Retour

Actualités

Les hauts et les bas de Lapierre pour ses débuts en WTCC

Les hauts et les bas de Lapierre pour ses débuts en WTCC

07/10/2015 08:00

Le revêtement du Shanghai International Circuit, théâtre de la ROSNEFT WTCC Race of China le mois dernier, était peut-être doux, mais l’action en piste était légèrement plus agressive pour le débutant dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme qu’est Nicolas Lapierre.

Le Français disputait son deuxième meeting au sein de l’effectif du team LADA Sport ROSNEFT et confia qu’il expérimenta le chaud et le froid sur cette piste qui accueille traditionnellement le Grand Prix de Chine.

« Ce fut très compliqué, reconnait Lapierre. J’ai rencontré quelques difficultés à mettre au point la voitures en essais libres et ce fut pire en course. Tom Chilton est arrivé de je ne sais où et il a sérieusement endommagé l’arrière de ma voiture. C’est une chance que j’ai vu l’arrivée après une belle bagarre avec Norbert Michelisz. Je suis cependant heureux de marquer à nouveau des points pour ce qui constitue seulement mon deuxième week-end en WTCC« .

Lapierre s’est classé 7e de la course 1, mais fut exclu lorsque les commissaires ont découvert que la pression de son turbo était supérieure à la limite autorisée de 2,5 bars. Sa 9e place en course 2 lui permet cependant de remonter au classement et, avec 6 points, figue actuellement en 16e position à l’aube de la WTCC Race of Thailand, du 31 octobre au 1er novembre.

Ma Qing Hua reviendra en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC Race of Macau au volant d’une Citroën du Sébastien Loeb Racing. Ce faisant, il renouera un partenariat qui avait engendré deux victoires dont l’une fut la première d’un pilote chinoise dans un championnat du monde de la FIA.

Ryo Michigami a révélé quelques-uns des challenges auxquels il a dû faire face – et à surmonter – depuis qu’il a fait ses débuts en WTCC il y a douze mois.

WTCC Q&R : Julie Lespagnol

20/09/2017 18:00 - 2017

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Le pilote WTCC Rob Huff a reçu un accueil digne d’un héros pour son retour en British Touring Car Championship à Silverstone le week-end dernier, où il remplaçait au pied levé son ami, et rival en WTCC, Tom Chilton.

Le pilote WTCC Nestor Girolami a aidé le Prince Carl Philip en GT Suédois à décrocher le titre de vice-champion ce week-end, et a expliqué à quel point cette pige à Mantorp Park l’a aidé dans sa préparation pour la WTCC Race of China à venir.

Norbert Nagy  va rejoindre trois rivaux dans un dernier face-à-face final pour l’obtention de la couronne du FIA European Touring Car Cup après les deux courses de Zolder en Belgique.