Retour

Actualités

Dornieden domine l’eSports WTCC avant la Nordschleife

Dornieden domine l’eSports WTCC avant la Nordschleife

18/05/2017 18:00

Alexander Dornieden pointe en tête du classement du WTCC en vue du troisième week-end de la saison sur le circuit le plus difficile de tous, la Nürburgring Nordschleife.

Le pilote allemand, qui défend les couleurs du Racing Team Honda compte quatre points d’avance sur le pilote du Team VSR, le pilote hongrois Márk Nándori – lui aussi sur Honda -, le pilote allemand Julian Kunze (EURONICS Gaming Chevrolet) et un autre Hongrois, Gergo Baldi (Wauter Automotive) suivant au classement.

En raison du caractère particulier du circuit virtuel, les pilotes étaient davantage séparés comparés au Hungaroring où seul un millième de seconde séparait les deux premiers.

Julian Kunze a signé la référence avec sa Chevrolet, le pilote EURONICS Gaming se montrant 1,4 secondes plus rapide que son plus proche rival, le Polonais Nikodem Wisniewski, alors que le leader du championnat Alexander Dornieden complétait le top 3. Tim Heinemann, qui s’est imposé lors de l’ouverture de la saison à Monza, était de retour en action après avoir manqué l’épreuve du Hungaroring, et s’est classé au septième rang. Levente Toth, de Hongrie, était le plus rapide des nouveaux arrivants en huitième position, et le seul pilote LADA à se qualifier.

La course multijoueurs se tiendra à partir de 19h00 CET dimanche (22 mai) sur YouTube via ce lien. James Kirk et Robert Wiesenmüller seront aux commentaires.

Que s’est-il passé sur le Hungaroring ?

Le Hungaroring a accueilli la deuxième épreuve de la saison eSports du WTCC plus tôt ce mois-ci, alors que les pilotes s’adaptaient à des vitesses moyennes moins élevées. Les pilotes de la Division 2 étaient les premiers en action avec Nikita Shaposhnkik qui prenait la pole position, mais Daniel Neito était le plus prompt à l’extinction des feux et prenait la tête. Nieto a conservé la première place durant la majeure partie de la course, mais Shaposhnik s’emparait du commandement dans le dernier tour. Lars Hinrichs complétait le podium.

Julian Kunze a décroché sa deuxième pole position dans les qualifications pour la Division 1 mais s’est incliné face à Thomas Petitjean dans le premier virage de la première manche. Le Français s’est dirigé vers la victoire alors que Alexander Dornieden battait Kunze pour la deuxième place. Gergo Baldi et Tanguy Pedrazzoli, qui évoluaient un peu plus en retrait, s’accrochaient alors que Jan Stange et Márk Nándori terminaient quatrième et cinquième, respectivement.

Le Slovaque Bence Bánki a démarré la deuxième course en pole avec la grille inverse, mais le pilote du Smile Power Racing n’a pu contrer Baldi, et s’est aussi incline face Wisniewski. Baldi a joué de son expérience pour contrôler la course en tête, alors que Jan Stange alors que Jan Stange a porté plusieurs attaques avant de prendre l’avantage sur Chris Butcher et Bánki pour la troisième place. Le dépassement sur Wisniewski était encore une autre affaire, mais il réussissait finalement à trouver l’ouverture à l’extérieur du virage numéro deux, mais Baldi était trop loin devant et Stange décrochait la deuxième place alors que Baldi offrait à Volvo son premier succès de la saison.

Bánki et Kunze complétaient le top 5 après une dure bataille. Malgré son abandon dans le premier tour suite à un contact avec Petitjean, Dornieden s’emparait de la première place du championnat.

Ma Qing Hua reviendra en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC Race of Macau au volant d’une Citroën du Sébastien Loeb Racing. Ce faisant, il renouera un partenariat qui avait engendré deux victoires dont l’une fut la première d’un pilote chinoise dans un championnat du monde de la FIA.

Ryo Michigami a révélé quelques-uns des challenges auxquels il a dû faire face – et à surmonter – depuis qu’il a fait ses débuts en WTCC il y a douze mois.

WTCC Q&R : Julie Lespagnol

20/09/2017 18:00 - 2017

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Le pilote WTCC Rob Huff a reçu un accueil digne d’un héros pour son retour en British Touring Car Championship à Silverstone le week-end dernier, où il remplaçait au pied levé son ami, et rival en WTCC, Tom Chilton.

Le pilote WTCC Nestor Girolami a aidé le Prince Carl Philip en GT Suédois à décrocher le titre de vice-champion ce week-end, et a expliqué à quel point cette pige à Mantorp Park l’a aidé dans sa préparation pour la WTCC Race of China à venir.

Norbert Nagy  va rejoindre trois rivaux dans un dernier face-à-face final pour l’obtention de la couronne du FIA European Touring Car Cup après les deux courses de Zolder en Belgique.