Retour

Actualités

Les as du WTCC sont fins prêts pour le test ultime

Les as du WTCC sont fins prêts pour le test ultime

27/04/2015 00:24

Les concurrents du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme participeront, demain (mardi), à des essais peu communs sur l’un des circuits les plus difficiles de la planète : la Nürburgring Nordschleife !

Cette piste qui accueillera les 7e et 8e manches de la saison, les 15 et 16 mai prochains, long de 25 kilomètres et constitué de 170 virages, n’a plus accueilli de course de championnat FI1 depuis 1983. Pour son retour au calendrier international, tous les pilotes du WTCC rêvent de s’y impose.

Tandis que la majorité des teams et des pilotes ont d’ores et déjà pris leurs marques lors d’essais ou d’épreuves locales, les tests officiels marqueront la première apparition des voitures de la catégorie TC1 sur cette piste légendaire.

Les essais se dérouleront de 8h00 à 17h00. Dans la foulée la caravane parcourra les 1200 kilomètres sur la sépare de Budapest, théâtre de la MOL Group WTCC Race of Hungary.

 

Le retour de Gabriele Tarquini en FIA World Touring Car Championship, après pas loin d’un an d’absence, a été plein de succès et ceci pour plusieurs raisons.

Eurosport Events, promoteur du FIA World Touring Car Championship, est heureux d’annoncer JVCKENWOOD comme Event Presenting Partner de la WTCC Race of Japan, qui aura lieu la semaine prochaine, dans une période importante pour ce membre éminent de la famille du WTCC.

Tout comme le FIA World Touring Car Championship, l’eSport WTCC – son équivalent en ligne -, aborde le Japon avec un titre plus disputé que jamais.

Yann Ehrlacher a indiqué que manquer la victoire lors de la Course d’Ouverture de la FIA WTCC Race of China le week-end dernier fera de lui un meilleur pilote.

Li Shufu, le Président de Geely Worldwide, était un visiteur très intéressé au sein de l’équipe Polestar Cyan Racing lors de la FIA WTCC Race of China le week-end dernier.

Norbert Michelisz a révélé que le fait de courir en FIA World Touring Car Championship sans son équipier Tiago Monteiro à ses côtés “n’était pas facile.”