Retour

Actualités

Ça roule pour ROAL en WTCC

Ça roule pour ROAL en WTCC

02/12/2015 12:00

ROAL Motorsport, la structure italienne copropriétée de l’ancienne star des courses de Tourisme Roberto Ravaglia, décroche son deuxième titre Teams consécutif dans le Trophée Yokohama. Un accomplissement qu’elle doit à son duo de pilotes, Tom Chilton et Tom Coronel, qui marqua suffisamment de points pour empêcher le Campos Racing de lui ravir la couronne..

Armée de deux Chevrolet RML Cruze TC1, ROAL s’est imposée avec 13 points d’avance sur Campos, tandis que Zengő Motorsport apparait en troisième position à 21 points. Le Sébastien Loeb Racing termine pour sa part au pied du podium et devance ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Craft-Bamboo, Honda Racing team Sweden et Proteam Racing.

Quant aux pilotes ROAL, Chilton et Coronel, ils bouclent la saison installés aux 3e et 6e places du Trophée Yokohama, catégorie réservée aux pilotes indépendants inscrits dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Yann Ehrlacher a été applaudi et complimenté par ses concurrents après sa première victoire en FIA World Touring Car Championship.

Mehdi Bennani considère avoir plus que réussi la manche WTCC en Argentine en montant sur son troisième podium de 2017 pour rester fermement dans la lutte pour le titre du FIA World Touring Car Championship.

Le quadruple Champion WTCC Yvan Muller n’est pas surpris que son neveu, Yann Ehrlacher, se soit imposé en FIA World Touring Car Championship. Il a révélé qu’il s’attendait à voir le pilote de 21 ans monter sur la plus haute marche du podium.

La bataille pour le titre en Trophée WTCC s’est intensifiée à l’occasion de la visite du FIA World Touring Car Championship en Argentine la semaine dernière.

Esteban Guerrieri a profité de la manche du FIA World Touring Car Championship disputée chez lui pour réaliser l’un de ses meilleurs week-ends en WTCC jusqu’à présent, avec une troisième et une quatrième place lors des deux courses sur le Circuit de Termas de Río Hondo.

Yann Ehrlacher a décroché sa toute première victoire en FIA World Touring Car Championship lors de la manche argentine du WTCC, convertissant sa première pole position en carrière en une victoire pour lui et son équipe privée RC Motorsport.