Retour

Actualités

Les 5 temps forts du WTCC en Argentine

Les 5 temps forts du WTCC en Argentine

14/03/2015 06:22

La saison 2015 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme a débuté la semaine dernière en Argentine et offert deux courses passionnantes.

1/ LADA affiche d’entrée ses prétentions d’entrée
La nouvelle LADA Vesta s’affirme dès sa première sortie en plaçant Rob Huff au sommet de la hiérarchie de la Q1 et James Thompson en pole position de la course 2. Pas si mal pour une voiture qui n’a réalisé qu’un nombre d’essais limité avant de s’envoler pour Termas de RIo Hondo.

2/ Honda lorgne déjà vers les sommets
Honda débute la saison avec un podium pour Tiago Monteiro et une victoire dans le Trophée Yokohama pour Norbert Michelisz. Succès acquis en première manche au prix d’une attaque depuis le fond de grille en raison d’un malheureux incident en qualifications.

3/ Loeb met la pression à López
Sébastien Loeb rappelle qu’il sera un sérieux prétendant au titre en prenant la mesure de son champion du monde d’équipier chez Citroën, José María López, pour s’imposer dans le course 2. Les fans de l’Argentin purent cependant célébrer auparavant le triomphe de leur héro.

4/ Demoustier est au point
Bon nombre d’étoiles montantes du WTCC se distinguent en Argentine et Grégoire Demoustier est de ceux-là. Le Françaisdécroche en effet son premier point au championnat dès ses débuts au volant d’une Chevrolet RML Cruze TC1.

5/ Coronel mène !
Ayant travaillé sans relâche pour réunir le budget qui lui permet de s’aligner cette saison encore au départ des courses du WTCC, le fantasque hollandais Tom Coronel profite d’être sous le feu des projecteurs grâce à son leadership au départ de la course 2. Malheureusement pour les fans du pilote batave, l’euphorie n’est que de courte durée.

Tom Chilton s’attend à ce que lui et ses collègues pilotes du WTCC assimilent le tout nouveau circuit du Ningbo International Speedpark en deux tours.

Le Castrol Honda World Touring Car Team a publié un nouveau communiqué au sujet de son pilote et leader du WTCC Tiago Monteiro. Voici le texte.

Ma Qing Hua reviendra en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC Race of Macau au volant d’une Citroën du Sébastien Loeb Racing. Ce faisant, il renouera un partenariat qui avait engendré deux victoires dont l’une fut la première d’un pilote chinoise dans un championnat du monde de la FIA.

Ryo Michigami a révélé quelques-uns des challenges auxquels il a dû faire face – et à surmonter – depuis qu’il a fait ses débuts en WTCC il y a douze mois.

WTCC Q&R : Julie Lespagnol

20/09/2017 18:00 - 2017

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Le pilote WTCC Rob Huff a reçu un accueil digne d’un héros pour son retour en British Touring Car Championship à Silverstone le week-end dernier, où il remplaçait au pied levé son ami, et rival en WTCC, Tom Chilton.