Retour

Actualités

Ma : « Tarquini a ruiné ma course »

Ma : « Tarquini a ruiné ma course »

14/09/2015 14:00

Ma Qing Hua est remonté après son rival Gabriele Tarquini. Un contact entre les deux rivaux du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme se termina en effet sur un tête à queue du Chinois qui fut contraint à l’abandon dans la deuxième des deux manches de la JVC KENWOOD WTCC Race of Japan.

Tarquini et Ma étaient en lutte pour une place dans le Top-5 lorsque la Honda de l’Italien toucha la Citroën. Si tous deux sont ensuite parvenus à rejoindre l’arrivée, les commissaires de la FIA ont infligé une pénalité de 30 secondes à Tarquini qui, pour sa manœuvre, a ainsi été rétrogradé en 12e position.

« En seconde manche il m’a littéralement sorti et ça a ruiné ma course. Sans cet incident, je suis certain que j’avais toutes les chances de me battre pour le podium« , déplore Ma.

Tarquini explique pour sa part : « J’ai subi ses contacts, et ça a continué« .

Yann Ehrlacher a été applaudi et complimenté par ses concurrents après sa première victoire en FIA World Touring Car Championship.

Mehdi Bennani considère avoir plus que réussi la manche WTCC en Argentine en montant sur son troisième podium de 2017 pour rester fermement dans la lutte pour le titre du FIA World Touring Car Championship.

Le quadruple Champion WTCC Yvan Muller n’est pas surpris que son neveu, Yann Ehrlacher, se soit imposé en FIA World Touring Car Championship. Il a révélé qu’il s’attendait à voir le pilote de 21 ans monter sur la plus haute marche du podium.

La bataille pour le titre en Trophée WTCC s’est intensifiée à l’occasion de la visite du FIA World Touring Car Championship en Argentine la semaine dernière.

Esteban Guerrieri a profité de la manche du FIA World Touring Car Championship disputée chez lui pour réaliser l’un de ses meilleurs week-ends en WTCC jusqu’à présent, avec une troisième et une quatrième place lors des deux courses sur le Circuit de Termas de Río Hondo.

Yann Ehrlacher a décroché sa toute première victoire en FIA World Touring Car Championship lors de la manche argentine du WTCC, convertissant sa première pole position en carrière en une victoire pour lui et son équipe privée RC Motorsport.