Retour

Actualités

Ce qu’ils ont dit – Les pilotes WTCC tournés vers l’Allemagne

Ce qu’ils ont dit – Les pilotes WTCC tournés vers l’Allemagne

19/05/2017 18:00

Le FIA World Touring Car Championship se rend en Allemagne sur le légendaire tracé de la Nürburgring Nordschleife ce week-end. Voilà ce que certains pilotes ont eu à dire avant la WTCC Race of Germany.

Nicky Catsburg (Polestar Cyan Racing) : « Pour moi, il s’agit de l’une des plus belles épreuves de l’année car la piste est tellement unique. C’est l’une de mes pistes favorites au monde. Elle passe par des petits villages, des montées et des descentes, de gros dénivelés, des vitesses très élevées avec différents types d’asphalte également. C’est un challenge incroyablement élevé. L’atmosphère est incroyable avec beaucoup de fans et le circuit a une telle histoire, un endroit où je voudrais courir de nombreuses années encore. Et en raison du fait que le circuit est tellement long, il est impossible de faire un tour parfait sans erreur ».

Tiago Monteiro (Castrol Honda World Touring Car Team) : « C’est la piste la plus difficile sur laquelle nous nous rendons et probablement la plus dure au monde. C’est définitivement une piste exigeante, spéciale, différente de tout ce que nous connaissons. Nous changeons notre approche, nous changeons beaucoup la voiture, tout est différent. Ce sont seulement trois tours, mais c’est très intense. Je vais faire comme je fais sur des week-ends de course, partir de zéro et faire le mieux possible. Encore une fois, les qualifications seront importantes ici. Nous avons amélioré dans tellement de domaines, et nos vitesses de pointe sont même meilleures que ce que nous avons vu à Monza. Nous sommes confiants. Cela ne sera pas un challenge facile mais nous ferons de notre mieux ».

Tom Coronel (ROAL Motorsport): “C’est la piste la plus dure au monde. Il n’y a aucun circuit comme la Nordschleife. Bien sûr, vous avez Macao, mais la Nordschleife est plus longue alors si vous faites une erreur vous devez attendre un long moment pour avoir une nouvelle chance. Vous allez sur n’importe quelle piste au monde et vous êtes excités mais lorsque vous venez sur la Nordschleife vous n’êtes pas excité, vous êtes débordés d’enthousiasme. C’est complètement fou. Il y a toujours de la peur. C’est normal en sport auto lorsqu’il y a des vitesses aussi élevées. Mais c’est différent sur la Nordschleife. Je respecte la piste, et c’est comme ça que vous devez l’aborder. Si vous ne respectez pas la Nordschleife, vous n’avez pas les résultats ».

Yann Ehrlacher (RC Motorsport): “J’ai piloté une voiture Mitjet sur deux tours lors des tests VLN et j’étais là il y a quelques semaines avec ma voiture de route juste pour découvrir la piste. Je ne peux pas dire que j’ai hâte de piloter sur la Nordschleife car le pilote qui dit qu’il apprécie vraiment la Nordschleife n’y est pas assez rapide. C’est impossible. Ce sera un gros challenge pour les jeunes pilotes comme moi, Aurélien [Panis], et Daniel [Nagy] car c’est un circuit difficile et une erreur, c’est un accident. Je pensais connaître la piste parfaitement avant d’aller là-bas car je la connaissais depuis mon enfance sur PlayStation, à jouer à Gran Turismo et je faisais ça tous les jours avant d’aller à l’école et je connaissais la piste par cœur. Mais ce n’est pas la même chose dans la réalité ».

 

Rob Huff reste en lutte pour le titre FIA World Touring Car Championship mais il lui faudra inscrire de gros points lors de la reprise en Chine à l’automne après une frustrante course WTCC en Argentine, le week-end dernier, qui l’a relégué à 65 points du leader Tiago Monteiro.

Yann Ehrlacher, qui a remporté sa toute première victoire en FIA WTCC en Argentine le week-end dernier, est le neveu de 21 ans d’Yvan Muller, quadruple Champion WTCC.

Un nouveau format marque le retour très attendu de Macao au calendrier du FIA World Touring Car Championship en fin de saison.

Yann Ehrlacher a été applaudi et complimenté par ses concurrents après sa première victoire en FIA World Touring Car Championship.

Mehdi Bennani considère avoir plus que réussi la manche WTCC en Argentine en montant sur son troisième podium de 2017 pour rester fermement dans la lutte pour le titre du FIA World Touring Car Championship.

Le quadruple Champion WTCC Yvan Muller n’est pas surpris que son neveu, Yann Ehrlacher, se soit imposé en FIA World Touring Car Championship. Il a révélé qu’il s’attendait à voir le pilote de 21 ans monter sur la plus haute marche du podium.