Retour

Actualités

Demoustier : reculer pour mieux sauter !

Demoustier : reculer pour mieux sauter !

05/06/2015 23:53

Ce n’est pas parce qu’il écopera de places de pénalité sur la grille de la première des deux courses de la ROSNEFT WTCC Race of Russia que Grégoie Demoustier va baisser les bras…

Le jeune espoir français débutera la première manche, dimanche, depuis le fond de grille, le moteur de sa Chevrolet RML Cruze TC1 aux couleurs d’Eurodatacar ayant dû être changé.

Richard Coleman, CEO de Craft-Bamboo Racing, nous explique : « Greg a mal rétrogradé lors de la dernière épreuve et nous avons été contraint de changer le bloc, ce qui explique cette pénalité. »

Demoustier, l’un des prétendants au Trophée Yokohama, poursuit : « Après deux courses difficiles mais excitantes au Nürburgring, je retrouve un circuit que j’avais déjà visité en GT. Je suis impatient d’y être et de pouvoir me mesurer aux autres pilotes indépendants. L’équipe a beaucoup travaillé sur la voiture et je sens que je progresse à chaque meeting. »

Le tout nouveau WTCR – FIA World Touring Car Cup bénéficiera d’un accord majeur avec FOX Sports Amérique Latine en 2018, accord qui comprend des couvertures en direct conséquentes, des temps forts et des interviews de pilotes.

Tom Coronel veut passer du statut de chassé à celui de chasseur quand le WTCR – Coupe du Monde FIA des Voitures de Tourisme prendra son envol, au Maroc, les 7 et 8 avril.

Le Comtoyou Racing a dévoilée la décoration de l’Audi RS3 LMS que pilotera Olivier Panis pour la première édition du WTCR – Coupe du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Les tickets sont en vente pour le meeting d’ouverture de la saison du WTCR – FIA World Touring Car Cup à Marrakech.

Norbert Michelisz reconnaît que le challenge qu’il s’apprête à aborder au volant d’une nouvelle voiture et au sein d’une nouvelle équipe représente une « grande motivation ».

Avec moins de 50 jours jusqu’à l’ouverture du WTCR – FIA World Touring Car Cup au Maroc les 7 et 8 avril, voici un récapitulatif des pilotes confirmés jusqu’ici.