Retour

Actualités

Le débutant Demoustier impressionne le patron

Le débutant Demoustier impressionne le patron

16/04/2015 18:01

Rookie dans le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, Grégoire Demoustier n’impressionne pas seulement les observateurs. Il suscite également l’admiration du boss de Craft-Bamboo.

A l’issue de sa deuxième course en WTCC, le Français a d’ores et déjà ouvert son compteur de points et débute, ce week-end, dans les rues de Marrakech, théâtre de l’Eurodatacar WTCC Race of Morocco. Ses performances, alliées à celles réalisées lors d’essais très productifs au Portugal, ont ainsi tapé dans l’œil de Richard Coleman, CEO du Craft-Bamboo Racing.

Toute l’équipe a été impressionnée par le rythme tenu par Grégoire à Portimão. La voiture a ainsi nettement progressé depuis le premier meeting“, confie Coleman. “Nous allons adopter une approche prudente autour des pneumatiques et cela nous sera profitable en fin de course. Ce ne sera néanmoins qu’à Budapest que nous aurons une indication plus précise des améliorations apportées durant ces tests.”

Malgré la réussite des tests au Portugal, Demoustier se sait néanmoins condamné à s’élancer du fond de grille sur le Circuit Moulay El Hassan. Un sur-régime en Argentine nécessita en effet un changement de moteur ayant pour conséquence une pénalité de 10 places sur la grille de départ au Maroc.

C’est dommage de recevoir cette pénalité après de bons débuts“, déplore Grégoire Demoustier. “Nous avons effectué quatre très bonnes journées d’essais à Portimão où j’ai pu approfondir ma connaissance de la voiture et constamment améliorer mes chronos. Les ingénieurs ont faut du super boulot en gagnant en performance et c’est malheureux que nous ne puissions le montrer à Marrakech à cause de cette rétrogradation sur la grille. Je vais néanmoins donner tout ce que j’ai pour me battre dans le peloton.”

C’est le circuit où la carrière internationale de José María López est revenue sur de bons rails grâce à sa victoire pour ses débuts en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en 2013. Le pilote Citroën vous guide sur le circuit de 4,806 kilomètres de Termas de Río Hondo.

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme reprend la semaine prochaine en Argentine. Voici ce que déclarent certains des pilotes de tête avant de se rendre à Termas de Río Hondo.

La WTCC Race of Argentina sera plus importante que jamais pour le roi du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, José María López. Non seulement le pilote de 33 ans pourrait se rapprocher un peu plus de sa troisième couronne en WTCC s’il venait à s’imposer à Termas de Río Hondo, mais il passerait également devant la légende Juan Manuel Fangio en terme de victoires dans un Championnat du Monde FIA.

La WTCC Race of Argentina sera plus importante que jamais pour le roi du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, José María López. Non seulement le pilote de 33 ans pourrait se rapprocher un peu plus de sa troisième couronne en WTCC s’il venait à s’imposer à Termas de Río Hondo, mais il passerait également devant la légende Juan Manuel Fangio en terme de victoires dans un Championnat du Monde FIA.

Les Volvo S60 Polestar TC1 de l’équipe Polestar Cyan Racing rouleront sans aucun poids supplémentaire lors de la reprise du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme en Argentine la semaine prochaine (5 au 7 août).

Le pilote du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, Nicky Catsburg, va mettre ses talents de pilote d’endurance à l’épreuve et va tenter de remporter les 24 Heures de Spa-Francorchamps, en Belgique, pour la deuxième fois de suite ce week-end.

Alors qu’il est en route pour un troisième titre en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme avec son équipe, Citroën, José María López parle de Messi, Fangio et de steak avant la WTCC Race of Argentina qui se tiendra du 5 au 7 août.