Retour

Actualités

Bennani conclut en tête les essais WTCC de Barcelone

Bennani conclut en tête les essais WTCC de Barcelone

13/02/2015 17:30

Après Sébastien Loeb ce matin, Mehdi Bennani réalise avec sa Citroën C-Elysée WTCC le meilleur chrono des essais du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme organisés à Barcelone.

Bennani, qui était entré dans l’histoire la saison dernière en devenant le premier pilote africain vainqueur d’une course de WTCC, a rejoint en 2015 le Sébastien Loeb Racing et a d’ores et déjà envoyé un message fort à ses rivaux en décrochant le meilleur chrono dans les dernières minutes de la séance.

Le Marocain a en effet bouclé les 4,655 kilomètres du circuit catalan en 1’50’’948, devant Gabriele Tarquini et sa Civic du Castrol Honda World Touring Car Team, à 0’’145. Hugo Valente (Chevrolet RML Cruze TC1 – Campos Racing) signa son meilleur temps en 1’51’’6 et précède son équipier John Filippi et Tiago Monteiro, le deuxième pilote officiel Honda. Loeb se chisse au 6e rang, talonné par Norbert Mischelisz Honda Civic – Zengő Motorsport).

Stefano D’Aste prit également la piste pour sa première avec la Cruze du team ALL-INKL.COM Münnich Motorsport. Ses chronos n’ont pas été enregistré officiellements, mais ce matin il fut relevé en 1’51’’788

Plusieurs concurrents n’ont pas pris la piste, ayant procédé à d’autres essais durant l’hiver pour certains, étant encore en phase de développement pour d’autres. C’est le cas de LADA Sport, actuellement en essais intensifs avec sa nouvelle Vesta à Magny-Cours. L’objectif : être prêt pour le coup d’envoi de la saison en Argentine du 6 au 8 mars !

Chronos (vendredi après-midi) :
1 Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée WTCC) 1m50.948s
2 Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC) 1m51.063s
3 Hugo Valente (Chevrolet RML Cruze TC1) 1m51.216s
4 John Filippi (Chevrolet RML Cruze TC1) 1m51.641s
5 Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC) 1m52.075s
6 Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC) 1m52.790s
7 Norbert Mischelisz (Honda Civic WTCC) 1m52.846s

Chronos combinés
1 Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC) 1m49.972s
2 Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée WTCC) 1m50.847s
3 Gabriele Tarquini (Honda Civic WTCC) 1m51.063s
4 Hugo Valente (Chevrolet RML Cruze TC1) 1m51.216s
5 Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC) 1m51.319s
6 John Filippi (Chevrolet RML Cruze TC1) 1m51.723s
7 Norbert Mischelisz (Honda Civic WTCC) 1m52.045s

Tom Chilton s’attend à ce que lui et ses collègues pilotes du WTCC assimilent le tout nouveau circuit du Ningbo International Speedpark en deux tours.

Le Castrol Honda World Touring Car Team a publié un nouveau communiqué au sujet de son pilote et leader du WTCC Tiago Monteiro. Voici le texte.

Ma Qing Hua reviendra en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC Race of Macau au volant d’une Citroën du Sébastien Loeb Racing. Ce faisant, il renouera un partenariat qui avait engendré deux victoires dont l’une fut la première d’un pilote chinoise dans un championnat du monde de la FIA.

Ryo Michigami a révélé quelques-uns des challenges auxquels il a dû faire face – et à surmonter – depuis qu’il a fait ses débuts en WTCC il y a douze mois.

WTCC Q&R : Julie Lespagnol

20/09/2017 18:00 - 2017

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Le pilote WTCC Rob Huff a reçu un accueil digne d’un héros pour son retour en British Touring Car Championship à Silverstone le week-end dernier, où il remplaçait au pied levé son ami, et rival en WTCC, Tom Chilton.