Retour

Actualités

La malchance est source de contrariété pour Coronel

La malchance est source de contrariété pour Coronel

29/09/2015 08:00

Tom Coronal, l’un des pilotes les plus fidèles du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, qualifie « d’ennuyeuse » la sortie dont il fut victime, dimanche, dans la première des deux manches de la ROSNEFT WTCC Race of China.

Tom Coronel était en route pour disputer un excellent week-end sur le Shanghai International Circuit. Jusqu’à ce qu’une rupture de la suspension arrière droite de sa Chevrolet Cruze se produise quelques virages après le départ.

Qualifié en 4e position, Coronel était non seulement un prétendant aux points, mais il figurait également comme un vainqueur potentiel en course grâce au système de grille inversée qui devait lui permettre de s’élancer depuis la première ligne.

Malheureusement, les dommages dont il fut victime en tentant d’éviter John Filippi dans les premières centaines de mètres de la course 1 ne lui permirent pas de se présenter au départ de la deuxième manche.

« C’est extrêmement ennuyeux, déplore le Hollandais. Tout semblait bien parti. En apportant des changements à la voitures, nous étions dans un bon rythme et avions de la performance, comme l’ont démontré les qualifications. Je n’ai pas commis la moindre erreur et bouclé de bons tours. Tout était sous contrôle. »

Coronel poursuit : « Grâce à un bon départ, j’ai rapidement occupé la 5e ou 6e place. Mais Filippi et Tarquini se sont percutés dans le premier virage et j’ai dû sauter sur les freins. Bennani m’a alors percuté à l’arrière et j’ai touché à mon tour Filippi qui était en perdition. La roue arrière endommagée, c’en était terminé. »

Le pire était cependant à venir pour le Hollandais : « Quand je suis sorti de la voiture, j’ai vu qu’il y avait carrément un trou dans le châssis. J’ai alors su qu’il serait impossible de réparer et que ma deuxième place sur la grille partait en fumée. Quelle manœuvre d’amateur ! »

« Après inspection de la voiture, nous avons constaté qu’elle pourrait être remise en état pour la Thaïlande. Oublions donc ce week-end et focalisons-nous sur la prochaine manche. Si la voiture est aussi compétitive, alors nous pourrons terminer haut placés. »

 

La FIA WTCC JVCKENWOOD Race of Japan a offert des résultats marquants à plus d’un titre.

Ryo Michigami revient sur la scène de ses débuts en WTCC lorsqu’il abordera la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan le week-end prochain (27-29 octobre). Le héros local de chez Honda parle de sa vie en WTCC et ce que cela signifie de courir dans son pays.

Les Honda Civic WTCC continueront à embarquer le lest maximum de 80 kg de compensation lors de la JVC KENWOOD Race of Japan. Conçues pour équilibrer les performances en WTCC, la règle de poids de la FIA est définie sur un calcul basé sur les temps effectués lors des deux dernières épreuves en Argentine et en Chine.

Neuf années après la première visite du FIA World Touring Car Championship au Japon, une course aussi passionnante qu’ouverte pour le titre 2017 va se poursuivre sur l’asphalte nippon la semaine prochaine (27-29 octobre) sur le Twin Ring Motegi, au nord de Tokyo.

Le Twin Ring Motegi, au nord de Tokyo, accueillera la prochaine étape du FIA World Touring Car Championship du 27 au 29 octobre. Voici tous les faits essentiels et les statistiques pour la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan.

Plusieurs pilotes ont décroché leur meilleur résultat à l’occasion de la reprise du FIA World Touring Car Championship en Chine le week-end dernier.