même prénom. Francesca Valdani, team-manager de la structure italienne, confie les distinguer en appelant le premier “Tommy” (Chilton) et le second “Tom” (Coronel).

4 : Si Yvan Muller ne s’était pas découvert un talent de pilote, le Français a révélé sur le Moscow Raceway au mois de juin qu’il aurait été destiné à faire carrière dans l’entreprise de transport familiale.

5 : Ma Qing Ha fut pour une fois hôte lorsque le WTCC fit escale dans s aville natale de Shanghai au mois de septembre. Le pilote Citroën organisa en effet une course, pour le plaisir, dans l’un de ces circuits de karting.

6 : Après avoir manqué trois meeting en raison d’un virus, Rickard Rydell fut encore retardé pour son retour en WTCC en Russie. Le Suédois ne put en effet prendre part aux tests du vendredi, le camion transportant sa Civic ayant été retardée à la douane.

7 : Tiago Monteiro n’avait peut-être jamais roulé à Vila Real avant que la ville n’accueille l’OSCARO.com WTCC Race of Portugal au mois de juillet, mais le héros portugais fut, enfant, un spectateur attentif.

8 : Lorsqu’il ne défend pas les couleurs de LADA en WTCC, Nicolas Lapierre n’apprécie rien plus que regarder jouer son équipe de football favorite, l’Olympique Marseille.

9 : Le Premier Ministre thaïlandais, Gen. Prayut Jan-ocha, rapprocha le physique de Loeb à celui d’un boxeur lorsqu’il rencontra le Français et ses rivaux Nicolas Lapierre, Tiago Monteiro et Tin Sritrai au Parlement de Bangkok, en octobre, à la veille de la WTCC Race of Thailand.

10 : La WTCC Race of Argentina fut la deuxième des deux visites de Tom Coronel à Termas de Río Hondo en 2015. Le Hollandais participa en effet au Dakar qui fit escale dans la ville au mois de janvier.

11  : Gabriele Tarquini provoqua la controverse avec plusieurs clashes en piste, justifiant le surnom de “sanglier” dont il fut affublé étant jeune.

12 : L’intérêt de Stefano D’Aste ne se limite pas à la course automobile. L’Italien est aussi très à l’aise derrière des platines (photo).

13 : Mato Homola, qui disputa de concert WTCC et ETCC sur ses terres slovaques, possède une édition limitée de SEAT à son nom. Homola est en effet ambassadeur pour la marque espagnole.

14 : Le Corse John Filippi construit peut-être son expérience en WTCC, il ne serait pas contre s’essayer sur les spéciales du Tour de Corse.

15 : En s’emparant du DHL Pole Position Award au Japon, début septembre, Norbert Michelisz était déjà le plus heureux, ayant posé ses valises en homme marié sur le Twin Ring Motegi, l’épreuve à domicile de Honda.

Dans exactement quatre mois sera lancée la saison 2017 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. En attendant, voici ce que nous réserve le meeting WTCC Race of Morocco qui se déroulera le 9 avril à Marrakech.

Tiago Monteiro était bien accompagné, à Vienne, le week-end dernier. Et pour cause ! Grâce à sa performance lors du meeting WTCC DHL Race of Qatar qui clôturait la saison du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, il a gagné son invitation pour participer à la cérémonie de Remise de Prix de la FIA, organisée dans la capitale autrichienne.

Le champion FIA World Rallycross, Mattias Ekström, estime que le tour “joker” introduit en 2017 dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sera un régal pour les pilotes.

Tom Chilton ne courra pour rien d’autre que le titre en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, en 2017. Selon lui, le duo Sébastien Loeb Racing / Citroën C-Elysée WTCC représente la combinaison idéale pour devenir le troisième britannique à coiffer la couronne.

Yvan Muller approuve le retour de Macao et de Monza en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Le Polestar Cyan Racing a conclu la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sur une excellente note, puisque Thed Björk s’est de nouveau hissé sur le podium à bord de sa Volvo S60 Polestar TC1, s’assurant de terminer dans le Top-10 final du championnat Pilotes.