Retour

Actualités

Première victoire en eSports WTCC pour Leaune, grosse soirée pour Nándori

Première victoire en eSports WTCC pour Leaune, grosse soirée pour Nándori

07/08/2017 12:00

Kévin Leaune a débuté la deuxième partie de la saison inaugurale de l’eSports WTCC avec style, avec une victoire décrochée après avoir mené du départ à l’arrivée dans la course 1 sur le Slovakia Ring dimanche soir. Mais une troisième victoire pour Márk Nándori a réduit l’avantage au championnat d’Alex Dornieden à 23 points, et a promu le Hongrois à la deuxième place du classement sur sa Honda.

Volvo en pole
Le Français Kevin Leaune a frappé fort en qualifications, signant dès son premier tour lancé un chrono qui n’allait plus être battu. Les Volvo du Wauters Automotive de Siggy Rebernak et Gergo Baldi – lequel avait signé la pole position sur le circuit de Spa-Francorchamps – se plaçaient aux deuxième et troisième rangs devant la Honda la plus rapide, celle de Nikodem Wisniewski, signant un triplé de voitures Volvo en qualifications.

Division 1, course 1 : Leaune impressionnant
Pour Leaune, l’aventure sur le Slovakia Ring prenait une tournure encore plus positive, alors qu’il capitalisait sur sa pole pour s’emparer rapidement de la première place, Baldi dépassant Rebarnak au premier virage. Leaune creusait rapidement l’écart sur le peloton, alors que Rebernak perdait encore des positions, chutant derrière Wisniewski lors du premier tour.

Mais le Polonais Wisniewski ne gardait pas son rang, connaissant une grosse chaleur au troisième tour lorsqu’il mordait l’herbe à la sortie du virage numéro deux. Bien qu’il ait tapé le rail en perdant l’arrière de sa voiture, les dégâts restaient assez limités, et il ne perdait que deux positions dans sa mésaventure. La péripétie de Wisniewski permettait à Rebernak de s’installer à nouveau sur le podium provisoire, mais l’Allemand Alexander Dornieden dépassait rapidement l’Autrichien, au quatrième tour. Pendant ce temps, la bataille pour la pole de la grille inversée – attribuée au pilote terminant 10e – se profilait entre David Nagy, Norbert Leitner et le pilote slovaque Bence Bánki. Nagy avait finalement le dernier mot, arrachant la 10e place derrière ses compatriotes hongrois Márk Nándori (huitième) et Norbert Leitner neuvième, alors que Bánki devait se contenter du 11e rang.

Derrière le vainqueur Kevin Leaune, Baldi et Dornieden complétaient le podium avec Rebernak en quatrième position suivi de Wisniewski, Jan Stange et Gaetan Goarant.

Division 1, course deux : victoire importante pour Nándori
Alors que les espoirs de Leaune de remporter une deuxième victoire s’envolaient lorsque le Français tirait tout droit au virage numéro trois et partait en tête-à-queue, Nagy prenait d’abord la tête après s’être élancé de la pole position, mais était rapidement dépassé par Nándori et Leitner. Nagy contre-attaquait et reprenait la deuxième place, Leitner perdant encore une position au profit de Jan Stange. Nagy progressait et reprenait le commandement devant Nándori un tour plus tard, Leitner reprenant de son côté la troisième place à Stange. Nándori et Leitner, son équipier du SDL eSports, se remettaient en chasse derrière Nagy, de l’équipe VSR, qui semblait davantage concentré sur sa vitesse en sortie plutôt que de défendre sa position dans les virages. Une approche qui fonctionnait durant plusieurs tours avant que Nándori ne porte son attaque pour la tête de la course au premier virage, Leitner lui emboîtant le pas. Stange perdait aussi une position, dépassé par Baldi. Et les péripéties se poursuivaient dans le dernier tour, où Nándori virait large à la sortie du virage numéro deux. Heureusement pour lui, son équipier Leitner ne tirait non seulement pas profit de cette erreur, il agissait également comme tampon pour Nándori, qui remportait son troisième succès de la saison.

Après avoir mené si longtemps la course, la déception était d’autant plus grande pour Nagy, dépassé par Baldi et Stange dans les derniers instants de la course, alors que Leitner terminait deuxième devant Baldi et Stange. La lutte pour la sixième place se décidait elle aussi dans le dernier tour. Après plusieurs contacts, Gaetan Goarant parvenait à décrocher ce rang devant Rebernak, septième et Dornieden en huitième position. Adam Pinczes et le pilote local Bánki complétaient le top 10.

De gros points laissent Baldi dans la course au titre

Dornieden continue d’occuper la première place du classement du eSports WTCC,
mais son avantage s’est réduit de 10 points, Nándori se hissant au deuxième rang, 23 points derrière son rival allemand. Stange rétograde de la deuxième à la troisième place, Baldi empochant la plus grosse moyenne de points en Slovaquie. Comme Stange, Baldi reste lui aussi dans la course au titre.

Division 2: Première victoire pour Razeyre
Tommy Razeyre a pris le meilleur sur le poleman Alexei Bisson pour décrocher son premier succès de la saison au volant de sa Citroën #27. Après une erreur du Français Bisson un peu plus tard dans la course, Stefan Fritsch et Marcel Hohloch avaient l’opportunité de se hisser aux deuxième et troisième places du podium.

Prochaine étape les Etats-Unis pour l’eSports WTCC
Les qualifications pour la prochaine étape, à Sonoma, aux Etats-Unis, sont déjà en cours, la course étant prévue le 3 septembre. Pour prendre part à l’eSports WTCC, cliquez ici. Pour un retour sur tout l’action de l’eSports WTCC sur le Slovakia Ring, retrouvez la video ici.

Le retour de Gabriele Tarquini en FIA World Touring Car Championship, après pas loin d’un an d’absence, a été plein de succès et ceci pour plusieurs raisons.

Eurosport Events, promoteur du FIA World Touring Car Championship, est heureux d’annoncer JVCKENWOOD comme Event Presenting Partner de la WTCC Race of Japan, qui aura lieu la semaine prochaine, dans une période importante pour ce membre éminent de la famille du WTCC.

Tout comme le FIA World Touring Car Championship, l’eSport WTCC – son équivalent en ligne -, aborde le Japon avec un titre plus disputé que jamais.

Yann Ehrlacher a indiqué que manquer la victoire lors de la Course d’Ouverture de la FIA WTCC Race of China le week-end dernier fera de lui un meilleur pilote.

Li Shufu, le Président de Geely Worldwide, était un visiteur très intéressé au sein de l’équipe Polestar Cyan Racing lors de la FIA WTCC Race of China le week-end dernier.

Norbert Michelisz a révélé que le fait de courir en FIA World Touring Car Championship sans son équipier Tiago Monteiro à ses côtés “n’était pas facile.”