Retour

Actualités

Loeb brille pour son retour en WRC mais ré-affirme sa totale implication en WTCC

Loeb brille pour son retour en WRC mais ré-affirme sa totale implication en WTCC

26/01/2015 12:00

Sébastien Loeb, devenue une star du WTCC, a effectué un retour héroïque dans le Championnat du Monde des Rallyes à l’occasion du Monte Carlo.

Double vainqueur en 2014 dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, le pilote Citroën retrouvait pour la première depuis 2013 le volant d’une WRC. Il mena six spéciales sur les routes du sud-est de la France et signa cinq temps scratch. A 40 ans, la légende des rallyes aurait été en mesure de s’imposer s’il n’avait pas heurté une pierre au cours de la deuxième étape.

« Le plaisir était là ! », se félicite le Français, reparti samedi matin pour terminer 8e en compagnie de son copilote Daniel Elena. « Nous avons bien retrouvé le rythme et la DS 3 WRC était parfaite. Lorsque nous sommes partis dans la première spéciale, c’était comme si nous n’avions jamais arrêté avec Daniel ! J’ai été agréablement surpris par le feeling et par nos temps dès le départ. Les deux premières étapes ont néanmoins été très compliquées, mais il fallait attaquer en nous élançant en quatorzième position. Nous n’avons pas été avantagés par les conditions et une petite faute nous coûte cher. Mais ça n’enlève rien au plaisir pris dans la DS 3 WRC. Nous avons vécu plein de bons moments. C’était vraiment une belle expérience pour Daniel, à domicile, et pour moi ! »

Malgré ses performances impressionnantes, le nonuple champion du monde insiste pour rappeler que ce rallye n’était qu’un one-shot. « Il n’y a pas de plan pour que je dispute une autre épreuve », insiste-t-il. « C’était juste l’occasion de passer un bon moment car c’est l’hiver et il n’y a pas grand chose d’autre à faire ».

Loeb débutera sa saison 2015 du WTCC en Argentine du 6 au 8 mars.

 

Ma Qing Hua reviendra en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC Race of Macau au volant d’une Citroën du Sébastien Loeb Racing. Ce faisant, il renouera un partenariat qui avait engendré deux victoires dont l’une fut la première d’un pilote chinoise dans un championnat du monde de la FIA.

Ryo Michigami a révélé quelques-uns des challenges auxquels il a dû faire face – et à surmonter – depuis qu’il a fait ses débuts en WTCC il y a douze mois.

WTCC Q&R : Julie Lespagnol

20/09/2017 18:00 - 2017

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Le pilote WTCC Rob Huff a reçu un accueil digne d’un héros pour son retour en British Touring Car Championship à Silverstone le week-end dernier, où il remplaçait au pied levé son ami, et rival en WTCC, Tom Chilton.

Le pilote WTCC Nestor Girolami a aidé le Prince Carl Philip en GT Suédois à décrocher le titre de vice-champion ce week-end, et a expliqué à quel point cette pige à Mantorp Park l’a aidé dans sa préparation pour la WTCC Race of China à venir.

Norbert Nagy  va rejoindre trois rivaux dans un dernier face-à-face final pour l’obtention de la couronne du FIA European Touring Car Cup après les deux courses de Zolder en Belgique.