Retour

Actualités

Cinq raisons pour lesquelles LADA peut briller en WTCC

Cinq raisons pour lesquelles LADA peut briller en WTCC

22/01/2016 12:00

LADA part en quête de nouvelles consécrations dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. Voici cinq raisons pour lesquelles le team portant les couleurs de Rosneft peut parvenir à ses fins.

1 : Les pilotes
Si Rob Huff, champion WTCC 2012 et désormais pensionnaire de l’écurie Honda, ne fait désormais plus partie de l’effectif, de nombreux pilotes tout aussi rapides lorgnent sur son baquet. L’équipe russe devrait dévoiler prochainement l’identité de l’heureux élu.

2 : La voiture
Même si la Vesta TC1 a démontré un beau potentiel en 2015, elle manque encore de performance si l’ambition est de se battre pour la victoire lors de chaque meeting. LADA entend y remédier en introduisant plusieurs évolutions autour des suspensions, du châssis et de la direction.

3 : Le moteur
Mais ce n’est pas tout ! Le bloc de 380 chevaux qui propulse la LADA a subi lui aussi une cure de vitamine, en particulier grâce à l’optimisation du système de gestion du moteur.

4 : L’équipe
Une préparation méticuleuse est la clé de la réussite en sport automobile, et pour la première fois de son Histoire, LADA Sport Rosneft a pu se concentrer durant l’hiver sur les essais et le développement de sa voiture, plutôt que devoir entreprendre la conception d’un tout nouveau modèle.

5 : Les tests
A l’image de ses concurrents en WTCC, LADA Sport Rosneft n’a pas chômé durant la trêve, effectuant des essais sur sa base technique de Magny-Cours, mais également sur plusieurs pistes européennes.

LADA s’est imposé à deux reprises en WTCC et semble disposer de tous les ingrédients pour que cette saison 2016 soit couronnée de succès.

Kevin Gleason effectuera ses débuts en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC OSCARO Race of Italy à Monza ce week-end, devenant le premier Américain à prendre part au championnat depuis les débuts de l’ère TC1.

Nicky Catsburg a peut-être les yeux tournés vers Monza cette semaine alors que le légendaire circuit se prépare à accueillir la FIA WTCC OSCARO Race of Italy, mais c’est une autre piste de légende qui le maintenait occupé le week-end dernier.

Quarante-huit pilotes répartis en deux divisions vont s’affronter pour la gloire en ligne avec la course diffusée en direct qui débutera à 17h00 GMT, et disponible en cliquant ici.

Dirk Müller a écrit l’histoire du FIA World Touring Car Championship le 10 avril 2005 lorsqu’il a remporté la toute première course du WTCC nouvelle ère à Monza.

Quelques-uns des meilleurs pilotes de supertourisme sont prêt pour une aventure fast and furious à l’occasion de la venue du FIA WTCC OSCARO Race of Italy sur le légendaire Autodromo Nazionale Monza du 28 au 30 avril.

La FIA WTCC OSCARO Race of Italy se profile la semaine prochaine (28-30 avril). Voici tout ce que vous devez savoir avant la course spectaculaire de Monza et ses hautes vitesses.