Retour

Actualités

Les victoires en eSports WTCC pour Baldi et Wisniewski à Shanghai

Les victoires en eSports WTCC pour Baldi et Wisniewski à Shanghai

10/10/2017 18:00

Gergo Baldi et Nikodem Wisniewski se sont partagé les victoires dans l’eSports WTCC en Chine, dimanche soir, Márk Nándori s’emparant de la tête du championnat aux dépens d’Alexander Dornieden, absent.

Qualifications : Baldi garde le rythme avec la pole
Gergo Baldi a converti son rythme d’avant ce rendez-vous en une nouvelle pole position. Les deux favoris du championnat, Jan Stange et Márk Nándori, se sont qualifiés dans le top 10 avec pour but de capitaliser sur l’absence du leader, Alexander Dornieden, pour inscrire le plus de points possible.

Division 1, course 1 : le Hongrois surpasse ses rivaux
Baldi a pris le meilleur départ pour mener devant son équipier chez Wauters Automotive, Kevin Siggy Rebernak. Mais tandis que Stange rétrogradait, l’approche plus agressive qu’à l’accoutumée de Nándori lui permettait de gagner des positions. Pendant que Baldi augmentait son avance, Rebernak se retrouvait embarqué dans une lutte serrée pour la deuxième place avec le Français Kévin Leaune. Ceci a permis à d’autres pilotes, comme Nándori et Bence Bánki, de se rapprocher. Rebernak a réussi le dépassement de l’année sur Leaune dans le virage n°1, mais a ensuite subi une attaque controversée de Nándori à l’épingle et a perdu des places, laissant Bánki finir troisième derrière Leaune et le vainqueur, Baldi. Nándori s’est classé quatrième et Stange huitième.

Division 1, course 2 : Wisniewski s’impose sur la fin
Norbert Leitner, parti en pole de la grille inversée, a mené presque toute la course avant de se faire passer à l’extérieur dans le dernier virage par Nikodem Wisniewski, du FEEDER Ragnar Simulator, qui a signé sa première victoire de l’année. Leitner a pris la deuxième place devant Márk Nándori, autre grand vainqueur du jour car il prenait la tête du championnat. Guillaume Theot s’est mis en valeur mais a perdu une place dans le top 3 en étant passé par Wisniewski puis Nándori. Les espoirs de remontée rapide de Jan Stange dans cette seconde course ont été compromis par un léger contact avec Nikodem Wisniewski qui a coûté quelques positions au prétendant au titre. Il s’est ensuite lancé dans une lutte serrée avec Kévin Leaune. Des soucis techniques ont empêché Baldi de signer une nouvelle victoire, ayant abandonné tôt dans la course.

Division 2 : Razeyre vainqueur d’une lutte serrée
Tommy Razeyre a remporté une lutte à quatre en Division 2, le second triomphe de la saison pour le Français. Adam Stivin, Mesca Vlad et Manuel Alves ont tous été impliqués dans cette grosse bagarre pour la victoire.

Cliquez ici pour revoir l’eSports WTCC à Shanghai.

La FIA WTCC JVCKENWOOD Race of Japan a offert des résultats marquants à plus d’un titre.

Ryo Michigami revient sur la scène de ses débuts en WTCC lorsqu’il abordera la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan le week-end prochain (27-29 octobre). Le héros local de chez Honda parle de sa vie en WTCC et ce que cela signifie de courir dans son pays.

Les Honda Civic WTCC continueront à embarquer le lest maximum de 80 kg de compensation lors de la JVC KENWOOD Race of Japan. Conçues pour équilibrer les performances en WTCC, la règle de poids de la FIA est définie sur un calcul basé sur les temps effectués lors des deux dernières épreuves en Argentine et en Chine.

Neuf années après la première visite du FIA World Touring Car Championship au Japon, une course aussi passionnante qu’ouverte pour le titre 2017 va se poursuivre sur l’asphalte nippon la semaine prochaine (27-29 octobre) sur le Twin Ring Motegi, au nord de Tokyo.

Le Twin Ring Motegi, au nord de Tokyo, accueillera la prochaine étape du FIA World Touring Car Championship du 27 au 29 octobre. Voici tous les faits essentiels et les statistiques pour la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan.

Plusieurs pilotes ont décroché leur meilleur résultat à l’occasion de la reprise du FIA World Touring Car Championship en Chine le week-end dernier.