Retour

Actualités

Cing choses que l’on a adoré lors de la WTCC Race of Portugal

Cing choses que l’on a adoré lors de la WTCC Race of Portugal

19/07/2015 12:00

Il y a tout juste uen semaine, le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme ont électrisé les rues de Vila Real. Voici les cinq faits marquants de l’OSCARO.com WTCC Race of Portugal.

1 : Des fans présents en force
Une foule estimée à 180 000 spectateurs s’est massée autour de la piste pendant les trois jours, et leur faveur créa une atmosphère unique dans les méandres de la ville de Vila Real.

2 : Vila Real met le son
Il n’y a pas que la course qui a retenu l’attention des fans. Le soir, des concerts de rock ont conclut en beauté l’action passionnante du WTCC.

3 : Un « real » chalenge
Les 4,755 kilomètres du tracé de Vila Real ont offert l’un des défis les plus difficiles à relever pour les pilotes du WTCC.

4 : Tant de motifs à célébrations !
Citroën, Honda et LADA ont eu toutes les raisons de célébrer ce meeting portugais : Citroën remporta en effet ses 30e et 31e victoires en WTCC, Honda s’invita sur deux podiums, tandis que les trois LADA Vesta terminèrent dans le Top-10 de la Course 1. Les Chevrolet RML ont également brillé, et notamment celle de Hugo Valente qui se hissa en troisième position sur la grille de départ.

5 : Le succès pour toutes les nations
Les concurrents venus d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Sud ont tous connu la gloire au Portugal. Cela souligne la diversité du championnat !

Ma Qing Hua reviendra en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC Race of Macau au volant d’une Citroën du Sébastien Loeb Racing. Ce faisant, il renouera un partenariat qui avait engendré deux victoires dont l’une fut la première d’un pilote chinoise dans un championnat du monde de la FIA.

Ryo Michigami a révélé quelques-uns des challenges auxquels il a dû faire face – et à surmonter – depuis qu’il a fait ses débuts en WTCC il y a douze mois.

WTCC Q&R : Julie Lespagnol

20/09/2017 18:00 - 2017

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Le pilote WTCC Rob Huff a reçu un accueil digne d’un héros pour son retour en British Touring Car Championship à Silverstone le week-end dernier, où il remplaçait au pied levé son ami, et rival en WTCC, Tom Chilton.

Le pilote WTCC Nestor Girolami a aidé le Prince Carl Philip en GT Suédois à décrocher le titre de vice-champion ce week-end, et a expliqué à quel point cette pige à Mantorp Park l’a aidé dans sa préparation pour la WTCC Race of China à venir.

Norbert Nagy  va rejoindre trois rivaux dans un dernier face-à-face final pour l’obtention de la couronne du FIA European Touring Car Cup après les deux courses de Zolder en Belgique.