Retour

Actualités

Coronel de retour sur la terre du succès en WTCC

Coronel de retour sur la terre du succès en WTCC

07/09/2015 14:00

Brillant animateur du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, Tom Coronel retrouvera un terrain familier lorsqu’il posera ses valises sur le Twing Ring Motegi, théâtre de la JVC KENWOOD WTCC Race of Japan, du 11 au 13 septembre.

Si la plupart des rivaux de Coronel n’ont aucune expérience de ce tracé de 4,801 kilomètres, le Hollandais eut le loisir de le limer à maintes reprises lorsque son choix de carrière lui a fait prendre, dans ses jeunes années, la direction du Japon.

En 2003, Coronel était associé à Daisuke Ito lorsqu’il y remporta une manche de GT500, le seul succès de Honda dans le championnat cette année-là. Six ans plus tôt, il était devenu champion F3 à Motegi avec TOM’S Toyota. Et en 1999, il y remporta celui de Formule Nippon avec le team Nakajima.

Pour son retour sur le Twin Ring Motegi, Coronel sera au volant de la même Chevrolet RML Cruze TC1 du ROAL Motorsport que celle qui le mena au podium en Hongrie, courant mai. Le pilote de 43 ans sera par ailleurs un prétendant aux honneurs dans le Trophée Yokohama au côté de son équipier Tom Chilton. Coronel, enfin, est le pilote le plus capé au Japon, s’étant imposé à trois reprises depuis que le WTCC se rend au Japon.

Les faits marquants de Coronel au Japon
1996 :
Oriente sa carrière vers la F3 japonaise et s’installe à Gotemba, au pied du Mont Fuji
1997 : Remporte le titre All-Japan F3
1998 : Remporte deux victoires en GT500 et termine 5e de la Formula Nippon
1999 : Vice-champion GT500 avec le teams Nakajima Honda et champion Formula Nippon
2003 : Remporte la course de GT500 sur le Twin Ring Motegi
2008 : Décroche la victoire dans la course 2 de la WTCC Race of Japan à Okayama
2011 : S’impose encore en WTCC au Japon, cette fois à Suzuka
2013 : Son succès dans la course 2, toujours à Suzuka, est sa dernière, à ce jour, en WTCC

Photo : Gentiment fournie par Tom Coronel !

Ma Qing Hua reviendra en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC Race of Macau au volant d’une Citroën du Sébastien Loeb Racing. Ce faisant, il renouera un partenariat qui avait engendré deux victoires dont l’une fut la première d’un pilote chinoise dans un championnat du monde de la FIA.

Ryo Michigami a révélé quelques-uns des challenges auxquels il a dû faire face – et à surmonter – depuis qu’il a fait ses débuts en WTCC il y a douze mois.

WTCC Q&R : Julie Lespagnol

20/09/2017 18:00 - 2017

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Le pilote WTCC Rob Huff a reçu un accueil digne d’un héros pour son retour en British Touring Car Championship à Silverstone le week-end dernier, où il remplaçait au pied levé son ami, et rival en WTCC, Tom Chilton.

Le pilote WTCC Nestor Girolami a aidé le Prince Carl Philip en GT Suédois à décrocher le titre de vice-champion ce week-end, et a expliqué à quel point cette pige à Mantorp Park l’a aidé dans sa préparation pour la WTCC Race of China à venir.

Norbert Nagy  va rejoindre trois rivaux dans un dernier face-à-face final pour l’obtention de la couronne du FIA European Touring Car Cup après les deux courses de Zolder en Belgique.