Retour

Actualités

Q&R avec un candidat au titre en eSports WTCC : Gergo Baldi

Q&R avec un candidat au titre en eSports WTCC : Gergo Baldi

12/11/2017 18:00

Il est peut-être loin dans la course au titre en eSports WTCC sur le circuit virtuel de Macao plus tard ce soir, mais l’expérience « réelle » de la course de Gergo Baldi pourrait donner au pilote du Wauters Automotive Volvo l’avantage dont il a besoin pour combler un déficit de 28 points sur Alexander Dornieden.

Il s’est entretenu avec Robert Wiesenmüller de RaceRoom, le partenaire de l’eSports WTCC, avant le grand rendez-vous de ce circuit urbain.

Q : Vous abordez la manche finale du championnat en tant qu’outsider complet, mais pouvez-vous encore remporter le titre ?
R : Oui, vraiment. Je ne crois pas qu’il s’agirait de la bonne attitude d’aller là-bas sans avoir la conviction de gagner. J’ai toujours des chances mathématiques, alors la meilleure chose que je puisse faire est d’y aller à fond, et nous verrons ce qu’il adviendra. Macao est une piste qui amène toujours des choses inattendues, il n’y a aucune raison de laisser tomber avant le drapeau à damiers de la dernière course. »

Q : Quand on regarde certains pilotes, on peut voir qu’ils attaquent vraiment fort, glissant dans les virages, mais quand on regarde votre voiture, elle semble extrêmement bien réglée. Pouvez-vous expliquer votre stratégie pour régler les voitures ?
R : Je pense que c’est lié à mon style de pilotage. Je suis la philosophie « propre, c’est rapide », j’ai passé beaucoup de temps au cours de mes années en course « réelle » à améliorer mon pilotage, pour être aussi propre que possible, et maintenant c’est devenu naturel. Je peux définir un réglage qui me convient très bien, et la combinaison de tout cela donne ce que vous pouvez voir en piste.

Q : Au contraire de vos rivaux, vous avez déjà connu la compétition dans la réalité, au volant d’une voiture de tourisme. Cela peut-il vous donner un avantage dans une situation de grande pression comme lors de cette dernière course à Macao ?
R : Pour être honnête, je suis encore plus excité et nerveux en pensant à la dernière course maintenant que lorsque je me battais pour le titre en 2016 avec la Suzuki. Je pense quand même que cela peut me donner un avantage mineur ici, qui peut faire la différence. Toutes les informations que j’ai pu emmagasiner lors de la compétition réelle a pu préparer mon cerveau à être capable de se concentrer sur davantage de choses majeures en même temps, et cela peut être vraiment crucial sur un circuit en ville aussi difficile que Macao. »

Q : Va-t-on vous voir à nouveau sur les circuits réels l’an prochain ?
R : Bien sûr.

La finale de l’eSports WTCC à Macao sera retransmise en direct sur la page Facebook officielle du WTCC, et sur sa chaîne YouTube à partir de 18h00 CET avec les commentaires de James Kirk et Robert Wiesenmüller.

 

L’homme derrière le projet Honda Civic Type R TCR espère que plusieurs exemplaires de la voiture seront sur la grille lorsque la saison inaugurale de la FIA World Touring Car Cup débutera au Maroc le 7 avril.

Le champion du Super TC2000 argentin Facundo Ardusso envisage une pige en FIA World Touring Car Cup lorsque le WTCR visitera son Argentine natale en août, s’il reçoit une invitation pour cela.

Tiago Monteiro a été nommé ambassadeur d’OSCARO, le leader mondial de vente de pièces détachées automobiles en ligne et également partenaire officiel du Championnat du monde de supertourisme WTCC en 2017.

L’équipe DG Sport Compétition vise un engagement de deux voitures dans le championnat inaugural de la World Touring Car Cup, qui débutera à Marrakech début avril.

La Honda Civic Type R TCR taillée pour la FIA World Touring Car Cup effectuera ses débuts en course à Dubaï ce week-end.

Le vainqueur de l’eSports WTCC Alexander Dornieden se voit offrir une opportunité de rêve de démontrer ses talents à la fois de manière virtuelle et dans le vrai monde du sport automobile.