Retour

Actualités

Valente reçoit les honneurs pour son podium à Budapest

Valente reçoit les honneurs pour son podium à Budapest

04/05/2015 10:30

Yvan Muller reconnait que Hugo Valente, impressionnant sur le Hungaroring, dispose désormais des armes pour rentrer le succès dans le Championnat du MOnde FIA des Voitures de Tourisme.

Muller, quadruple champion WTCC et véritable légende de la catégorie, fit les éloges de son compatriote Valente, le pilote de l’une des Chevrolet RML Cruze TC1 du Campos qui s’élançait en première ligne de la course 1 de la MOL Group WTCC Race of Hungary.

« Il est certain que c’est un bon pilote », souligna Muller. « Grâce à sa saison complète, en 2014, il a pu apprendre et progresser car chaque course vous rend meilleur. Depuis Marrakech nous pouvons voir qu’il est performant et cela démontre sa valeur. Cela prouve aussi qu’il sait régler une voiture et guider RML dans la bonne direction. Mais je devrais arrêter de courir avant qu’il soit prêt à gagner ! »

Valente se classa 3e et 7e en Hongrie. Des résultats qui lui ont permis de s’emparer des commandes du Trophée Yokohama dès la première course.

« J’espérais pouvoir dépasser Yvan au premier virage, mais les Citroën ont pris un excellent envol, en particulier Pechito », qui rétrograda de la 2e à la 3e place au premier virage. « Je savais néanmoins que j’étais positionné sur la partie sale de la piste et j’ai essayé de faire de mon mieux. Il est très difficile de dépasser sur le Hungaroring et il était déterminant d’être le plus prompt à l’extinction des feux. Il s’agissait donc dès lors de rallier l’arrivée. Je souhaitais toutefois terminer sur le podium car c’est toujours bon à prendre. Je pense être en nets progrès par rapport à l’an passé et ça me met en confiance pour les meetings à venir. »

Depuis la présentation de l’évolution de la Cruze TC1 par RML, Valente s’est à deux reprises hissé en Q3.

Ma Qing Hua reviendra en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC Race of Macau au volant d’une Citroën du Sébastien Loeb Racing. Ce faisant, il renouera un partenariat qui avait engendré deux victoires dont l’une fut la première d’un pilote chinoise dans un championnat du monde de la FIA.

Ryo Michigami a révélé quelques-uns des challenges auxquels il a dû faire face – et à surmonter – depuis qu’il a fait ses débuts en WTCC il y a douze mois.

WTCC Q&R : Julie Lespagnol

20/09/2017 18:00 - 2017

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Le pilote WTCC Rob Huff a reçu un accueil digne d’un héros pour son retour en British Touring Car Championship à Silverstone le week-end dernier, où il remplaçait au pied levé son ami, et rival en WTCC, Tom Chilton.

Le pilote WTCC Nestor Girolami a aidé le Prince Carl Philip en GT Suédois à décrocher le titre de vice-champion ce week-end, et a expliqué à quel point cette pige à Mantorp Park l’a aidé dans sa préparation pour la WTCC Race of China à venir.

Norbert Nagy  va rejoindre trois rivaux dans un dernier face-à-face final pour l’obtention de la couronne du FIA European Touring Car Cup après les deux courses de Zolder en Belgique.