Retour

Actualités

Eurodatacar WTCC Race of Morocco : Conférence de presse d’après-course

Eurodatacar WTCC Race of Morocco : Conférence de presse d’après-course

19/04/2015 23:56

José María López, Yvan Muller, Ma Qing Hua, Sébastien Loeb, Mehdi Bennani et Tom Chilton répondent aux questions à l’issue de l’Eurodatacar WTCC Race of Morocco.

Q : José María, une deuxième victoire cette saison, mais une pression permanente derrière. Racontez-vous.
JML : « Merci à toute l’équipe pour ce week-end fantastique. Au départ de la première course, j’ai dû me défendre face à Ma. Comme il était très proche, j’ai attaqué assez fort pour me ménager une petite marge. Souvent, je suis assez relax après avoir gagné la première course. Cette fois, j’étais anxieux car je ne voulais pas perdre trop de points face à Yvan et Seb. J’ai pris un bon départ et j’ai évité l’accident du premier virage. Puis je suis progressivement remonté jusqu’au podium. C’est un résultat assez inattendu, mais parfait dans l’optique du Championnat. »

Q : Yvan, vous avez, vous, triomphé dans la seconde. Expliquez-nous votre week-end et l’intensité de la bagarre en course 2 avec Sébastien Loeb ?
YM : « J’ai pris un bon départ dans la course 1. J’ai été prudent dans le premier virage, car je ne voulais pas abîmer la voiture et compromettre mes chances pour la deuxième manche. Terminer cinquième en partant d’aussi loin sur la grille était un premier motif de satisfaction. La course 2 n’a pas été plus facile, j’ai attaqué d’un bout à l’autre car Seb ne lâchait rien. Même en étant en tête, je devais surveiller la température de mes freins en permanence. Je suis vraiment heureux de renouer avec la victoire, ça faisait trop longtemps que j’attendais cela ! »

Q : Un premier podium cette saison pour vous, Ma Qing Hua, pour votre première visite à Marrakech. Heureux ?
MQH : « Je suis satisfait de ma deuxième place. Je voulais me battre avec Pechito et j’ai tenté ma chance en tout début de course, quand l’écart était encore faible. Mais nos rythmes étaient similaires et ce n’était pas facile. J’avais une bonne balance dans la course 2, mais mes freins ont chauffé lorsque je suivais les autres concurrents. Je suis parti à la faute et j’ai touché un mur, mais j’ai pu continuer pour être classé. »

Q : Sébastien, deux podiums au Maroc sont excellents pour le championnat, non ?
SL : « Ce sont de bonnes courses après des qualifications frustrantes. Nous avons réussi à mieux régler la voiture et tout s’est bien passé. J’ai pris un super départ dans la course 1 et je me suis directement retrouvé troisième. Mehdi était proche, j’ai dû me défendre tout au long de la course. Derrière Yvan, j’ai cherché à maintenir la pression, mais doubler un quadruple Champion du Monde qui dispose du même matériel était une mission quasiment impossible ! »

Q : Tom, premier succès 2015 dans le Trophée Yokohama. Pouvez-vous nous raconter cette victoire et ce qu’il s’est passé précédemment avec Tom Coronel ?
TC : « Cette erreur fut totalement de ma faute », confie celui qui devint récemment papa pour la première fois. « J’étais à quatre longueurs derrière et j’ai freiné deux longueurs trop tard. Quand j’ai écrasé la pédale les roues se sont bloquées et c’était trop tard. Je suis vraiment désolé pour Tom mais heureux que ROAL Motorsport lui ait permis d’être au départ pour lui permettre d’ambitionner un podium. Malheureusement il fut pris dans un autre accrochage… Pour ma part, j’ai tenté de donner absolument tout ce que j’avais et je suis heureux de ce résultat. J’adore Marrakech et je semble avoir la chance d’y décrocher des podiums. »

Q : Mehdi, enfin, vous vous imposez devant votre public dans le Trophée Yokohama après vous être élancé depuis la première ligne de la course 1. Un moment privilégié, sans doute ?

MB : « Des qualifications de rêve ! Prendre le départ de cette course à domicile depuis la première ligne était incroyable. L’équipe a fait un excellent travail en me confiant une voiture qui puisse rivaliser avec les Citroën d’usine. Je suis vraiment très heureux, ensuite, de ce résultat obtenu en première manche. Je n’ai pas fait la course parfaite mais je n’ai pris que deux départs avec la Citroën jusqu’ici, donc perdre deux places n’était pas si mal. Nous signons le deuxième  temps en course et Sébastien et moi nous sommes bien battus pour la troisième place. J’aurais vraiment aimé le doubler mais j’ai préféré avant tout faire une course propre. C’était plus important pour moi. Cela aurait été idiot de causer un accident avec une autre Citroën. Félicitations à Seb, c’était une course incroyable. »

Tiago Monteiro, vainqueur de courses WTCC et candidat au titre lors de la dernière saison du FIA World Touring Car Championship en 2017, a reçu le prix du mérite sportif au Portugal.

Comtoyou Racing a confirmé son deuxième concurrent en FIA World Touring Car Cup en deux jours avec l’addition d’Aurélien Panis à son équipe pour la campagne WTCR 2018.

WTCR Q&R : Denis Dupont

18/01/2018 12:00 - 2017

Le pilote belge de 25 ans portera les espoirs d’une nation sur ses épaules – et sur son Audi RS3 LMS du Comtoyou Racing -, alors qu’il disputera la saison inaugurale de la FIA World Touring Car Cup pour le RACB National Team. Voici ce qu’il avait à dire.

Le pilote belge de 25 ans portera les espoirs d’une nation sur ses épaules – et sur son Audi RS3 LMS du Comtoyou Racing -, alors qu’il disputera la saison inaugurale de la FIA World Touring Car Cup pour le RACB National Team. Voici ce qu’il avait à dire.

La fédération belge du sport automobile, le RACB, a désigné le nouveau championnat FIA World Touring Car Cup (WTCR) comme l’ultime étape de développement pour son jeune pilote, et jeune star de la discipline, Denis Dupont.

L’homme derrière le projet Honda Civic Type R TCR espère que plusieurs exemplaires de la voiture seront sur la grille lorsque la saison inaugurale de la FIA World Touring Car Cup débutera au Maroc le 7 avril.

Le champion du Super TC2000 argentin Facundo Ardusso envisage une pige en FIA World Touring Car Cup lorsque le WTCR visitera son Argentine natale en août, s’il reçoit une invitation pour cela.