Retour

Actualités

Demoustier tentera d’être plus agressif à l’avenir

Demoustier tentera d’être plus agressif à l’avenir

22/09/2015 08:00

Débutant dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, Grégoire Demoustier reconnait devoir faire preuve de plus d’agressivité en piste.

Le Français participe à sa première saison complète en WTCC au volant d’une Chevrolet RML Cruze TC1 du team Craft-Bamboo Racing.

Au terme de la deuxième des deux manches de la JVC KENWOOD WTCC Race of Japan organisée sur Twin Ring Motegi, qu’il boucla en 13e position, il confia : « Mon départ fut vraiment excellent, mais je ne me suis pas montré suffisamment agressif, j’ai été percuté par l’arrière et ainsi perdu plusieurs places. J’ai ensuite attaqué pour rattraper le temps perdu, mais j’ai commis une erreur et terminé 13. Ce n’est pas si mal, mais nous méritions mieux. J’espère être plus chanceux lors de la prochaine manche. »

Sur le Shanghai International Circuit qui accueille ce week-end la ROSNEFT WTCC Race of China, Demoustier affrontera plusieurs autres espoirs, tel son compatriote John Filippi.

Le retour de Gabriele Tarquini en FIA World Touring Car Championship, après pas loin d’un an d’absence, a été plein de succès et ceci pour plusieurs raisons.

Eurosport Events, promoteur du FIA World Touring Car Championship, est heureux d’annoncer JVCKENWOOD comme Event Presenting Partner de la WTCC Race of Japan, qui aura lieu la semaine prochaine, dans une période importante pour ce membre éminent de la famille du WTCC.

Tout comme le FIA World Touring Car Championship, l’eSport WTCC – son équivalent en ligne -, aborde le Japon avec un titre plus disputé que jamais.

Yann Ehrlacher a indiqué que manquer la victoire lors de la Course d’Ouverture de la FIA WTCC Race of China le week-end dernier fera de lui un meilleur pilote.

Li Shufu, le Président de Geely Worldwide, était un visiteur très intéressé au sein de l’équipe Polestar Cyan Racing lors de la FIA WTCC Race of China le week-end dernier.

Norbert Michelisz a révélé que le fait de courir en FIA World Touring Car Championship sans son équipier Tiago Monteiro à ses côtés “n’était pas facile.”