Retour

Actualités

Souvenez-vous quand… Menu écrivait l’Histoire du WTCC en Chine

Souvenez-vous quand… Menu écrivait l’Histoire du WTCC en Chine

07/09/2017 12:00

Avant 2011, le FIA World Touring Car Championship ne s’était jamais rendu en Chine Mainland. Mais les choses ont changé lorsque le Tianna Circuit de Shanghai accueillait l’avant-dernière étape de la saison le 6 novembre, où Alain Menu y décrochait les premiers lauriers pour Chevrolet.

Parti de la pole après des qualifications disputées sous la pluie, le pilote suisse se portait en tête avant que Colin Turkington ne revienne au contact au volant de sa BMW du Wiechers-Sport. Menu répliquait et se maintenait au commandement pour remporter la victoire pour un peu plus d’une seconde sur sa Chevrolet officielle, son équipier Rob Huff complétant le podium.

Alors que la Course 1 s’était avérée relativement limpide, le départ de la Course 2 se montrait bien plus chaotique avec un accrochage multiple dans le premier tour qui éliminait Norbert Michelisz, Tiago Monteiro, Javier Villa et Darryl O’Young. Le leader Gabriele Tarquini et le poleman Huff s’accrochaient encore quelques instants plus tard, à la fin de ce même premier tour. Alors que l’Italien conservait la première place, Huff chutait au quatrième rang avant de remonter à la troisième place.

Mais Tarquini ne gardait pas longtemps la première place, le champion du monde 2009 étant dépassé par Yvan Muller au quatrième tour, le Français n’étant plus rejoint par la suite.

La Chine est demeurée au calendrier du WTCC depuis, et a même compté deux courses en 2014 lorsque le Goldenport Park de Pékin remplaçait en dernière minute l’épreuve annulée de Sonoma en Californie. Mais, après cinq années de présence sur le Shanghai International Circuit, la FIA WTCC Race of China de cette année, prévue du 13 au 15 octobre, se tiendra sur le tout nouveau Ningbo International Speedpark.

Ma Qing Hua reviendra en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC Race of Macau au volant d’une Citroën du Sébastien Loeb Racing. Ce faisant, il renouera un partenariat qui avait engendré deux victoires dont l’une fut la première d’un pilote chinoise dans un championnat du monde de la FIA.

Ryo Michigami a révélé quelques-uns des challenges auxquels il a dû faire face – et à surmonter – depuis qu’il a fait ses débuts en WTCC il y a douze mois.

WTCC Q&R : Julie Lespagnol

20/09/2017 18:00 - 2017

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Le pilote WTCC Rob Huff a reçu un accueil digne d’un héros pour son retour en British Touring Car Championship à Silverstone le week-end dernier, où il remplaçait au pied levé son ami, et rival en WTCC, Tom Chilton.

Le pilote WTCC Nestor Girolami a aidé le Prince Carl Philip en GT Suédois à décrocher le titre de vice-champion ce week-end, et a expliqué à quel point cette pige à Mantorp Park l’a aidé dans sa préparation pour la WTCC Race of China à venir.

Norbert Nagy  va rejoindre trois rivaux dans un dernier face-à-face final pour l’obtention de la couronne du FIA European Touring Car Cup après les deux courses de Zolder en Belgique.