Retour

Actualités

3 courses, 2 voitures, 2 Top-10 : un bon week-end pour Huff au Nürburgring !

3 courses, 2 voitures, 2 Top-10 : un bon week-end pour Huff au Nürburgring !

21/05/2015 10:02

Rob Huff avait « toutes les raisons de sourire » lors de son passage sur la Nürburgring Nordschleife le week-end dernier.

Non contente de disputer sur ce circuit mythique les 7e et 8e manches de la saison 2015 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, le Britannique participait également à l’ADAC Zurich 24h-Rennen qui partageait l’affiche du meeting.

Il entra d’abord dans les points à l’issue de la deuxième course du WTCC avec le team LADA Sport Rosneft avant de terminer dans le Top-10 de l’épreuve de 24 Heures, au volant cette fois d’une Mercedes-Benz SLS AMG GT3 de Team Premio.

« Je suis exténué, mais contrairement à l’an passé, j’ai toutes les raisons de sourire, se félicite le champion WTCC 2012. Je dois remercier Eurosport d’avoir amené le WTCC au Nürburgring. Non seulement c’est une belle preuve d’audace de faire venir le championnat sur une telle piste, difficile et spectaculaire, mais ça m’a en plus permis de ne pas faire comme l’année dernière d’incessants aller/retour – quatre au total – entre la Belgique et l’Allemagne. Un hôtel, c’est définitivement mieux que deux dans le même week-end et je suis assez satisfait du travail accompli. »

Disputer deux courses, dans deux teams, et avec deux voitures différentes, nécessite de parfaitement caler son agenda, comme il nous l’explique : « Ça allait le samedi car il y avait suffisamment de temps entre chaque. Mais pendant les essais, je devais me diviser entre deux garages, changer de combinaison et sauter d’une traction à une propulsion, tout en gardant du temps pour ma physiothérapie, les rencontres avec les fans et les opérations promotionnelles. »

« Je dois également remercier pour cela LADA Sport et Team Premio pour avoir été compréhensifs et s’en être accommodé. Je pense avoir donné du boulot aux LADA boys qui ont préparé à temps ma voiture pour les Libres 2 alors que j’étais en retard et que je n’ai pu qu’au dernier moment sauter dans ma Vesta. » »

« La WTCC Race of Germany fut difficile alors que les débuts avaient été prometteurs. Les Essais Libres s’étaient bien déroulés, mais les qualifications ont ensuite été désastreuses. D’abord, ce fut Jaap (van Lagen) qui rentra au stand avec une voiture fumante sans avoir pu boucler un tour chrono. Puis, après mon premier tour, je suis allé au charbon, était affiché en vert sur les trois premiers secteurs, quand mon moteur a cassé... »

« Les mécaniciens, fatigués, ont cependant remis la voiture en route pour les courses du samedi. Il s’agissait en fait d’un simple logiciel, tout était donc ok. »

« En première manche, je suis parvenu à remonter en milieu de classement malgré un envol moyen. J’avais bien progressé quand je suis tombé sur Hugo Valente, qui s’élançait pourtant en première ligne, et qui endommagea le bras de direction, me forçant à regagner les stands. »

« Le départ de la seconde fut plus satisfaisant et je suis passé d’entrée de la 13e à la 7e place pour aller chercher le meilleur résultat de la LADA Vesta cette saison. Je me suis bien battu avec Sébastien Loeb et j’ai pu multiplier les dépassements. Je suis donc désormais très optimiste pour la prochaine manche du WTCC sur les terres de LADA, en Russie. »

« Mes engagements en WTCC remplis, j’ai ensuite pu me concentrer sur les 24 Heures du Nürburgring. Une épreuve légendaire sur un circuit qui ne l’est pas moins, et dans une voiture allemande ! »

La Rosneft WTCC Race of Russia se déroulera désormais sur le Moscow Raceway du 5 au 7 juin prochains.

Rob Huff reste en lutte pour le titre FIA World Touring Car Championship mais il lui faudra inscrire de gros points lors de la reprise en Chine à l’automne après une frustrante course WTCC en Argentine, le week-end dernier, qui l’a relégué à 65 points du leader Tiago Monteiro.

Yann Ehrlacher, qui a remporté sa toute première victoire en FIA WTCC en Argentine le week-end dernier, est le neveu de 21 ans d’Yvan Muller, quadruple Champion WTCC.

Un nouveau format marque le retour très attendu de Macao au calendrier du FIA World Touring Car Championship en fin de saison.

Yann Ehrlacher a été applaudi et complimenté par ses concurrents après sa première victoire en FIA World Touring Car Championship.

Mehdi Bennani considère avoir plus que réussi la manche WTCC en Argentine en montant sur son troisième podium de 2017 pour rester fermement dans la lutte pour le titre du FIA World Touring Car Championship.

Le quadruple Champion WTCC Yvan Muller n’est pas surpris que son neveu, Yann Ehrlacher, se soit imposé en FIA World Touring Car Championship. Il a révélé qu’il s’attendait à voir le pilote de 21 ans monter sur la plus haute marche du podium.