Retour

Actualités

ROSNEFT WTCC Race of Russia : Conférence de presse d’après course

ROSNEFT WTCC Race of Russia : Conférence de presse d’après course

07/06/2015 20:18

Yvan Muller, Tiago Monteiro, José María López, Rob Huff, Gabriele Tarquini, Norbert Michelisz et Tom Chilton ont participé à la conférence de presse de la ROSNEFT WTCC Race of Russia. Morceaux choisis.

Q : La deuxième course fut fantastique, en particulier pour vous Tiago. Satisfait de cette victoire ?

TM : Elle a été longue à venir, celle-ci ! Je suis donc heureux pour moi-même, bien sûr mais également pour toute l’équipe. Nous travaillons comme des dingues et ce résultat est une belle récompense pour tout le monde. Ma qualification ne fut pas magnifique alors je n’étais pas en confiance aujourd’hui, mais avec la hausse des températures, nous avons pu retrouver de la performance. Et quand on prend un bon départ, c’est plus facile ensuite de gérer son parcours en tête. Ce ne fut pas pour autant évident avec la pression de Norbi en début de course, et mon besoin d’attaquer pour me construire un petit écart sur les autres.

Q: Yvan, votre performance a semblé incroyable en première manche !Now

YM: C’est toujours plus facile de gagner lorsqu’on dispose de la meilleure voiture. Et ce week-end, la Citroën C-Elysée WTCC était à nouveau la plus performante. Dans la première course, j’ai pris un bon départ et cela m’a permis de prendre la course en main. J’ai attaqué très fort pendant les deux ou trois premiers tours, puis j’ai été attentif à l’usure de mes pneus. J’ai contrôlé l’écart avec Pechito jusqu’à l’arrivée. Dans la course 2, j’ai pris un mauvais départ, contrairement à Seb. La sixième place est à peu près le meilleur résultat que je pouvais envisager. Le bilan comptable est plutôt bon pour moi, la saison est encore longue et je continue à y croire !

Q : José, la course 1 fut plutôt bonne, mais la seconde n’a pas correspondu à vos attentes avec ce départ volé…

JML: Comme en qualifications, Yvan était le plus rapide. J’avais fait un pari en choisissant un réglage aérodynamique avec peu d’appui, mais cela n’a pas été suffisant pour l’attaquer. Gabriele n’était pas loin et je n’ai jamais pu me relâcher jusqu’à l’arrivée. Dans la course 2, j’ai fait une erreur au départ et la voiture a bougé. J’ai freiné, les feux se sont éteints et j’ai perdu plusieurs places avant d’écoper en plus d’un drive through. D’habitude, je suis assez dur avec moi-même lorsque je fais des erreurs. Mais là, je me dis juste qu’il faut tourner la page. Ma saison était parfaite jusque-là et c’est ce qui me permet de repartir de Russie en leader du Championnat du Monde.

Q : Un beau week-end pour Honda avec la victoire de Tiago et votre podium en course 1. Mais que s’est-il passé dans la seconde ?

GT :
D’abord, je dois avouer que la première manche fut frustrante, car j’ai vu les deux devant prendre le large sans jamais pouvoir les suivre et tenter de les dépasser. J’ai tout tenté, mais j’ai fini par assurer ma troisième place car Rob était très rapide derrière. La voiture était très performante et je l’ai su dès les essais libres. J’ai ensuite continué à attaquer en course 2 et avec Rob nous avons dépassé trois ou quatre voitures. Nous nous sommes bien battus, mais après avoir eu un contact avec Catsburg, je pense que la suspension a cédé et je suis parti en tête à queue.

Q : De 7e sur la grille à la 2e place à l’arrivée pour la course à domicile de LADA. Fantastique résultat, Rob, non ?

RH: Nous n’avons eu de cesse de faire progresser la voiture tout au long du week-end et elle s’est montrée toujours plus rapide et plus facile à conduire, se réjouit Huff. Notre saison peut réellement débuter, maintenant. La voiture est maintenant solide, de plus en plus performante, et on a pu l’observer ce week-end. Nous allons donc pouvoir aller de l’avant !

 

Tom Coronel a conseillé aux rookies du WTCC que respecter la Nordschleife du Nürburgring est la clé pour un week-end plein de réussite lors de la FIA WTCC Race of Germany.

Kevin Gleason est prêt pour une “intense” WTCC Race of Germany alors qu’il s’alignera pour une troisième sortie en FIA World Touring Car Championship sur la Nürburgring Nordschleife en fin de semaine.

Même si elle ne sera pas en piste quand l’iconique Nürburgring Nordschleife accueillera la WTCC Race of Germany en fin de semaine, peu de pilotes connaissent le tracé de 25,378 kilomètres mieux que la Reine du Ring et résidante locale Sabine Schmitz.

Norbert Michelisz dit que la Nürburgring Nordschleife, qui accueille la WTCC Race of Germany cette semaine, porte la difficulté à un autre niveau.

La WTCC Race of Germany se tiendra sur le très difficile circuit de la Nürburgring Nordschleife, du 25 au 27 mai. Voici les faits essentiels et les statistiques avant la manche très attendue du FIA World Touring Car Championship.

José Maria Lopez a marqué de son empreinte la légendaire Nürburgring Nordschleife en remportant les deux manches de la FIA WTCC Race of Germany le 28 mai 2016.