Retour

Actualités

WTCC Race of Qatar : cinq raison d’être impatients

WTCC Race of Qatar : cinq raison d’être impatients

24/11/2015 12:00

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme se rendra pour la première fois au Moyen-Orient, sur le Losail International Circuit, théâtre de la FIA WTCC DHL Race of Qatar. Voici cinq bonnes raisons pour ne rater cet évènement sous aucun prétexte.

1 : La saison WTCC se conclura sur un fait marquant
La dernière manche du WTCC est toujours riche en action et ce sera encore le cas lorsque le Championnat du Monde de Tourisme se produira sous les projecteurs du Losail International Circuit. Une première, dans l’Histoire du WTCC, que la tenue d’une course sous à la lueur de la Lune.

2 : La lutte pour la deuxième place fait rage
Seulement 5 points séparent les Français de Citroën, Sébastien Loeb et Yvan Muller, dans leur lutte pour la place de vice-champion WTCC. La bataille entre les deux Alsaciens promet d’être rude !

3 : Le Trophée Yokohama au centre de l’attention
Le Trophée Yokohama, réservé aux pilotes indépendants, sera jugé au Qatar, puisqu’à ce jour Norbert Michelisz ne possède que sept points d’avance sur son rival Mehdi Bennani, seul pilote arabe à s’être imposé dans une manche du WTCC.

4 : Le WTCC accueille Nasser Al-Attiyah
Il est l’un des sportifs les plus réputés et respectés du Moyen-Orient et fera ses débuts en WTCC sur ses terres. Le temps d’un week-end, Nasser Al-Attiyah délaissera le rallye pour une escapade sur le Losail International Circuit où son expérience sur circuit promet de créer le buzz.

5 : Des courses WTCC qui promettent d’être disputées
Le Losail International Circuit a été conçu pour accueillir le MotoGP et a toujours été le théâtre de superbes empoignades en piste.

Le champion FIA World Rallycross, Mattias Ekström, estime que le tour “joker” introduit en 2017 dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sera un régal pour les pilotes.

Tom Chilton ne courra pour rien d’autre que le titre en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, en 2017. Selon lui, le duo Sébastien Loeb Racing / Citroën C-Elysée WTCC représente la combinaison idéale pour devenir le troisième britannique à coiffer la couronne.

Yvan Muller approuve le retour de Macao et de Monza en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Le Polestar Cyan Racing a conclu la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme sur une excellente note, puisque Thed Björk s’est de nouveau hissé sur le podium à bord de sa Volvo S60 Polestar TC1, s’assurant de terminer dans le Top-10 final du championnat Pilotes.

Moins de 24 heures après avoir été sacré Champion du Monde des Voitures de Tourisme, pour la troisième année consécutive, lors de la cérémonie de remise des prix de la FIA, à Vienne, José María López a reçu avec fierté le WTCC Nürburgring Nordschleife Best Driver Trophy. La reconnaissance de ses deux victoires inscrites en 2016 sur cette piste mythique.

Moins de 24 heures après avoir été sacré Champion du Monde des Voitures de Tourisme, pour la troisième année consécutive, lors de la cérémonie de remise des prix de la FIA, à Vienne, José María López a reçu avec fierté le WTCC Nürburgring Nordschleife Best Driver Trophy. La reconnaissance de ses deux victoires inscrites en 2016 sur cette piste mythique.

Les pilotes qui ont terminé dans le tiercé de tpete de la saison 2016 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme ont été célébrés, vendredi soir (2 décembre), lors de la cérémonie de la Remise des Prix de la FIA organisée à Vienne. Soirée durant laquelle Citroën a reçu son trophée pour sa performance au championnat Constructeurs.