Retour

Actualités

WTCC 2016 : Des meetings extra-européens plus compacts

WTCC 2016 : Des meetings extra-européens plus compacts

02/12/2015 21:05

Dans sa volonté de réduire les coûts, les meetings du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme se déroulant en dehors de l’Europe se tiendront désormais sur deux jours alors que trois prévalaient jusqu’alors.

Essais Libres seront organisée lors du premier, puis qualifications et courses le second.

La traditionnelle séance de 30 minutes de tests sera toujours de mise sur les circuits européens, tandis qu’un shakedown sera autorisé, derrière le Safety Car, lors des destinations lointaines.

En 2016, six meetings extra-européens seront inscrits au calendrier du WTCC.

Dans exactement quatre mois sera lancée la saison 2017 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. En attendant, voici ce que nous réserve le meeting WTCC Race of Morocco qui se déroulera le 9 avril à Marrakech.

Tiago Monteiro était bien accompagné, à Vienne, le week-end dernier. Et pour cause ! Grâce à sa performance lors du meeting WTCC DHL Race of Qatar qui clôturait la saison du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, il a gagné son invitation pour participer à la cérémonie de Remise de Prix de la FIA, organisée dans la capitale autrichienne.

Le champion FIA World Rallycross, Mattias Ekström, estime que le tour “joker” introduit en 2017 dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sera un régal pour les pilotes.

Tom Chilton ne courra pour rien d’autre que le titre en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, en 2017. Selon lui, le duo Sébastien Loeb Racing / Citroën C-Elysée WTCC représente la combinaison idéale pour devenir le troisième britannique à coiffer la couronne.

Yvan Muller approuve le retour de Macao et de Monza en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Le Polestar Cyan Racing a conclu la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sur une excellente note, puisque Thed Björk s’est de nouveau hissé sur le podium à bord de sa Volvo S60 Polestar TC1, s’assurant de terminer dans le Top-10 final du championnat Pilotes.