Retour

Actualités

Présentation : la course aux titres WTCC plus serrée que jamais avant la dixième visite au Japon

Présentation : la course aux titres WTCC plus serrée que jamais avant la dixième visite au Japon

20/10/2017 12:00

Neuf années après la première visite du FIA World Touring Car Championship au Japon, une course aussi passionnante qu’ouverte pour le titre 2017 va se poursuivre sur l’asphalte nippon la semaine prochaine (27-29 octobre) sur le Twin Ring Motegi, au nord de Tokyo.

Après 14 courses disputées, Thed Björk, de Volvo Polestar, arrive en territoire ennemi devant les pilotes d’usine Honda que sont Tiago Monteiro et Norbert Michelisz. Mais avec un mince avantage d’un demi-point sur Monteiro et de deux unités sur Michelisz, le Suédois ne pourra lever le pied de l’accélérateur sur la piste nationale de la firme japonaise, où Michelisz et Monteiro ont gagné en 2015 et 2016 respectivement.

Après qu’il a manqué le rendez-vous chinois sur le conseil des médecins suite à un accident lors de tests en Espagne le mois dernier, la participation de Monteiro à la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan reste suspendue à son état de santé, un communiqué du Castrol Honda World Touring Car Team étant attendu la semaine prochaine.

La lutte pour le titre Pilotes n’est pas la seule à rester joliment équilibrée à trois week-ends de la fin de saison. Il n’y a en effet que cinq points d’écart entre le leader, Honda, et Volvo Polestar au classement Constructeurs du FIA World Touring Car Championship, alors que le top 4 du WTCC Trophy réservé aux indépendants se tient en quatre unités – Tom Chilton précédant Rob Huff, Mehdi Bennani et Esteban Guerrieri, qui a remporté récemment sa seconde victoire au général en Chine.

Les longues lignes droites et zones de freinage étendues du Twin Ring Motegi, arrivé au calendrier du WTCC en 2015, favorisent des dépassements en abondance, comme Huff, le champion 2012, peut en témoigner. Après avoir gagné trois positions dans la première course il y a deux ans, il en a gagné dix dans la seconde pour passer de la 13e place à la dernière marche du podium.

Et Huff n’est pas le seul à avoir réussi de multiples dépassements sur ce tracé de 4,801 kilomètres. Monteiro a remonté huit places dans la première course de 2015, Tom Coronel et Stefano D’Aste faisant aussi bien dans la seconde. Coronel a gagné cinq positions dans la Course Principale en 2016, alors que José María López est revenu de la dixième à la quatrième place dans la Course d’Ouverture alors qu’il tentait d’assurer son troisième titre mondial.

JVCKENWOOD, de longue date Official Series Partner du WTCC, a été nommé Event Presenting Partner de la WTCC Race of Japan, qui est aussi le rendez-vous à domicile de Yokohama, fournisseur de pneus officiel du WTCC. Par ailleurs, DHL, Official Logistics Partner du WTCC, assure le déplacement des voitures et de l’équipement de la Chine jusqu’au Japon.

TEMPS FORTS DU WEEK-END
*Néstor Girolami est de retour sur les lieux de ses débuts chez Volvo Polestar, boosté par sa première victoire en WTCC acquise tout récemment en Chine. Cependant, son succès ayant été obtenu derrière le Safety Car, l’Argentin visera une vraie victoire sur le Twin Ring Motegi.
*J SPORTS,
la chaîne des sports mécaniques au Japon, augmentera son implication dans la saison du WTCC en diffusant les qualifications et le MAC3 en direct, en plus de la Course d’Ouverture et la Course Principale.
*L’Event Presenting Partner JVCKENWOOD a deux anniversaires significatifs à célébrer. JVC a 90 ans en 2017, et KENWOOD a soufflé les 70 bougies de son activité en décembre dernier. Par ailleurs, le Twin Ring Motegi a été inauguré en 1997, il y a 20 ans.
*La WTCC Race of Japan marque la conclusion d’une période chargée en événements FIA dans le pays. Cela a commencé par le Rally Hokkaido, manche du Championnat Asie-Pacifique des Rallyes, mi-septembre, suivi de la Conférence FIA sur la Mobilité qui s’est tenue à Tokyo du 25 au 29 septembre. Suzuka a accueilli le Grand Prix du Japon de Formule 1 du 6 au 8 octobre, une semaine avant les 6 Heures de Fuji comptant pour le Championnat du monde d’Endurance.

CE QUI CHANGE EN 2017
*Un calendrier remodelé et plus compact (dix week-ends seulement afin de réduire les coûts) comprend des lieux emblématiques comme Monza et Macao, un nouveau circuit en Chine, et une date mi-juillet pour la WTCC Race of Argentina.
*Plus de points sont distribués au top 10 de la Course d’Ouverture, selon le barème suivant : 1=30 points, 2=23, 3=19, 4=16, 5=13, 6=10, 7=7, 8=4, 9=2, 10=1.
*Le WTCC MAC3, contre-la-montre inspiré par le Tour de France, se poursuit avec deux points de plus pour l’équipe victorieuse.
*Le tour “joker” de type FIA World Rallycross a connu sa première mondiale lors de la WTCC Race of Portugal, fin juin.
*Utilisation d’une caméra 360 degrés donne au téléspectateur l’impression d’être avec le pilote dans la voiture.

DERNIÈRES NOUVELLES DES PILOTES
*Le seul pilote japonais de WTCC à plein temps, Ryo Michigami, a obtenu son meilleur résultat avec une neuvième place dans la Course d’Ouverture en Chine, renouvelée en Course Principale.
*
John Filippi (sixième), Kevin Gleason (septième), Dániel Nagy (huitième) et le vainqueur de la Course Principale, Néstor Girolami, ont tous célébré leur meilleur classement personnel sur le tout nouveau Ningbo International Speedpark.
*Le pilote suédois Thed Björk mène pour la première fois le classement Pilotes du FIA World Touring Car Championship, alors Tom Chilton le Britannique est passé de leader ex æquo à seul en tête du WTCC Trophy après le séjour en Chine.
*
Filipe De Souza va conclure sa participation à deux rendez-vous du WTCC, sur une troisième voiture du RC Motorsport, et arrive au Japon sur la lancée de ses premiers points obtenus après 21 tentatives.
*La WTCC Race of Japan est en quelque sorte une manche à la maison pour Tom Coronel. Le Néerlandais a vécu cinq ans au Japon, remportant les titres nationaux en Formule 3 et Formula Nippon – le second sur le Twin Ring Motegi, il y a 20 ans.
*
Zsolt Dávid Szabó a poursuivi sa transition vers le WTCC en Chine après ses débuts dans la catégorie lors de la manche précédente en Argentine. Il fait équipe avec Dániel Nagy au sein de l’équipe privée du Zengő Motorsport.
*Yann Ehrlacher est monté pour la deuxième fois sur un podium WTCC en Chine, le Français de 21 ans ayant terminé dans le sillage du vainqueur, Esteban Guerrieri, après avoir mené initialement.
*Ehrlacher est le neveu du quadruple champion WTCC Yvan Muller, qui a fixé un nouveau record avec la 48e et dernière victoire de sa carrière, la saison dernière, sur le Twin Ring Motegi.
*Alors qu’un podium dans la Course d’Ouverture en Chine a replacé
Nicky Catsburg parmi les candidats au titre, deux scores vierges ont eu raison des espoirs de Mehdi Bennani. Le pilote du Sébastien Loeb Racing cherchera à se refaire au Japon.

LES HONDA WTCC SERONT LOURDES À DOMICILE
Les Honda Civic WTCC continueront d’embarquer le lest maximal de 80 kilogrammes en guise de compensation de poids pour la WTCC JVCKENWOOD Race of Japan. Conçu pour égaliser la performance des voitures en WTCC, le règlement de la FIA concernant le poids utilise un calcul basé sur les temps au tour effectués lors des deux derniers rendez-vous en Argentine et en Chine. Comme en Chine, le Polestar Cyan Racing, rival de Honda au classement Constructeurs du FIA World Touring Car Championship, bénéficiera d’une flotte de Volvo S60 plus légères de dix kilogrammes que les Civic. Les quatre Citroën C-Élysée WTCC embarqueront 40 kilogrammes au Japon, dix de moins qu’en Chine, alors que les Chevrolet RML Cruze TC1 seront dix kilogrammes plus lourdes. Les LADA Vesta WTCC embarqueront zéro compensation de poids.
La liste complète des compensations de poids est la suivante :
Chevrolet RML Cruze TC1 : 10 kg (+10 kg par rapport à la course précédente)
Citroën C-Elysée WTCC : 40 kg (-10kg)
Honda Civic WTCC : 80 kg (pas de changement)
LADA Vesta WTCC : 0 kg (pas de changement)
Volvo S60 Polestar : 70 kg (pas de changement)

Le Castrol Honda World Touring Car Team s’est assuré une confortable victoire dans le contre-la-montre Manufacturers Against the Clock pour la Course WTCC JVCKENWOOD de Macao, devant une équipe du Polestar Cyan Racing handicapée.

Rob Huff a signé une sensationnelle pole position DHL pour la Course WTCC JVCKENWOOD de Macao, avec à la clé un nouveau record du tour sur le célèbre circuit urbain de Guia, au volant de sa Citroën C-Elysée d’ALL-INKL.com Münnich Motorsport.

Le pilote du Castrol Honda World Touring Car Team Norbert Michelisz a conservé l’avantage lors des Essais Libres 2 avant la Course WTCC JVCKENWOOD de Macao, qui ont vu les temps au tour grandement s’améliorer sur le circuit urbain de Guia.

Leader au championnat du monde, Thed Björk insiste sur le fait que sa dixième place lors des Essais Libres 1 de la Course WTCC JVCKENWOOD de Macao n’est que le point de départ dans sa quête de gloire sur le circuit urbain, assurant qu’il n’est pas inquiet le moins du monde que son rival pour le titre, Norbert Michelisz, ait été le plus rapide.

Norbert Michelisz s’est montré le plus rapide lors des Essais Libres 1 pour la Course WTCC JVCKENWOOD de Macao, sur l’emblématique circuit urbain que retrouve cette semaine le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

Kin Pong Clerebold Chan et Po Wah Wong vont non seulement faire leurs débuts en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, à Macao cette semaine, mais aussi s’attaquer pour la première fois aux 6,20 kilomètres du Circuito da Guia.